Spider-man : Into the Spider-verse ou Spider-Man : New Generation en Français (je ne comprends toujours pas pourquoi changer un titre anglais si c’est pour en mettre un autre en anglais mais bon, c’est peut-être une de mes seules critiques donc…) est le nouveau film d’animation de Sony/Marvel/Columbia mettant en scène notre homme araignée préféré, enfin nos hommes araignées, non toujours pas correct, nos êtres araignées préférés.

Je ne veux pas spoiler le film donc je ne décrirai que très brièvement l’histoire : Spider-man sauve régulièrement la ville de New York où vit le jeune Miles Morales. Un jour ce dernier se fait piquer par une araignée étrange venue dont ne sait-où et commence à développer des pouvoirs similaires à ceux de Spider-Man. Or une nouvelle menace plane sur la ville et l’aide de tous les Spider-men, y compris ceux d’univers parallèles, ne sera pas de trop.

Je n’ai qu’une chose à dire : ce film est absolument génial !

Je l’ai adoré. Tout est bon dedans : son histoire, ses personnages, ses graphismes, son animation, sa bande son… Même la VF est bonne (et pourtant il parait que la VO est excellente.) Laissez-moi vous expliquer pourquoi…

Graphiquement, c’est splendide et hyper intéressant car le film parvient à marier habilement les codes des comics au genre de l’animation : par exemple, l’apparition des cases pour les pensées de Miles fonctionne à merveille. De même chaque « incarnation » de Spider-« man » a sa propre identité visuelle mais celle-ci s’intègre parfaitement bien dans le film.

Les personnages sont attachants, drôles et nous permettent de découvrir des facettes de notre héros favoris que l’on ne connait pas forcément ou qu’au contraire on apprécie. Le décalage entre le vieillissant Peter Parker et le maladroit Miles Morales marche très bien et leur relation devient vite touchante. Spider-Gwen est absolument géniale, d’ailleurs notre fille de 5 ans et demi qui était avec nous l’adore, et l’on comprend que Sony/Marvel prévoit déjà un Spin-off la mettant en scène avec Silk et Spider-Woman.

L’histoire est bourrée d’humour (Liara était morte de rire à certains moments), d’action, mais sait aussi se montrer touchante (j’avoue avoir versé ma petite larme). Comme nous nous trouvons dans l’univers étendu, nous avons parfois droit à quelques surprises bien sympathiques et les références pleuvent.

A noter que vous pouvez sans crainte y emmener vos enfants : à 5 ans et demi, Liara a beaucoup aimé, même si elle avoue avoir eu un petit peu peur parfois. Je pense également qu’elle n’a pas forcément compris certains passages, mais dans l’ensemble elle a bien rigolé et est devenue fan de Gwen.

Conclusion

Spider-Man : New Generation est l’un des meilleurs films de super-héros qu’il m’ait été donné de voir. J’espère sincèrement qu’il sera nominé aux Oscars et qu’il gagnera (même si je crains qu’il ne soit snobé) : c’est vous dire si je le trouve bon, car j’ai également beaucoup aimé les Indestructibles 2 ou Ralph 2.0.

Je ne peux donc que vous le conseiller. Attention, restez bien jusqu’à la fin du générique pour une scène bien sympa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *