The Last of Us Part 1 est le remake de l’excellent The Last of Us sorti en 2013 (déjà) sur PS3. Un jeu qui avait déjà connu un remaster pour PS4 en 2014 et dont cette nouvelle version destinée à la PS5 se justifie surtout par le désir de Naughty Dog d’aligner le jeu original sur sa fantastique suite, The last of Us Part 2.

Voilà donc une manière de proposer une expérience « Last of Us » totalement aboutie puisque les deux jeux proposeront un niveau technique assez similaire.

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que je suis un fan absolu de cette licence qui repousse les limites de la narration en jeu vidéo. Vous pouvez d’ailleurs relire mon test du jeu original en 2013 ici, il est encore parfaitement à jour.

Une véritable refonte artistique et technique.

Ce qui impressionne le plus, c’est à quel point l’aspect technique du jeu original a été boosté pour tourner sur PS5. C’est d’autant plus impressionnant qu’à sa sortie sur PS3, le jeu était déjà considéré comme incroyablement beau pour une console vieillissante. Ici, le jeu nous arrive inchangé ou presque au niveau de sa narration et de son gameplay mais nous met une incroyable gifle au niveau des visuels, du traitement du son et de tous les aspects techniques de ce remake.

Mais il y aussi quelques différences artistiques. Ainsi, les décors ou les héros ont été retravaillés de fond en comble au point que nos souvenirs parfois idéalisés sont un peu bousculés. Par exemple, dans mon souvenir du jeu original, Joël m’était apparu plus jeune. Dans cette version, on découvre un véritable survivant usé par la vie et le chagrin.

En pratique, on a le choix entre un mode « Performance » qui assure une excellente fluidité à 60 images seconde et un mode « Fidélité » qui reste à 30 images/secondes mais en offrant une résolution 4K et un niveau de détails optimal.

A part la refonte totale artistique et graphique, on notera quand même la présence d’un mode de mort permanente pour les plus courageux ainsi qu’un mode Speed Run assez anecdotique pour un jeu de ce type.

Que dire d’autre, si ce n’est que l’histoire est toujours aussi bien construite et la conclusion toujours aussi forte. Si vous ne connaissez pas encore la licence Last of Us, ce jeu est un « must have » absolu, qui, combiné avec sa suite est une véritable montagne russe émotionnelle qui ne vous laissera pas de marbre.

Un mot quand même sur le sujet qui fâche, à savoir le fait que ce jeu soit vendu au prix fort (celui d’un jeu neuf). Et, en effet, si vous avez déjà goûté à ce premier Last of Us sur PS3 ou via son remaster sur PS4, ce remake ne s’adresse sans doute pas à vous en priorité. Autant attendre un prix plus raisonnable pour vous le procurer. Par contre, si vous découvrez la licence, le prix ne me parait pas vraiment injustifié tant la qualité est au rendez-vous. On pourra quand même regretter l’alignement tarifaire récent des jeux Playstation.

Conclusion

The Last of Us Part 1 est un remake proche de la perfection. Si jamais vous ne connaissiez pas encore la licence Last of Us, c’est sans doute la meilleure manière de la découvrir (et d’enchainer directement sur la Partie 2) et je vous envie véritablement. Cette licence est sans doute une de mes meilleures expériences vidéo-ludiques et j’aimerais tant pouvoir la redécouvrir comme au premier jour. Bref, un excellent jeu qui s’adresse avant tout à un public qui découvre la licence, même si le fan que je suis en a clairement bien profité aussi.

Ma Note : 9,5/10

The Last of Us Part 1 Remake est disponible sur PS5 (et bientôt sur PC).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.