Le week-end dernier se tenait à Paris le Final Fantasy XIV Fan Festival 2019 et Quantic et moi avons eu la chance de nous y rendre. Si nous sommes des habitués des « grands » salons comme l’E3, la Gamescom, Japan Expo ou encore Facts, nous participons assez rarement aux Fanfests, pas par manque d’envie mais surtout par manque de temps. C’est donc curieux que nous nous sommes rendus sur place et j’avoue avoir énormément apprécié l’expérience. Nous avons déjà abordé dans différents articles les cosplays, les annonces et le futur collector mais ici je voudrais encore aborder l’ambiance de cet événement, car je me suis vraiment bien amusée et meurt d’envie de recommencer à jouer à FF14 grâce à lui 😉

Le Final Fantasy XIV Fan Festival 2019 débuta par la keynote du Producteur et Directeur du jeu, Naoki Yoshida et, sincèrement, elle valait le coup. Déjà, Naoki Yoshida est arrivé cosplayé sur scène portant une épée de 2 kilos sur son épaule : peu de personne ayant ce genre de fonction ferait ce genre de choses, or il a 55 ans ! De plus, il faisait preuve de beaucoup d’humour, ne manquait pas de faire des petites blagues, comme la fausse race des Viangaas ou encore l’intervention de Yosuke Saito et YOKO TARO (producteur et concepteur de NieR Automata) qui semblaient dire que Naoki Yoshida perdait la tête en introduisant le monde de NieR dans FF14… Tout simplement excellent ! Bref, d’autres studios/développeurs de jeux vidéo devraient en prendre de la graine.

A la fin de cette conférence truffée d’annonces, j’ai sagement fait le tour du salon pour découvrir les différents stands je me suis ruée sur le stand de merchandising spécial Final Fantasy XIV pour profiter des différents goodies exclusifs de la convention tant qu’ils étaient en stock et vu la queue, je n’étais pas la seule. Après plus d’une heure d’attente, j’ai enfin pu acheter deux ou trois goodies : c’est un peu l’un des points faibles du festival, Square Enix devrait essayer d’optimiser ça (via un système d’achat en ligne comme à la Blizzcon ?). Je trouvais également les divers marchandises relativement chères (35 euros le T-Shirt, ça fait mal^^) mais bon, c’est souvent le cas dans ces conventions.

Une fois rassurée d’avoir pu acheter ce que je désirais, j’ai fini par découvrir le reste du festival. Divers stands offraient des activités tournant toutes autour du thème de Final Fantasy XIV dans un esprit assez fête foraine : course de chocobos, tir à l’arc, mini-golf… On trouvait également des stands où l’on pouvait jouer à des missions spéciales de FF14 ou encore un stand pour voter pour le meilleur fan art du salon

A chaque fois que l’on participait à l’une de ces activités, on recevait un tampon : au bout d’un certain nombre, on recevait des petits goodies du jeu, une idée très sympa. Seul petit défaut, la queue à la plupart de ces stands. A part certains où cela allait assez vite, comme la course de chocobos, d’autres nécessitait d’attendre bien longtemps. Mais bon, si le but était de récolter des tampons, on pouvait faire en boucle les activités « rapides ».

En plus de ces stands, divers panels et concours eurent lieu durant ces deux jours. Le samedi nous avons ainsi pu assister à un panel sur l’art du jeu donné par Ayumi Namae, Character Designer du jeu, accompagnée par Naoki Yoshida : ils ont ainsi décrit, images à l’appui, les différentes étapes de la création d’un personnage du jeu. J’ai trouvé cela très intéressant avec des anecdotes très sympathiques. Par exemple, le design proposé par Ayumi Namae pour Yotsuyu était trop complexe pour un modèle en 3D du personnage et donc certaines parties de sa tenue, comme les manches, ont dû être simplifiées. Il y a eu également un long débat sur les coiffures disponibles pour les joueurs et le problème de la frange : souvent les joueurs râlent car telle ou telle coiffure n’est disponible qu’avec une frange ou sans. Il a donc été annoncé que certaines des nouvelles coiffures pour les Viéras (nouvelle race de lapines du jeu) seraient disponibles dans les deux versions.

L’autre grand événement fut le concours de cosplay : 30 finalistes défilèrent sur la scène pour nous montrer de magnifiques costumes. Dommage par contre qu’il n’y ait pas de mise en scène et que donc il s’agissait plus d’un concours de costumes qu’un vrai concours de cosplays (on est puriste ou on ne l’est pas ;-)). La grande gagnante venait de Russie avec un splendide cosplay du personnage introduit dans le trailer de Shadowbringer.

Durant la journée, on pouvait croiser au détour des allées tous ces beaux cosplays (voir notre article spécial cosplays) mais aussi des personnes travaillant directement sur le jeu, y compris des community manager ou encore Ayumi Namae : il était alors possible de leur demander de signer un autographe. Certains chanceux ont même pu gagner un artwork dédicacé par Ayumi Namae.

Sinon l’ambiance générale était vraiment chaleureuse : on sentait que tout le monde faisait partie d’une même communauté et partageait une même passion. Se balader dans les allées dans cette ambiance conviviale était vraiment agréable.

D’ailleurs, à la suite de ce fanfest, Quantic et moi avons envie de replonger dans Final Fantasy XIV et avons craqué et précommandé le collector : je dirais que c’est un signe que ce Fan Festival 2019 à Paris était une réussite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *