En plus du sympathique Astro’s Playroom offert avec la Playstation 5 et duquel on vous reparlera très vite, Spider-Man Miles Morales est la première exclusivité PS5 avec lequel on a pu jouer et que l’on a pu retourner dans tous les sens.

C’est de nouveau Insomniac Games, déjà auteur de l’excellent Spider-Man qui s’y colle pour ce stand alone mettant en scène l’autre Spider-Man : Miles Morales.

Bonne nouvelle si jamais vous n’avez pas encore pu ou su craquer pour la Playstation 5, ce jeu sera également disponible sur PS4. Néanmoins, ce test se concentre sur la version PS5 du jeu et nous permettra donc de juger non seulement le jeu en lui-même mais aussi sa capacité à tirer parti d’une console flambant neuve.

Spider-man Miles Morales - Test

Techniquement, c’est excellent

Une fois n’est pas coutume, commençons par l’aspect technique ce de titre. Déjà, il faudra choisir entre deux modes d’affichage : une version à 30 images/seconde en 4K avec ray tracing et autres filtres graphiques activés ou une version à 60 images/seconde sans ray tracing mais aussi en 4K.

Bien évidemment, ce choix pose immédiatement question par rapport aux capacités techniques de la PS5 mais ce genre de limitation est souvent inhérent aux débuts d’une console et il faudra donc juger cela dans quelques mois ou même quelques années.

En attendant, on est donc bien condamné à choisir entre une fluidité parfaite ou un mode parfaitement jouable avec des éclairages plus soignés. N’étant pas moi-même un intégriste du 60 images/seconde, je dois avouer avoir nettement préféré jouer dans le second mode d’affichage.

Spider-man Miles Morales - Test

Le ray tracing ne se remarque pourtant pas toujours beaucoup, il met en avant la qualité des textures mais se montre surtout décisif lors de l’aube ou du crépuscule où les couleurs sont tout simplement splendides et où l’on sent un véritable bond en avant graphique. On notera aussi une gestion bien plus convaincante des reflets. Au final, même si le gap graphique est bien visible, il ne parait pas non plus décisif si vous préférez jouer avec une fluidité parfaite.

On retiendra bien sûr également les excellentes performances du SSD qui nous offre un jeu aux temps de chargement quasi inexistant. Un confort qui risque de vite faire sentir son absence lorsque l’on retourne sur un jeu non optimisé sur PS4.

Spider-man Miles Morales - Test

Un scénario classique mais qui fait ce que l’on attend de lui

Miles Morales est un Spider-Man particulièrement populaire et sa présence dans le premier jeu Spider-Man faisait espérer à tout le monde son arrivée en tant que personnage principal. Pour ma part, je suis totalement sous le charme de ce personnage depuis l’excellent film Spider-Man : Into the Spider-verse (que vous si vous ne l’avez pas vu, vous ne pouvez plus me parler, na!).

On savait déjà que les deux Spider-mans étaient amis mais cette fois, Peter dois s’absenter et laisse la protection de New-York aux mains du petit jeune. L’occasion pour Miles de démontrer à Peter et aux habitants de New-York qu’il sait se montre à la hauteur de son aîné.

Les problèmes arrivent pourtant bien vite avec l’installation en ville d’une sombre société d’énergie bien décidée à offrir ses services aux habitants, sauf que cette dernière est bien entendue beaucoup moins honnête qu’elle ne l’annonce. Bref, du pain sur la planche pour Miles.

Spider-man Miles Morales - Test

Un gameplay dans la parfaite lignée du premier Spider-Man

Le gameplay, déjà excellent, du premier jeu n’évolue ici qu’assez peu. On retrouve l’essentiel des pouvoirs de Peter Parker ainsi qu’un système de combat qui a fait ses preuves. Miles bénéficie quand même de nouveaux pouvoirs de bio-éléctricité qui apporte un peu de variété mais ne change pas en profondeur le système de combat.

Celui-ci se montre d’ailleurs toujours aussi intéressant et bien plus technique qu’on ne le pense au premier abord. Si le jeu ne se montre pas trop difficile non plus, il est intéressant de noter que deux modes de difficulté « abordables » donneront l’opportunité aux débutants de vite prendre en main Miles sans trop de frustration.

Enfin, comment ne pas citer le système de déplacement qui même s’il n’évolue quasiment pas reste toujours aussi réussi. Une fois qu’on l’a bien pris en main, on prend un plaisir fou à voltiger de bâtiment en bâtiment et à utiliser tous nos pouvoirs d’araignée, un sourire aux lèvres.

Quant à la ville de New-York, celle-ci est toujours aussi bien modélisée et regorge d’activité augmentant substantiellement la durée de vie d’un jeu qui aurait sans doute pu bénéficier d’un mode scénarisé un poil plus long. Difficile aussi de ne pas apprécier la skin « Noël » qui confère à la « Big Apple » un manteau enneigé qui a son charme.

Spider-man Miles Morales - Test

Conclusion

Spider-Man Miles Morales est un excellent premier jeu exclusif pour la Playstation 5. Il reprend le gameplay très réussi du premier Spider-Man en lui apportant quelques (rares) nouveautés. Difficile de critiquer Insomniac Games sur ce point tant le gameplay de son Spider-Man était déjà au top. On prend donc un plaisir fou à vivre une nouvelle aventure dans les baskets de Miles Morales et on en redemande. Espérons juste que ce spin-off donne rapidement naissance à un vrai Spider-Man 2 !

Ma Note : 9/10

Spider-Man Miles Morales sera disponible le 19 Novembre 2020 en exclusivité sur PS4 et sur PS5.

Attention, le jeu sera disponible en deux versions :
– l’édition standard Miles Morales contenant le stand alone sur PS4 et sur PS5.
– l’édition Ultimate uniquement sur PS5 reprenant le remaster du premier jeu ainsi que son stand alone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *