Bethesda continue sa tradition annuelle et organise donc une nouvelle fois une conférence lors de cet E3 2019. Alors que l’année dernière, l’éditeur avait surpris par plusieurs annonces d’envergure, on pouvait craindre une année plus calme et en effet, les annonces ne se sont pas bousculées au portillon…

Deathloop, le nouveau jeu Arkane Studios

Avec Deathloop, les créateurs de Dishonored reviennent à l’avant-plan. Visuellement, leur direction artistique est toujours aussi intéressante et unique. Le jeu en lui-même est resté assez mystérieux même si on sait déjà que le gameplay devrait rester très libre, dans la lignée des précédentes productions d’Arkane Studio.

Ghostwire Tokyo, l’horreur en action

Tangos Gameworks avait déjà signé les deux épisodes de The Evil Within. Ils nous reviennent avec un nouveau titre mettant en scène la mystérieuse disparition d’habitants de Tokyo, le tout, sur fond d’infestations démoniaques. Tout un programme !

Le jeu se présente comme un jeu d’action horrifique mais il faudra encore un peu attendre avant de voir du gameplay.

Doom Eternal, un Doom aux hormones.

Une grosse partie de la conférence a été consacrée à Doom Eternal qui semble bien se profiler comme le jeu majeur de Bethesda pour fin de l’année. Ainsi, sa date de sortie a été annoncée au 22 Novembre prochain et le jeu en lui-même semble plus nerveux que jamais avec un héros surpuissant qui est prêt à en découdre avec les démons quel que soit la dimension où il devra les traquer.

A noter qu’un mode de jeu multijoueur assez original a été annoncé. Dans Battlemode, on trouvera un gameplay asymétrique avec deux joueurs incarnant un démon face à un « slayer » incarné par un autre joueur. Les développeurs espèrent ainsi se faire heurter deux manières de jouer : le skill face à la stratégie.

Wolfenstein Youngblood

Comment décrire ce jeu ? C’est un tir aux pigeons nazies dans un jeu coopératif débordant du kitsch des années 80. Si vous ne voulez pas y jouer, je ne sais pas comment Bethesda peut vous convaincre autrement. Youngblood semble avoir toutes les qualités des jeux précédents tout en rajoutant un gros morceau de coopératif et le charme de deux héroïnes qu’on s’apprête déjà à aimer. le jeu est toujours prévu pour une sortie le 26 Juillet prochain.

Fallout 76

Difficile de parler de Fallout 76 tant les retours sur le jeu sorti l’année dernière ont été catastrophiques. Bethesda a l’air de bien l’avoir compris puisque l’humour et l’autodérision ont été utilisé pendant la conférence pour un beau mea culpa. Ils ont ainsi annoncé une nouvelle extension gratuite qui réintroduira des personnages non-joueurs avec des arbres complets de dialogues pour faire ressembler Fallout 76 un peu plus à un vrai Fallout.

Cerise sur le gâteau, un mode Battle Royale à 52 joueurs est annoncé : Nuclear Winter. Voilà qui pourrait bien refaire sortir le jeu d’entre les morts. Affaire à suivre, donc.

The Elder Scrolls

Pas de nouvelles de The Elder Scrolls 6 et une actualité assez limitée pour cette licence qui fête ses 25 ans. Ainsi, on a reparlé brièvement de Blades (le jeu mobile qui sortira gratuitement sur Nintendo Switch), de The Elder Scrolls Online et Legends mais surtout pour annoncer de nouvelles extensions assez limitées si vous n’êtes pas déjà fans.

A noter quand même ce très chouette trailer pour the Elder Scrolls Legends :

Enfin, un petit mot sur Orion, la technologie maison de streaming qui a été pensée par Bethesda pour répondre aux problèmes de latence rencontrées par les joueurs de FPS rapides dans les streams. L’objectif : rendre Doom jouable en streaming sans aucune latence. Une technologie à tenir à l’oeil.

Pour conclure, cetter conférence Bethesda m’est apparue bien vide par rapport à la densité de la conférence de l’année dernière. Il y a bien eu deux belles annonces et pas mal de détails sur Doom Eternal, on a quand même l’impression que le reste n’était que du remplissage. Il y avait sans doute moyen de faire un peu plus court. Restons positifs et attendons l’année prochaine qui, si on suit la tradition, devrait être une « grosse » conférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *