Lors de la Gamescom, j’ai eu la chance d’en apprendre plus sur The Division 2 d’Ubisoft, et plus particulièrement sur la création du monde, ce que j’ai trouvé très intéressant. En effet, le processus créatif d’un jeu m’interpelle toujours : les décisions prises affectent toute notre expérience de jeu et comprendre les raisons qui ont poussé les développeurs à les prendre peut nous permettre de mieux plonger au cœur de cet univers ou de le voir d’un autre œil.

The Division (voir notre test) se déroulait à New York en hiver. Sa suite change de cadre mais aussi de saison : Washington D.C. devient la nouvelle ville du jeu qui se passe 7 mois plus tard, donc en été. Finis la grisaille et les grattes-ciels, place au soleil et à une architecture bien plus aérée. Plus sérieusement, ces choix ne sont pas anodins.

Ainsi, le saut dans le temps permet d’explorer une autre facette de la crise : dans le premier opus, on était en phase de réaction, tandis qu’ici, la crise est installée, c’est le nouveau « normal » auquel les gens ont dû s’adapter. Comme dans tout scénario Apocalyptique, cette adaptation diffère suivant les personnes. Certains ont construit des communautés tandis que d’autres préfèrent piller les plus faibles. Le joueur devra donc faire face à différents types de personnages et de situations.

Le choix de Washington quant à lui semble avoir deux explications. La première est qu’il ne faut pas oublier que les Agents de The Division rapportent au Président des Etats-Unis, faisant donc de Washington leur quartier général. Cependant la raison principale reste la volonté d’offrir de nouveaux environnements variés. Ainsi la capitale américaine propose 6 types d’environnements, chacun ayant réagi différemment à la crise :
– Les banlieues huppées ayant été évacuées
– La Nature qui manquait beaucoup à New York
– Les quartiers résidentiels qui n’ayant pu être évacués ont vu les gens se calfeutrer chez eux
– Les quartiers commerciaux sévèrement touchés par les pillages
– Les lieux gouvernementaux à l’architecture variée
– Les lieux historiques tels que le Lincoln Memorial ou encore la Maison Blanche

Ubisoft a utilisé une technologie particulière pour récréer ces environnements : grâce à des données géographiques réelles, ils ont été capables de recréer un Washington D.C. digital fidèle à 99% à la vraie ville, y compris l’emplacement des lampadaires et des bancs. Ainsi, quelqu’un qui connait Washington devrait pouvoir s’orienter sans trop de difficulté dans The Division 2 ! Personnellement, je trouve cela incroyable.

Cependant, il ne faut non plus s’attendre à voir Washington telle qu’on la connait aujourd’hui. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de la ville qui a déjà connu 6 mois de crise. Les développeurs ont donc pris soin de la transformer pour refléter cette évolution. Les équipes d’Ubisoft ont fait des déplacements jusqu’à Washington pour se familiariser avec les lieux mais aussi pour interviewer différents organismes et infrastructures pour comprendre comment ceux-ci réagiraient si une telle crise se déclenchait. Ainsi, un pompier n’a pas hésité à leur répondre : « Je tuerais pour protéger ma famille, et c’est simplement moi et ma nature humaine », ce qui peut paraître choquant (surtout venant d’un pompier) tout en se comprenant malgré tout. A Ubisoft maintenant de retranscrire ce genre de comportements dans des missions intéressantes^^

Bien sur, la recréation du monde passe aussi par celle de la ville en elle-même où la nature commence à reprendre ses droits, où des barricades ont été érigées, où des monuments sont devenus des arsenal, où les détritus jonchent les rues… Bref, un Washington D.C. en crise et sauvage que l’on va devoir redécouvrir.

Je dois avouer que j’adore ce genre d’aperçu sur les dessous de la création d’un jeu : cela m’a donné encore plus envie de me plonger dans The Divsion 2 à sa sortie pour voir comment tout cela se trouve retranscrit dans le jeu, si l’univers est à la hauteur du travail de création effectué. Bref, cela m’a rendu très curieuse et j’attends le jeu avec impatience. Je me demande juste si vu la fidélité de la ville virtuelle à la ville originale, il n’y aura pas aussi un mode touriste (comme le Discovery Tour d’Assassin’s Creed Origins)^^

The Division 2 est prévu sur PS4, PC et Xbox One le 15 Mars 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *