Erica est un projet que tout le monde avait presque oublié. Annoncé en 2017, ce jeu semblait bien avoir disparu dans les limbes de la Playstation (aux côté de la gamme Playlink d’ailleurs). Mais n’enterrez jamais un jeu trop tôt car voilà qu’Erica a été mis à disposition sur le Playstation Store sans crier gare. Cette aventure entièrement filmée en prises de vue réelles vaudra-t-elle le détour ?

Voici notre test d’Erica…

Erica - Test

Proposer une aventure interactive entièrement filmée en prises de vue réelles a de quoi rappeler des souvenirs aux plus anciens joueurs, ceux qui, comme moi, ont connu les années 90 et les fameux « jeux » en FMV (Full Motion Vidéo) sur Mega CD entre autres. Présentée comme une révolution, l’expérience a vite tourné court puisque la piètre qualité de la vidéo de l’époque et l’interactivité très chancelante des jeux proposés n’ont convaincu personne.

Mais de l’eau a coulé sous les ponts depuis cette époque et la technologie actuelle permet enfin de raconter une aventure interactive dans les meilleures conditions. Flavourworks, le studio londonien derrière Erica démontre d’ailleurs une maîtrise parfaite de la grammaire cinématographique tout comme de l’art de la transition interactive. Une fois plongé dans Erica, on ne peut que se montrer satisfait de la manière dont les scènes s’enchaînent via des choix de déplacement ou de dialogues toujours bien présentés.

Erica - Test

Même constat concernant la qualité du long-métrage présenté. On est bien loin des nombreuses catastrophes cinématographiques que le jeu vidéo a pu engendrer. Les acteurs sont plutôt bons et l’ensemble de la production s’avère convaincante. Malheureusement, le scénario constitue le gros point faible du jeu. Celui-ci n’est pas mauvais, il aborde avec une certaine réussite le thème de la folie et de la difficulté de distinguer rêve et réalité mais l’ensemble a du mal à prendre.

L’expérience proposé par Erica s’avère assez courte (maximum 2 heures) et se présente donc clairement comme un film interactif (un peu à l’image de bandersnatch sur Netflix il y a quelques mois). Dommage car on attendait un peu plus de ce jeu qu’une simple suite de séquences filmées qui, même si techniquement abouties, ont parfois un peu de mal à se combiner ensemble. On termine le jeu en se posant beaucoup de questions et en se disant que quelque chose manque dans la narration de cette aventure.

La rejouabilité apparaît par contre assez importante vu le nombre de combinaisons possibles mais encore faut-il avoir envie de se replonger dans Erica. Enfin, rappelons qu’Erica se destine a un public de non-joueurs ainsi, le jeu se pratique uniquement avec le pavé tactile de la manette PS4 ou via une application dédiée pour Smartphone/tablette.

Erica - Test

Conclusion

Erica est une belle tentative pour relancer le genre de l’aventure interactive en prises de vue réelles. Et si le résultat technique est tout à fait satisfaisant, il lui manque encore un scénario réellement abouti et une meilleure cohérence entre ses différentes scènes pour réellement convaincre. Le studio Flavourworks a clairement tous les outils pour proposer une aventure interactive de qualité, il ne lui reste plus qu’à travailler sur un bon scénario pour amener le genre un pas plus loin.

Ma Note : 6,5/10

Erica est disponible en exclusivité sur PS4 via le Playstation Store.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *