[Test] Call of Duty : World War II, le grand débarquement... encore 
par Quantic

mardi 05 décembre 2017 18:38 0 commentaire

 call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Call of Duty : World War II est déjà le quatorzième épisode de Call of Duty. Dit comme ça, cela parait vraiment énorme mais avec le rythme de sortie annuel ininterrompu depuis 14 ans, c'est à peine si on se rend vraiment compte du nombre de livrées de Call of Duty que le fan a déjà mangé.

Véritable ogre du FPS et vache à lait d'Activision, la licence Call of Duty avait un peu perdu de sa verve ces deux dernières années. La mission de World War II et du studio Sledgehammer Games était claire : renouer avec le succès en renouant avec ses premières amours : la seconde guerre mondiale.

Voici notre test de Call of Duty : World War II...


Pas de suspense inutile, cette nouvelle édition annuelle de Call of Duty est plutôt une réussite. Adieu les jetpacks et les combats en apesanteur des derniers épisodes et retour au plancher des vaches "Normandes" avec un épisode qui revisite pas mal de scènes déjà vécues dans les anciens jeux Call of Duty.

 call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Une campagne solo intense, innovante par moments mais aussi peu originale...

Seconde Guerre mondiale oblige, le mode solo démarre en force avec le débarquement sur les plages normandes. La scène est iconique et on pense tout de suit au Soldat Ryan. Mais autant cette séquence s'avère intense, autant on se dit qu'on a déjà joué cette scène dans un autre "Call of". Bonjour l'originalité !

Voilà sans doute le défaut principal d'un mode solo plutôt réussi pour le reste : l'impression de déjà vu, un peu comme si on avait remixé les anciens "Call of" avec une skin plus dans l'air du temps.

 call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Le scénario est très classique pour le genre : on incarne un jeune soldat arraché à son Texas natal et qui voit en la guerre un solution à ses problèmes psychologiques (oui, bon, euh, ok). On le suit dans son parcours à travers la France, la Belgique et l'Allemagne aux côtés de ses camarades soldats. L'objectif est clairement de créer une dynamique de groupe en utilisant l'éternel truc du bataillon de soldats sympathiques et courageux faisant face à des officiers téméraires et ambitieux qui n'hésitent pas à les envoyer à la boucherie.

Autant le dire, on a du mal à accrocher réellement à la trame principale qui use et abuse des poncifs des héros de guerre. Le mode solo est quand même sauvé par quelques séquences d'anthologie comme l'assaut tout en discrétion d'un commandement allemand par la résistance parisienne ou la référence très forte aux camps de la mort qui surprend par son côté pédagogique. Une bonne manière d'enseigner un brin d'histoire aux ados.

 call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Du côté du gameplay, la campagne solo mélange bonnes vieilles recettes de Call of Duty et petites nouveautés assez intéressantes.

Pas de grandes innovations dans le level design, on parcourt toujours de longs couloirs parfois étroits, parfois un peu plus larges généralement encadrés de gros effets pyrotechniques pour nous maintenir dans le droit chemin. C'est du "Call of", ça marche toujours aussi bien mais c'est une technique qui remonte quasiment au premier "Call of". Rien de neuf, donc.

Par contre, grande surprise avec la gestion de la vie puisque contrairement à l'habitude, se cacher derrière un bout de bois pendant deux secondes ne la fait pas remonter. Il faut utiliser des packs de soins. Ceux-ci peuvent être trouvés en fouinant sur le champ de bataille ou obtenus auprès de nos coéquipiers à condition d'être suffisamment proche d'eux. Cela n'a l'air de rien mais cela change complètement le feeling au combat. Chargé de packs de soins, on aura tendance à la jouer bien bourrin et foncer partout mais quand il ne reste qu'une mince barre de vie et aucun pack de soin, autant vous dire qu'on ne fait plus dépasser un orteil de sa cachette.

Je touche ici à une autre nouveauté de World War II, la possibilité de faire appel à ses équipiers pour obtenir des packs de soins, des grenades ou encore des attaques au mortier. Une bonne manière de nous forcer à ne pas nous aventurer trop loin dans la campagne normande.

 call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Les QTE font également leur apparition puisque lors de certains combats "chauds', on devra réussir à amener le curseur au bon endroit et appuyer sur le bon bouton pour survivre et tuer le méchant qui essayait de nous arracher un oeil. Ce n'est certainement pas la meilleure idée du monde et ces phases sont poussives au possible.

En plus du combat "classique" aux côtés de nos compagnons d'armes, on passera aussi un peu de temps au sein d'un tank, d'un avion ou même au volant d'une Jeep. Ces séquences sont très inégales et ont surtout comme valeur ajoutée de varier un peu le gameplay. Un bon point quand même pour la très réussie séquence d'infiltration à Paris où l'on incarne une résistante... oui avec un "e" à la fin.

Voilà donc une campagne solo sympathique d'une petite dizaine d'heures de jeu qui se parcourt avec plaisir même si l'originalité de ce qui est présenté fait clairement défaut. Mais le principal, c'est que l'on retrouve une ambiance "seconde guerre mondiale" de très bonne qualité tout en n'étant pas dénuée de quelques défauts classiques pour la licence.

 call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Un multi classique mais efficace

Pour beaucoup de joueurs, le coeur de Call of Duty reste son pan multijoueur. Si celui-ci s'avère efficace, il manque également d'originalité puisque tous les modes classiques de Call of Duty font leur retour sans apporter de réelles nouveautés hormis une skin deuxième guerre mondiale. Les classes sont remplacées ici par des Divisions censées apporter un sentiment d'appartenance à un corps de combat spécifique. En pratique, si on oublie les bonus exclusifs de chaque division, il faut avouer que cela ne change pas grand-chose. Les amateurs de multijoueur y trouveront quand même largement leur compte.

La grande réussite de World War II est le nouveau mode WAR. Très inspiré de Battlefield, ce mode agrandit le champ de bataille en nous faisant enchaîner une série d'objectifs liés entre eux. Mais là où Battlefield réussissait parfois à nous perdre par ses affrontements massifs, Call of Duty propose un "simple" 6 joueurs contre 6 joueurs. On est donc loin des batailles épiques de la concurrence mais l'avantage, c'est que l'intensité des combats fait rage et on ne se demande jamais où aller ou quoi faire. Ici, on spawne, on fonce vers la ligne de front et on s'amuse. Si on oublie certains passages parfois un peu ratés du point de vue du level design, ce mode est juste excellent et je ne m'en suis toujours pas lassé.

call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Le mode Zombie fait également son retour et conserve son statut de référence du FPS coopératif. Le concept n'a pas vraiment évolué mais il reste toujours aussi efficace.

Enfin, Les développeurs de Call of Duty ont dû jeter un oeil en interne à la concurrence puisque l'on découvre pour la première fois dans la licence un hub multijoueur assez semblable à ce que Destiny propose. Une sorte de camp de base où l'on peut interagir avec d'autres joueurs, se lancer des petits défis mais aussi ouvrir les fameux coffres de ravitaillement, la version Activision des loot boxes. Je dois avouer que ce système ne me choque pas trop puisqu'il n'apporte pas réellement un avantage décisif en jeu, n'empêche que la tentation reste forte. Voilà un système de progression dont on se serait, sans nul doute passé.

 call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Conclusion

Call of Duty : World War II est une très bonne année pour Call of Duty. Le retour à leur thème de prédilection, la seconde guerre mondiale, permet de remettre la série sur les rails avec une campagne solo intéressante, innovante par certains côtés mais sans grande originalité. Le multijoueur reste efficace sans révolutionner l'expérience même si le mode WAR impressionne par son intensité.

Cette nouvelle itération de Call of Duty plaira aussi bien aux anciens joueurs qui souhaitent retrouver une expérience plus proche des débuts de la série qu'aux plus jeunes qui n'ont peut-être pas connu la glorieuse période WWII de Call of Duty.

Ma Note : 8/10

Call of Duty : World War II  est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision  call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision  call of duty wwii,world war ii,test,avis,activision

Écrire un commentaire