The Unicorn Princess (La Princesse Licorne), rien que le nom du jeu reprend tous les éléments susceptibles de rendre les petites filles folles. Une Princesse Licorne, oh là là, ça existe ? Vraiment, je veux jouer à ce jeu. Impossible de calmer notre fille de 6 ans une fois qu’elle a entendu parler de ce jeu, il fallait qu’elle y joue

Voici notre test de The Unicorn Princess (la Princesse Licorne)…

The Unicorn Princess - Test

Développer un jeu destiné aux enfants n’est pas chose aisée et il faut avouer qu’en dehors de la série des jeux Lego, c’est difficile de trouver un titre qui n’utilise pas bêtement une grosse licence sans proposer rien de plus. Comme si les développeurs ne comptaient que sur la licence pour vendre quelques boites et passer au titre suivant. On se retrouve donc souvent (et nos derniers tests junior le confirment) avec des jeux plutôt médiocres à la maniabilité détestable et qui donneront vite envie aux enfants de passer à autre chose.

Raison de plus pour les parents de bien faire attention à ce qu’ils achètent… à moins que le but ne soit de dégoûter vos enfants du jeu vidéo.

Avec The Unicorn Princess (La Princesse Licorne), Big Ben propose un jeu sans grosse licence mais au thème très évocateur pour les petites filles. On incarne Leila, une petite fille (justement) qui a une grande passion : les chevaux. Au détour d’une balade, une licorne l’appelle et Leila va devoir effectuer de bonnes actions afin de rejoindre régulièrement la licorne dans le monde des rêves.

Techniquement parlant, ce titre est, comme c’est presque toujours le cas pour ce genre de jeux, très décevant. Les textures sont minimalistes, la modélisation des chevaux juste passable et les décors font penser à un jeu de 10 ans d’âge. Rien de nouveau sous le soleil des productions destinées aux enfants.

Là où ce jeu gagne des points, c’est dans son excellente maniabilité. Si les adultes risquent de hurler très vite, les enfants (même en bas âge) s’en sortiront rapidement tout seul et notre fille de 6 ans a pu terminer le jeu quasiment sans que j’aie à intervenir pour l’aider. Cela parait normal mais c’est très loin d’être le cas dans les jeux destinés aux enfants.

Autre point très positif : le monde ouvert. Celui-ci n’est, certes, pas très beau mais il est suffisamment étendu pour permettre aux enfants de se promener librement sans pour autant se perdre. Les chevaux peuvent d’ailleurs prendre différentes allures afin de mieux adapter leur vitesse à la distance à parcourir.

Les quêtes proposées s’avèrent très classiques et ne brillent ni par leur originalité, ni par leurs objectifs : amène tel objet à telle personne, nettoie la ville, etc. Pourtant, notre fille a plutôt bien apprécié enchaîner les quêtes et pour une première expérience d’un monde ouvert, on peut même dire que c’est une réussite puisqu’elle a adoré les 3-4 petites heures nécessaires pour terminer le jeu.

Notons encore qu’on peut acheter quelques chevaux supplémentaires (uniquement avec de la monnaie intégrée au jeu) et s’en occuper afin de conserver une relation optimale avec son cheval.

Le monde des rêves ne propose que des mini-jeux pas très intéressants et se montre finalement assez décevant même si l’appel de la Licorne et la transformation de Leila en princesse a toujours eu son petit effet sur notre fille.

The Unicorn Princess - Test

Conclusion

The Unicorn Princess (La Princesse Licorne) est un jeu destiné aux enfants (et plus particulièrement aux petites filles entre 5 et 10 ans) et il traîne donc tous les défauts classiques de ce type de production : technique à la ramasse, durée de vie faible, gameplay ultra-basique. Pourtant, il réussit à bien exploiter son thème et à faire rêver les petites filles tout en proposant une bonne introduction aux mondes ouverts et une maniabilité très bien adaptée aux plus jeunes. Une bonne surprise dans le genre.

L’avis de Liara, 6 ans : « J’ai beaucoup aimé ce jeu, surtout me promener avec mon cheval où j’en avais envie. J’ai aussi adoré m’acheter tous les chevaux et surtout rencontrer la licorne qui m’emmenait dans le monde des rêves et me transformait en princesse (ndlr : un élément très important, semble-t-il). »

Ma Note : 7/10

The Unicorn Princess (La Princesse Licorne) est disponible sur PS4, Xbox One et Nintendo Switch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *