Twin Mirror est le nouveau jeu narratif de DontNod, le studio derrière l’inoubliable licence Life is Strange. Avec Twin Mirror, le studio français se lance dans une variante de son genre favori tout en revenant à sa passion pour la manipulation des souvenirs.

Un scénario très conventionnel

Dans Twin Mirror, nous incarnons Sam, un ancien journaliste obligé de faire face à de nombreux souvenirs désagréables. En effet, son meilleur ami est mort dans des circonstances troubles et il revient dans sa ville d’enfance pour enterrer son ami. Mais il a quitté cette ville en laissant de nombreuses interrogations et pas mal de ressentis à son égard.

Quand il se réveille dans sa chambre d’hôtel, la chemise pleine de sang, l’aventure prend un tournant de thriller. Sam va devoir déterminer s’il a commis l’irréparable ou si d’autres éléments contribueront encore à déséquilibrer son esprit déjà chancelant.

Sur le papier, ce scénario est assez classique : le retour vers un lieu familier que l’on a fui, l’amnésique qui est peut-être un assassin, etc. Rien de neuf sous le soleil du thriller psychologique. L’intérêt de Twin Mirror est donc à chercher dans le talent de Dontnod pour construire une histoire passionnante et emplie d’émotion… mais cette fois, la sauce prend moins bien que d’habitude.

Twin Mirror - Preview

Un gameplay original mais peu interactif

Twin Mirror se présente comme une succession linéaire de dialogues avec les différents intervenants : votre ex petite amie, votre ex-patron, etc mais si ces dialogues sont plutôt bien écrits et parfaitement doublés, l’ensemble donne une impression de lenteur extrême. Ceci est dû à la structure même de l’aventure découpée en petites scènes que l’on enchaine de manière très mécaniques sans véritablement avoir l’impression de diriger l’enquête.

De plus, si les précédentes productions de Dontnod réussissaient à nous toucher par l’émotion qu’elles véhiculaient, c’est beaucoup moins le cas ici. Difficile en effet de s’identifier à Sam et ses troubles psychologiques. Même si sa personnalité et son vécu sont intéressants, il n’en reste pas moins un personnage peu attachant.

Twin Mirror - Preview

Le jeu offre tout de même deux aspects assez innovants qui le font ressortir du lot du « simple » jeu narratif.

Le palais mental d’abord est une sorte de lieu imaginaire où Sam se réfugie quand les choses autour de lui tournent mal. On peut y découvrir des souvenirs plus ou moins précis ou utiliser ses talents d’enquêteurs pour rassembler des indices et résoudre une énigme. L’idée est sympathique et assez bien mise en scène mais n’offre finalement aucune liberté et ne nous présente qu’une petite énigme à résoudre sans que nos choix influencent réellement la suite de l’histoire.

Ensuite, il y a ce fameux alter ego imaginaire qui vient régulièrement nous conseiller. Ce personnage, fruit de notre esprit légèrement malade, joue le rôle de conseiller un brin sadique, toujours prêt à nous placer face à un dilemme ou à pointer une erreur dans notre comportement. Ses interventions sont généralement savoureuses mais les choix qui en découlent s’avèrent finalement assez peu nombreux.

A noter que Twin Mirror n’est pas une aventure épisodique et qu’il s’agit bien ici du jeu complet qui est disponible immédiatement. Une bonne nouvelle tant l’aspect épisodique de certaines aventures peut se montrer inconfortable.

Conclusion

Twin Mirror est un jeu narratif intéressant et offrant quelques innovations de gameplay pas toujours abouties mais qui apportent une certaine variété au genre. Difficile pourtant de s’enthousiasmer outre mesure devant un scénario très convenu et une linéarité bien trop présente que pour donner réellement l’impression d’avoir son mot à dire dans l’aventure. Voilà donc un titre que les amateurs de jeux narratifs dévoreront bien vite mais sans s’y attarder outre mesure.

Ma Note : 6,5/10

Twin Mirror est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *