Rage 2 est le successeur tant attendu de Rage, un jeu Id Software sorti il y a déjà 8 ans et dont on n’espérait plus vraiment une suite. Rage, premier du non, avait été accueilli assez fraîchement par la critique à son époque (et on en pensait la même chose), pourtant avec le recul, on y retrouvait de nombreuses mécaniques de gameplay qui sont devenues ensuite très représentatives  de bien des shooters à succès (qui a dit Borderlands…). Bref, en jeu-vidéo, comme dans tout, il vaut mieux ne pas avoir raison trop tôt. Raison de plus pour attendre avec impatience ce que Rage 2 pourra nous proposer comme nouveautés.

Nous avons eu la chance de jouer deux bonnes heures à Rage 2, voici nos impressions…

Pour une raison qu’on ne connait pas vraiment, ce n’est pas Id Software qui est responsable du développement de ce second épisode de Rage mais bien le studio suédois Avalanche, que l’on connait pour la série des Just Cause ou dans un genre proche de Rage, pour le récent Mad Max. Il faut dire qu’Avalanche est un des studios les plus compétents quand il s’agit de créer des mondes ouverts cohérents. A noter quand même qu’Id Software revendique quand même la paternité du système de combat de Rage 2, ce qui, manette en main, ne s’apparente pas encore comme une pleine réussite.

Les combats dans Rage 2 sont violents, très violents et le feeling des armes est absolument grandiose. Les différentes armes proposées confèrent toutes un sentiment de puissance exacerbées, comme si un énorme pétard vous explosait dans la main. Ce feeling, c’est typiquement ce que l’on attend d’un jeu Id Software et c’est une vrai réussite. A l’opposé, les combats me sont apparus un peu décousus comme s’il y avait un mélange malheureux entre moments d’intense action et périodes de flottements où il ne se passe pas grand-chose. C’est un peu moins le cas pour les combats de boss que j’ai pu essayer où un gros méchant plein de PV se retrouve enfermé dans une petite pièce avec vous et qu’un seul a le droit d’en ressortir vivant. Là, croyez-moi, vous sentez bien l’intensité du jeu.

En plus de proposer une sacrée sélection de pétoires pour occire son prochain, Rage 2 nous propose également d’utiliser des « pouvoirs » pour frapper plus fort, frapper de haut, immobiliser temporairement ses ennemis, etc. Bref, Rage 2 offre un système de combat assez classique pour un FPS moderne mais définitivement plaisant. J’ai juste été un peu étonné du parti-pris très « Borderlands » qui consiste à ne pas mettre l’accent sur le skill du joueur mais plutôt sur sa capacité à bien construire son personnage. Dans Rage 2, il faudra cribler son adversaire de plomb pour le voir s’écrouler.

A côté du gameplay de combat typique d’un shooter, Rage 2 nous propose surtout d’explorer un gigantesque monde ouvert dont je n’ai encore découvert qu’une toute petite partie. Le nombre d’activités m’est apparu assez conséquent et on pourra, comme toujours, suivre la quête principale ou perdre son temps dans de multiples activités secondaires.

Le monde se découvre bien entendu en voiture et fait indéniablement penser à Mad Max. J’ai ainsi pu m’essayer à une attaque d’un convoi illustrant le système de combat motorisé, très prometteur car mélangeant l’action pure d’un shooter à une certaine vision stratégique qui n’est pas pour me déplaire. Notons quand même que le modèle de pilotage était loin d’être finalisé et n’offrait que des sensations peu convaincante. Ceci dit, ce point semble encore en plein chantier, on attendra donc la version finale pour juger.

Au niveau de l’histoire, j’ai pu m’essayer à quelques missions scénarisées qui ne m’ont pas vraiment aidé à voir dans quelle direction le jeu allait se diriger. Tout juste sait-on que l’action se déroule 30 ans après le premier épisode, offrant du coup son statut de jeu post post apocalyptique à Rage 2. Autrement dit, la nouvelle hiérarchie des pouvoirs de ce nouveau monde est bien établie et il ne s’agit donc pas de l’histoire d’une lutte entre survivants.

Pour conclure ces premières impressions sur Rage 2, voilà un shooter en monde ouvert qui offre un potentiel intéressant puisque faisant appel au savoir faire de deux studios passés maître dans leur spécialité (Avalanche pour le monde ouvert, Id Software pour le shooter). Il reste encore quelques équilibrages à réaliser (pilotage un peu mou, combats parfois flottants) mais je ne doute pas une seule seconde que les fans de Mad Max ou de Borderlands y trouveront un jeu parfait pour se lancer dans de nouvelles aventures.

Rage 2 est prévu pour une sortie le 14 Mai 2019 sur PS4, Xbox One et PC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *