Avec la sortie de la Grande Aventure Lego 2 au cinéma, Warner Games nous propose de redécouvrir l’univers du film en jeu vidéo avec cette adaptation originale pour nos consoles.

Voici notre test de La Grande Aventure Lego 2, le jeu vidéo en mode famille…

Les jeux Lego s’enchaînent toujours à un rythme effréné en répétant plus ou moins la même recette et même si on adore les jeux Lego, il faut reconnaître que l’on espère toujours l’épisode qui va révolutionner la série. Avec La Grande Aventure Lego 2, TT Games change ses habitudes et même si ce n’est pas parfait, c’était l’épisode idéal pour tenter du changement.

Inspiré du film La Grande Aventure Lego 2, ce jeu ne se base pas sur une licence célèbre et très structurée comme peuvent l’être des épisodes Harry Potter, Marvel ou Star Wars. Les développeurs disposent donc de plus de liberté scénaristique pour inventer un jeu basé (comme le film) sur les univers Lego et mélangeant adroitement grandes licences de la culture pop et héros originaux. Du coup, alors que l’on espère toujours retrouver l’histoire d’une licence célèbre travaillée à la mode Lego dans les autres jeux, ici, nous étions clairement plus ouverts aux nouveautés.

Le scénario reprend les bases du film puisque l’on affronte les diaboliques Duplo qui ont décidé de tout détruire dans l’univers Lego. On retrouve bien entendu les principaux héros du film mais pour le reste, ce jeu ne suit pas plus que cela le film dont il s’inspire mais met en avant les univers Lego et la liberté de création qu’ils génèrent pour les enfants du monde entier.

Le gameplay consiste toujours à résoudre de petites énigmes pour progresser tout en se bagarrant avec des méchants mais au lieu de parcourir les niveaux de manière très linéaire, c’est un ensemble de mini mondes ouverts que l’on découvre. En théorie, c’est une excellente idée puisque l’on peut passer d’un monde à  l’autre via des portails et que l’on explore ainsi des mondes très variés, tous inspiré de Lego bien sûr. En pratique, ce n’est qu’une semi-réussite car les mondes en question sont trop petits et les missions proposées sont très encadrées ramenant un bon paquet de linéarité dans notre progression.

Ce qui s’apparente à un défaut pour un adulte pourra néanmoins enchanter les plus jeunes puisque notre fille de 6 ans ne voyait pas vraiment de problèmes à ignorer les missions scénarisées pour se promener librement dans le monde. Comme quoi, notre esprit de gamer confirmé nous formate parfois à penser d’une manière alors que les enfants, eux, n’y voient pas de soucis. A méditer…

A noter qu’un des mondes proposés ressemble à un grand champ vide de tout bâtiment puisqu’il va falloir le reconstruire de toutes pièces avec les maisons et décorations que l’on débloque dans le jeu (et croyez-moi il y en a un paquet). La reconstruction est plus ou moins libre et il est vraiment possible de se créer un petit univers Lego à soi. Si je ne suis pas trop convaincu par cette idée, le public cible semble adorer puisque c’est le monde où ma fille a passé le plus de temps.

En plus de créer un monde Lego original, elle inventait des histoires tout en jouant, bref, elle jouait au Lego directement sur la console.

La Grande Aventure Lego 2 – le jeu – est également beaucoup moins axé sur les combats que ses prédécesseurs. Ainsi, le jeu se concentre beaucoup plus sur l’aspect construction en nous faisant chercher quel objet il faut construire pour nous débloquer la route. Si les énigmes ne sont pas souvent très compliquées, elles peuvent quand même prêter à confusion pour les plus jeunes. Dans les autres jeux Lego, il n’y a finalement pas trop de possibilités de construction, alors qu’ici, la liste des objets à construire est plus longue et donc plus difficile à gérer pour les plus jeunes.

La Grande Aventure Lego 2 est donc un peu assis entre deux chaises : d’un côté, certaines activités s’adressent à des enfants plutôt jeunes mais d’un autre côté, le gameplay demande un peu plus d’expérience avec le jeu vidéo. Ainsi, si ma fille de 6 ans est quasi autonome sur Lego Les Indestructibles, ici, il faudra toujours avoir papa ou maman à proximité. Il faut dire que le fait que le jeu ne soit quasiment pas doublé ne simplifie pas les choses. Un enfant qui ne sait pas lire aura donc toutes les difficultés du monde pour s’en sortir seul.

Conclusion

La Grande Aventure Lego 2 – le jeu vidéo – renouvelle le gameplay classique de la série avec une série de mini mondes ouverts et un gameplay plus axé sur la construction mais ne réussit pas à convaincre totalement. Probablement que cette adaptation de La Grande Aventure Lego 2 – le film – était la bonne licence pour tenter des changements mais ceux-ci manquent encore d’équilibrage et de pertinence pour remettre en question la recette historique de la série.

Au final, même si on sent que le jeu est pensé pour les plus jeunes, on s’amuse quand même bien à découvrir les nouveaux mondes qui s’offrent à nous. Attention quand même : si les enfants les plus jeunes y trouveront leur compte, ce jeu s’avère parfois un peu complexe pour eux (beaucoup à lire, certaines énigmes un peu difficiles,…)

Le petit mot de Liara (6 ans) avec l’aide de son papa

J’ai bien aimé découvrir de nouveaux mondes Lego et retrouver de chouettes personnages mais j’ai surtout aimé créer mon propre monde et ouvrir plein de « coffres » pour le décorer. J’ai aussi passé beaucoup de temps à me promener sur mon cheval blanc. Dommage que je ne comprenne pas toujours ce que je dois faire quand un personnage me parle (note du papa : normal, elle ne sait pas encore lire).

Notre note : 7/10

La Grand Aventure Lego 2 , le jeu vidéo est disponible sur PS4, Xbox One et Nintendo Switch.

Un commentaire sur “[Test Junior] La Grande Aventure Lego 2, le jeu vidéo : les petites briques ne se laissent pas faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *