Dragon Ball Z Kakarot est le nouveau jeu issu de la mythique licence Dragon Ball. Une licence qui a connu de nombreuses adaptations en jeu vidéo au fil des années touchant quasiment à tous les genres et oscillant de l’excellent au franchement médiocre. Avec Kakarot, c’est l’action RPG qui est à l’honneur pour un résultat plutôt réussi mais loin d’être parfait.

Voici notre test de Dragon Ball Z Kakarot…

Dragon Ball Z Kakarot - Test

Avec une licence aussi iconique que Dragon Ball, il n’est guère étonnant de voir autant de jeux débouler même si leur qualité est assez variable d’un épisode à l’autre. Ceci dit, vu la variété des genres touchés par la licence, le fan de Dragon Ball a l’occasion de découvrir ses héros préférés dans des gameplays très différents les uns des autres, ce qui n’est finalement pas si mal que cela.

Avec Kakarot, les développeurs ont clairement choisi le camp de la nostalgie puisque l’histoire qui nous est racontée est extrêmement fidèle au matériel d’origine. La garantie de passer un bon moment avec des personnages que l’on adore mais aussi la garantie de ne pas être particulièrement surpris. Autant j’apprécie la fidélité à l’œuvre d’origine, autant un peu de nouveauté aurait quand même permis de réveiller notre excitation de joueur et de fan de Dragon Ball.

Une fois accepté cette absence d’originalité, on profite quand même bien de l’histoire qui couvre une bonne partie des moments cultes du manga/anime. On notera quand même l’absence un peu inexpliquée de certains passages ainsi qu’une réalisation souvent inégale. Certains arcs sont traités avec brio aussi bien techniquement qu’artistiquement alors que d’autres reçoivent un traitement minimaliste au possible. Cela donne un sentiment assez partagé tant le meilleur peut côtoyer le juste passable.

Côté gameplay, on nous propose ici un véritable Action RPG qui propose beaucoup de très bonnes choses. En effet, le cahier de charges du bon petit Action RPG est quasiment complet. On est libre d’explorer les différentes zones du jeu à la recherche de quêtes annexes ou d’orbes tout en remplissant notre quête principale. On monte de niveau au moyen de l’expérience récoltée et on débloque des compétences de combat (passive ou active) au fil de notre progression.

Bref, un Action RPG très classique mais très efficace en même temps.

Dragon Ball Z Kakarot - Test

Impossible d’avoir un jeu Dragon Ball réussi si ses combats ne sont pas à la hauteur et c’est peut-être un des éléments les plus critiquables de Kakarot. Les combats sont dans la ligne droite des jeux Naruto (du même développeur) mais s’ils s’avèrent assez dynamique et très colorés, leur manque de difficulté les rend vite répétitifs. Ce n’est pas qu’ils soient mauvais ou mal réalisés, ils manquent juste de ce petit quelque chose qui pourrait les rendre passionnants. Ici, on les enchaîne de façon un peu mécanique et sans grande passion.

Difficile également de ne pas noter les limitations techniques de Kakarot. Cela n’étonnera personne car les jeux Naruto ou Dragon Ball n’ont jamais été à la pointe sur ce sujet mais régulièrement, on se dit que les développeurs auraient pu mieux faire.

Dragon Ball Z Kakarot - Test

Conclusion

Dragon Ball Z Kakarot est un Action RPG plutôt réussi mais trop inégal que pour sortir véritablement du lot. Il propose une histoire qui saura séduire les plus nostalgiques et un gameplay RPG plutôt complet même si on s’étonnera que certains mécanismes apparaissent un peu complexe tout en n’apportant rien de bien utile à notre progression.

Voilà donc un titre qui s’adresse avant tout aux fans de la licence en proposant un contenu varié et assez complet (un bon 40 heures de jeu pour tout terminer) mais qui ne marquera pas l’histoire de l’Action RPG.

Ma Note : 7,5/10

Dragon Ball Z Kakarot est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *