[Test] Uncharted : The Lost Legacy, les femmes prennent le pouvoir 
par Quantic

mardi 05 septembre 2017 18:45 0 commentaire

uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Après Uncharted 4 l’année dernière qui signait brillamment la fin des aventures de Nathan Drake, on était bien curieux de l’avenir que Naughty Dog allait donner à sa série phare. Initié comme un simple DLC solo, Uncharted : The Lost Legacy a rapidement évolué vers un jeu Stand Alone, sans pour autant prendre le statut de véritable 5ème épisode.

C’est avec grand plaisir que l’on retrouve dans cet épisode Chloe Frazer, la grande absente d’Uncharted 4 accompagnée de Nadine Ross, une méchante en pleine rédemption. Cette histoire de femmes au caractère bien trempé allait-elle nous accrocher à notre manette comme Nathan l’avait si bien réussi jusqu’ici.

Voici notre test d’Uncharted : The Lost Legacy...


Le scénario de ce nouveau jeu Uncharted est assez classique pour la série.

Se déroulant après les événements d’Uncharted 4, nous incarnons Chloe Frazer à la recherche d’un nouvel artefact historique : la Défense de Ganesh. L’occasion pour nous de découvrir un peu plus la culture indienne et pour Chloe de faire le deuil de son père pour qui cet artefact était une véritable obsession.

Face à elle, le grand méchant de cet épisode, Asav, un leader révolutionnaire charismatique, qui entend bien piller les biens historiques de son pays pour financer sa révolution et qui dispose d’une petite armée privée, ce qui n’est jamais inutile. Pour l’assister dans sa recherche et surtout l’aider face à Asav, Chloe s’associe à Nadine Ross, la méchante d’Uncharted 4 qui a tout perdu et qui entend bien refaire sa réputation avec un coup d’éclat. Et puis d’autres personnages de la licence feront peut-être un coucou au passage mais chut, on ne vous dira rien de plus...

uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Ce scénario suit le cahier des charges d’un jeu Uncharted à la lettre mais réussit quand même à se montrer passionnant de bout en bout. Si Les événements sont rarement surprenants, on prend pourtant un réel plaisir à observer l’évolution des relations entre Chloe et Nadine, deux personnages très intéressants. L’excellent doublage (aussi bien en anglais qu’en français) contribue d’ailleurs beaucoup à la qualité de l'aventure. On retrouve également quelques moments très "The Last of Us" sans pour autant faire de The Lost Legacy un jeu sombre ou pessimiste mais par contre, un véritable jeu qui joue avec nos émotions.

On peut juste regretter un méchant assez monolithique et dont on ne comprend pas bien les véritables intentions. On touche ici sans doute aux limitations inhérentes d’un DLC devenu Stand Alone.

uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Naughty Dog n’est jamais aussi fort que dans un jeu narratif bien linéaire.

La première moitié du jeu se montre un peu lente à démarrer, insistant sans doute un peu trop sur l’utilisation totalement libre de la jeep dans une gigantesque zone ouverte (j’y reviendrai) tandis que la seconde partie du jeu ressemble à une montagne russe émotionnelle où les séquences d’action s’enchaînent à un rythme effréné.

 uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Le dernier chapitre, en particulier, m’est apparu comme un véritable aboutissement du talent de Naughty Dog pour nous garder la bouche ouverte et la langue pendante.

Vous l’aurez compris, The Lost Legacy reste essentiellement un jeu linéaire mais parfaitement abouti mélangeant action, exploration, shooter et énigmes (particulièrement inventives) mais histoire d’apporter un peu de variété, un chapitre entier du jeu se déroule dans une gigantesque jungle en monde ouvert que l’on peut découvrir en totale liberté.

On peut la traverser en ligne droite et se limiter à réaliser les passages obligés pour faire avancer l’histoire mais ce serait passer à côté d’une passionnante quête annexe qui nous fera voyager à travers toute la carte pendant quelques heures supplémentaires.

uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Ce passage en monde ouvert est d’ailleurs à double tranchant car s’il apporte de la variété et une amélioration de la durée de vie du jeu, il montre aussi les limitations du gameplay typique de la série dans un genre moins linéaire. Le rythme du jeu s’en ressent et on est finalement content de retrouver des séquences plus rythmées. Clairement, dans ce genre, Tomb Raider s’en sort nettement mieux même si les deux jeux sont difficilement comparables pour le reste. Et pourtant vous m’autoriserez encore une petite comparaison avec Tomb Raider car Chloe Frazer fait trop penser à Lara Croft.

Au rayon des nouveauté de gameplay, pas grand-chose à se mettre sous la dent (normal pour un jeu directement issu d’Uncharted 4). La grande majorité des fonctions d’Uncharted 4 sont toujours là. On notera juste l’apparition d’un système de crochetage de coffre permettant de débloquer des armes sympathiques mais sans rien apporter au gameplay. Chloe étant une femme moderne, pas de carnet de notes comme Nathan pour elle mais un smartphone (Xperia bien sûr) pour prendre de jolies photos.

uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Impossible de ne pas vous parler de la beauté de ce jeu.

J’ai rarement passé autant de temps dans le mode Photo d’un jeu. Au sommet d’une colline, avec la ville en contre-bas et le soleil rasant, on peut réaliser des clichés dignes des meilleurs photographes : un pur bonheur. D’ailleurs toutes les images illustrant ce test ont été prises par mes soins sur une PS4 Pro.

 uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Néanmoins, The Lost Legacy n’est pas dénué de tout défaut.

J’ai déjà parlé du scénario un peu trop "classique" mais il faut aussi noter une IA toujours un peu "hésitante" surtout quand on veut jouer en mode infiltration mais ce qui m’a le plus choqué, c’est la posture de Chloe quand elle est à l’arrêt. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi Naughty Dog s’est dit qu’une posture naturelle pour elle serait celle d’un bossu. Elle ne se tient jamais droite mais toujours un peu courbée, comme si une main invisible lui tordait le dos. Ce n’est qu’un détail mais c’est particulièrement frappant dans le prologue du jeu, quand on découvre encore notre héroïne.

Enfin, la durée de vie entre 6 heures (si on fonce en ligne droite) et 12 heures si on veut tout faire à son aise et trouver tous les trésors est faible mais pas scandaleuse non plus.

 uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Conclusion

Uncharted The Lost Legacy est une magnifique aventure que je conseille à tous les joueurs Playstation. Chloe réussit vite avec son humour cynique à nous faire oublier Nathan Drake et c’est un véritable plaisir de l’accompagner aux côtés de Nadine pour une nouvelle aventure un peu courte mais particulièrement intense.

Ce jeu rassemble tout ce que Naughty Dog fait le mieux : une technique irréprochable, un vrai jeu d’ambiance, une vraie montagne russe émotionnelle tout en expérimentant avec plus ou moins de succès un passage en monde ouvert intéressant mais pas encore totalement abouti. Enfin, sachez que le multijoueur d’Uncharted 4 est également inclus, ce qui permet de booster encore un peu la durée de vie du jeu.

Une vraie réussite mais du coup, il me tarde encore plus de pouvoir jouer à un éventuel Uncharted 5.

Ma Note : 9/10

Uncharted The Lost Legacy est disponible en exclusivité sur PS4.

uncharted,uncharted 4,the lost legacy,test,avis,naughty dog

Écrire un commentaire