[Test] Sea of Thieves, pirate un jour, pirate toujours 
par Quantic

mardi 24 avril 2018 17:00 0 commentaire

 sea of thieves,test,avis,rare

Qui n’a jamais rêvé d’être un pirate ?
De naviguer les mers du Sud et de passer sa vie à piller, assassiner et finir pendu... Oui, bon, présenté comme ça, c’est tout de suite moins sexy mais l’image hollywoodienne de la piraterie n’est pas forcément en ligne avec la réalité.

Bon, Liara (qui ne sait pas encore lire mais on va faire comme si), me dit arrêter de dire du mal de Capitaine Jake et les pirates, un de ses dessins animés préférés de Disney Junior. Bref, on conclut : être pirate, c’est cool.

Tout ça pour dire qu’on a pu s’essayer à la version finale de Sea of Thieves, l’exclusivité Xbox One qui veut faire de vous un pirate : bon ou méchant, ce sera votre choix.

Voici notre test de Sea of Thieves...


Sea of Thieves est le dernier jeu d’un studio autrefois légendaire avec des titres comme Battletoads ou Goldeneye 007 : Rare Software. Et ils s’essayent à un style difficile : le jeu en mode bac à sable.

Cette caractéristique est à la fois la plus grande qualité et le plus grand défaut de Sea of Thieves car en fonction de ce que l’on décide d’y faire et les joueurs que l’on croise, l’expérience peut être inintéressante ou juste exceptionnelle.

Une fois son avatar crée (attention, impossible de le changer après la phase de création), on débarque dans une taverne, lieu de débauche ultime mais aussi de socialisation. Tout étudiant vous le dire, rien de mieux que de vomir ensemble pour nouer des liens.

 sea of thieves,test,avis,rare

La socialisation est au cœur du jeu.

Oui, on peut jouer à Sea of Thieves seul mais la faiblesse de notre bateau, la répétitivité de l’action et l’impression de se balader avec une cible sur le dos et d’être à la merci de tous les autres joueurs transformera vite l’expérience en cauchemar.

Donc, sortez prendre l’air, faites-vous 3 amis et revenez aux commandes d’un superbe navire. Croyez-moi, vous n’aurez plus l’impression de jouer au même jeu.

Pourtant, même en groupe, les missions PvE pourront paraître peu variées et assez répétitives. Les plus intéressantes restent quand même les cartes au trésor (déjà testées dans la beta) qui nous envoient vers une île lointaine à la recherche d’un trésor caché. Les joueurs d’un même équipage devront collaborer pour déterminer l’île et la position du trésor (en se montrant des indices par exemple), naviguer jusqu’au point donné, trouver le trésor et le ramener. Dans ce mode la socialisation est primordiale et on s'amuse finalement bien à résoudre de petites énigmes.

Au contraire, les missions consistant à tuer des vagues successives de squelettes ou de capturer des animaux en un temps limité se montrent sans grand intérêt, même en groupe.

sea of thieves,test,avis,rare

Après avoir rassemblé un petit équipage sympa, la vraie aventure est de se demander qui on va croiser sur sa route car si Sea of Thieves n’est pas un MMO, le jeu instancie en permanence un monde où 16 pirates se côtoient.

Et une mauvaise rencontre peut toujours être cruciale. En effet, une fois que vous avez trouvé un butin, vous devrez le ramener dans un avant-poste afin de le sécuriser. Et sur le chemin du retour, vous pourriez bien tomber sur un autre équipage à la recherche de pillage facile.

Du coup, tout l’intérêt de Sea of Thieves se situe dans l’histoire que les joueurs se créent eux-mêmes, ce qui ouvre la porte à des aventures incroyables que vous aurez envie de raconter à votre boulanger (qui au passage n’en a rien à faire, mais ce n’est pas grave) mais qui peut aussi se montrer incroyablement frustrant quand un équipage de "gagne-facile" campe les avant-postes pour vous envoyer par le fond en boucle.

 sea of thieves,test,avis,rare

Un autre point discutable du gameplay de Sea of Thieves est son système de progression. Afin de ne pas avantager les joueurs vétérans, on ne peut jamais améliorer son équipement autrement que de manière purement esthétique. Pas d’armes plus puissantes, de chapeau qui augmente l’intelligence ou de bottes d’agilité.
On peut comprendre le besoin de garder une certaine uniformité parmi les joueurs pour ne pas dégoutter les débutants mais autant dire que l’envie de progresser s'avère très limitée.

Ceci dit, comme tout bon bac à sable, avoir un équipage sympathique et avec lequel on s’amuse bien est tout à fait suffisant pour faire de Sea of Tieves une très bonne expérience.

 sea of thieves,test,avis,rare

Conclusion

Sea of Thieves est un jeu qui repose entièrement sur sa communauté et votre propre capacité à vous fixer des objectifs. Les outils fournis par les développeurs s’avèrent assez basiques et finalement très peu intéressants en solo. Avec de bons amis, par contre, l’expérience peut être juste excellente.

Sea of Thieves met l’accent sur la socialisation, le travail en équipe et encourage le "roleplay" parmi les joueurs, ce qui est très positif. D’autres jeux bacs à sable reposent sur des hypothèses similaires mais rarement ces jeux auront été lancés avec si peu de contenu que Sea of Thieves. Il faut vraiment s’accrocher pour profiter pleinement du jeu mais quand on insiste, on peut vraiment s’amuser beaucoup. Dommage que beaucoup de joueurs lâcheront sans doute le morceau trop vite que pour le découvrir.

Ma Note : 7/10

Sea of Thieves est disponible en exclusivité sur Xbox One et PC.

         0 commentaire

dans Gaming, PC, Test, Xbox One
Tags : sea of thieves, test, avis, rare

Écrire un commentaire