Né des cendres du Projet Titan, Overwatch est la nouvelle poule aux oeufs d’or de Blizzard. Son casting de personnages plus charismatiques les uns que les autres y est pour beaucoup, chaque joueur trouvant facilement un personnage au design qui lui plaît. L’arrivée d’un artbook sur le jeu intitulé « Tout l’art d’Overwatch » ne pouvait donc que m’intéresser et j’ai bien sûr immédiatement craqué.

Je vous laisse découvrir mon avis ci-dessous…

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

Après le sommaire, l’avant-propos et une explication sur la création du monde, l’artbook se plonge dans le cœur d’Overwatch : les héros.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

Après tout, le jeu n’ayant pas de mode solo, Blizzard se devait de créer des personnages qui séduiraient tout un chacun et il faut reconnaître que comme à chaque fois, les développeurs Californiens ont réussi leur coup.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

Cette partie s’attarde sur les différents concepts qui ont vu le jour pour finalement aboutir au design définitif du héros et je trouve cela très intéressant de constater la façon dont une idée peut évoluer : il n’y a qu’à voir le personnage de Mei, dont le résultat final semble assez éloignée de ce qu’elle était à ses débuts.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

Une partie plus courte se consacre ensuite aux différents environnements, aux différentes cartes du jeu.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

Après vient le chapitre dédié aux divers modèles/skins disponibles pour les personnages ou encore ceux lié aux différents événements, certains modèles/skins étant particulièrement réussis.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

La suite traitant des tags et icônes de joueurs me paraissait moins intéressante, mais au final on trouve des illustrations très sympathiques, comme le jeu de cartes Overwatch où l’on peut trouver un héros sur chacune des cartes.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

L’artbook s’attarde ensuite sur les fameux court-métrages liés à Overwatch qui, il faut bien l’avouer, sont souvent excellents, donc retrouver des informations et des illustrations en provenant est un vrai plaisir.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

Une section se consacre à la période dite des « origines », correspondant à toute l’histoire avant l’arrêt et la réactivation d’Overwatch. Seul bémol : elle est relativement courte.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

Enfin, un court chapitre dévoile des illustrations promotionnelles, certaines étant par exemple des exclusivités Blizzcon.

overwatch,artbook,tout l'artd'overwatch,the art of overwatch,blizzard

Tout l’Art d’Overwatch est donc un bel ouvrage dont les nombreuses pages (367) combleront les fans d’Overwatch en dévoilant des informations intéressantes sur leurs héros préférés ou simplement en partageant de belles illustrations. Cet artbook ne coûtant que 35 euros, j’avoue être très satisfaite de mon craquage. Maintenant, il va falloir faire un tome 2 pour tous les futurs héros et modèles 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *