Il y a peu de temps, nous avons eu la chance d’être convié à un test d’Exype, un centre mettant à notre disposition des simulateurs de course automobile dernier cri.

Voici nos impressions sur cette expérience que l’on conseille à tout fan de course automobile…

Situé à Waterloo, Exype est avant tout un endroit de rencontre pour les fans de course automobile. Situé dans un cadre très agréable, on passe d’abord devant les 4 gigantesques simulateurs Ellip6 avant de rejoindre le centre névralgique du lieu : le bar bien entendu. Plus sérieusement, l’endroit est pensé pour les fans de course automobile mais constitue aussi un endroit de rêve pour une bonne soirée entre amis.

La genèse de cet endroit est assez incroyable également puisque son fondateur, Benoit Laurent, a toujours voulu développer un parc d’attraction dédiés aux sports extrêmes mais la réalité étant ce qu’elle est, il s’est contenté (pour l’instant ?) d’un centre dernier cri de simulation de course automobile.

Que peut-on découvrir chez Exype ?

Il y a 4 simulateurs Ellip6 à disposition des pilotes virtuels. Ceux-ci sont entièrement motorisés et confèrent jusque 80% des sensations que l’on ressent dans une vraie voiture de course. Seule exception : la Formule 1 dont les sensations sont si extrêmes que la majorité des pilotes virtuels s’évanouiraient si le simulateur était aussi réaliste. Chaque simulateur est équipé d’un cockpit et volant ainsi que de 3 écrans pour se plonger dans la course automobile.

Au niveau du soft, c’est rFactor qui est privilégié chez Exype car il est en mesure de simuler de manière réaliste la quasi-totalité des compétitions automobiles. Il est néanmoins possible de faire tourner d’autres simulations et Exype espère offrir à court terme la possibilité de jouer sur des simulateurs plus spécialisés. Ceci dit, en matière de réalisme de pilotage, rFactor est déjà une très belle référence.

Si l’offre d’Exype est déjà très complète, les projets d’améliorations sont encore nombreux comme l’installation d’écrans incurvés et de simulateurs à base de réalité virtuelle. L’e-sport est également au coeur des projets d’Exype.

Et quelles voitures peut-on ?

Pendant mon essai, j’ai pu tester une petite Renault Megane R.S. (pour l’acclimatation au simulateur) avant de monter dans une Ferrari GT, puis un circuit typé rallye avant de terminer par quelques tours en Formule 1. L’impression générale est excellente et si, visuellement, rFactor montre ses limites, l’aspect simulation est sans pitié.

A bord de la Megane R.S., on peut vite se faire plaisir car la voiture a un comportement particulièrement sain. Si vous avez l’habitude des simulateurs de course, vous allez vite ignorer les zones de freinage conseillées pour vous lancer dans de beaux dérapages mais vu ce qui nous attend par la suite, je comprend qu’Exype conseille de commencer par une petite session de prise en main sur une voiture pas trop puissante.

A bord de la Ferrari, c’est déjà autre chose, l’accélération est folle et le freinage se fait plus violent. Néanmoins, à condition d’accélérer progressivement, la voiture reste contrôlable.

En rallye, c’est l’inverse, on accélère et on freine sans arrêt, on braque dans tous les sens et on apprend vite que l’adhérence sur la terre n’a rien à voir avec notre bon vieux bitume. On ressort de la session en sueur tant on se bat sans arrêt avec la bonne trajectoire.

Enfin, la Formule 1 est une expérience qui nous rappelle à quel point ces voitures sont puissantes et complexes à piloter. Même en ligne droite, le dosage dans la pédale accélération est indispensable et faire un tour de circuit sans erreur est déjà un accomplissement.

Au final, c’est bien ou pas ?

J’ai passé un excellent moment dans ce simulateur à piloter des voitures de plus en plus puissantes en apprenant de mes erreurs et en ayant vraiment l’impression d’apprendre à piloter. Autant vous dire que je ne suis pas peu fier de mon podium final.

Le feeling ressenti est quasiment impossible à obtenir sur un simulateur domestique mais ayant eu la chance de participer à des stages de pilotage  sur de vraies bolides, les sensations restent quand même éloignées de la réalité.

Le simulateur reproduit le comportement de la voiture et ajoute de bonnes sensations mais il manque les à-côtés : les vibrations du moteur, les forces  qui vous balancent d’un côté à l’autre du cockpit (bien plus violentes que dans un simulateur), l’odeur de la course et bien évidemment la sensation inégalable de savoir que si on se plante, c’est pour du vrai. Ceci dit, l’expérience Exype est ce qui se rapproche le plus de la réalité.

Chez Exype, la session de 10 minutes revient entre 10 et 15 euros avec une « happy hour » hebdomadaire à 5 euros. Si vous devenez accro, un système d’abonnement est également possible vous donnant accès au simulateur une heure par jour pendant la durée de votre abonnement. Un coût raisonnable par rapport à la vraie course automobile mais qui reste un véritable budget pour ce qui reste de la simulation. On est dans un ordre de prix similaire au karting mais avec un objectif assez différent puisque avec Exype, l’objectif est de véritablement apprendre à piloter.

Notre conseil : comme une session de 10 minutes est assez courte et vous permet juste d’apprendre le circuit, réservez directement plusieurs sessions à prix réduits  afin de constater votre progression et corrigez vos erreurs. La formule idéale à nos yeux est de venir avec quelques amis et de passer une soirée à s’affronter, c’est là que le concept d’Exype prend tout son intérêt tout en conservant un coût raisonnable.

A noter que les simulateurs d’Exype sont accessibles aux personnes mesurant au moins 1 mètre 40.

Toutes les infos sur Exype sont disponible sur leur site web.

Si vous commandez votre session, profitez de 15% de réduction en utilisant le code COPEXYPE (jusque fin Mars 2019).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *