[Preview] The Elder Scrolls Legends, les jeux de cartes ont le vent en poupe 
par Aelya

lundi 19 septembre 2016 19:17 1 commentaire

elder scrolls legends,elder scrolls,bethesda,avis,preview,tcg,ccg

Les jeux de cartes en ligne sont à la mode, il faut dire que Blizzard a fait des envieux avec Hearthstone qui engrange des montagnes de cash pour un développement plutôt limité, surtout comparé à leurs autres titres AAA. C'est donc peu étonnant de voir d'autres éditeurs se lancer dans la partie avec leur propre licence.

C'est le cas de Bethesda avec The Elder Scrolls Legends auquel j'ai pu longuement jouer au cours de la phase bèta. Voici donc mes premières impressions sur ce jeu de cartes à collectionner virtuel...


Comme son nom l'indique, il s'agit d'un spin off de la fameuse série de RPG The Elder Scrolls. Les cartes s'inspirent donc de cet univers et l'on retrouve dans bien des aspects son ambiance, comme les races, les sorts ou encore son côté très "premier degré". En effet, contrairement à un Hearthstone qui n'hésite pas à jouer sur la carte de l'humour, The Elder Scrolls Legends reste dans le domaine du sérieux.

elder scrolls legends,elder scrolls,bethesda,avis,preview,tcg,ccg

Ainsi, l'histoire du mode solo s'initie de manière assez classique. On commence en sélectionnant un avatar à choisir parmi les différentes races connues des Elder Scrolls (Elfes noirs, khajiits, Nordiques...). En tout, 40 avatars différents sont partagés entre 10 factions. L’intérêt de cette variété se trouve dans le fait qu'une faction fera gagner certaines cartes plus facilement que d'autres.

elder scrolls legends,elder scrolls,bethesda,avis,preview,tcg,ccg

Au cours de l'histoire, on gagne des cartes et surtout, à certains moments clés, il nous faudra faire des choix qui influeront sur le gain d'une carte ou sur son évolution. Heureusement, si l'on choisit une carte plutôt qu'une autre, il est possible de crafter celle que l'on n'a pas sélectionnée par la suite. Le solo a donc le mérite de nous faire gagner quelques cartes mais surtout d'introduire au fur et à mesure les différentes caractéristiques du jeu. Là aussi, Bethesda a joué la carte de la sûreté avec un gameplay qui mise sur des valeurs sûres.

elder scrolls legends,elder scrolls,bethesda,avis,preview,tcg,ccg

On retrouve en effet les bases du genre : des points de mana qui augmentent à chaque tour, des cartes aux diverses capacités (telles que la garde équivalente de la provocation d'Hearthstone) et aux couleurs rappelant cette fois-ci Magic the Gathering, chaque couleur se spécialisant dans un certain type de jeu (un maximum de deux couleurs par deck est permis)... Bref, on se trouve en terrain connu...

elder scrolls legends,elder scrolls,bethesda,avis,preview,tcg,ccg

Heureusement, The Elder Scrolls Legends introduit malgré tout quelques nouveaux mécanismes de gameplay qui apportent un peu de fraîcheur mais aussi une bonne dose de stratégie.

Le plus important est la division en deux colonnes verticales du plateau de jeu. On peut jouer ses cartes dans ces deux zones mais elles sont totalement indépendantes, c'est-à-dire que si l'on joue une carte "personnage" à droite, celui-ci ne pourra pas intervenir sur les cartes placées du côté gauche. Il faut donc bien faire attention à ne pas se faire déborder d'un côté et ainsi laisser son adversaire libre d'attaquer notre héros.

elder scrolls legends,elder scrolls,bethesda,avis,preview,tcg,ccg

Cela peut paraître simple, mais requiert une bonne dose de stratégie, surtout que chaque colonne se comporte différemment. Ainsi, si l'une d'elle est (le plus souvent) classique, la deuxième peut obéir à différentes règles, comme par exemple conférer la capacité de camouflage aux créatures sur cette colonne pour un tour... Bref, la stratégie joue un rôle crucial ici.

L'autre élément neuf du gameplay est le système de runes. Notre héros dispose de 5 runes qui apparaissent autour de son portrait. A chaque fois qu'il perd 5 points de vie, une rune s'active et nous fait piocher une carte. Or certaines cartes disposent de la capacité spéciale "Prophétie" qui leur permet d'être jouées directement sans dépenser de mana si obtenue via l'activation d'une rune. Cela peut se révéler très utile pour tenter de retourner la situation. On a donc affaire à une mécanique de jeu intéressante qu'il faudra apprendre à maîtriser.

elder scrolls legends,elder scrolls,bethesda,avis,preview,tcg,ccg

En dehors du mode solo/histoire, on a droit à du classique avec un mode arène similaire à celui de Hearthstone ou un mode Versus.

Conclusion

Bethesda part à la conquête des Trading Card Games (TCG), genre à la mode s'il en est grâce à Hearthstone. Elder Scrolls Legends me semble plutôt bien parti : sous ses airs classiques, il propose des mécaniques de gameplay plutôt innovantes et stratégiques à souhait. Sans oublier que la licence Elder Scrolls enchantera bon nombre de joueurs. A voir maintenant s'il parviendra à se faire une place dans ce secteur complètement accaparé par Blizzard à l'heure actuelle. 

Elder Scrolls Legends sera un jeu Free To Play avec des achats "In Game" dont la sortie n'est pas encore annoncée mais on peut encore parier sur 2016.

Envie de tester Elder Scrolls Legends et voir si ce nouveau jeu de cartes est fait pour vous, dépêchez-vous de participer à la bèta ouverte.

Commentaires

C'est vrai que Elder Scrolls Legends apporte quelques nouveautés par rapport a HearthStone mais je crains qu'il ne rencontre les mêmes problèmes que Faeria, difficile de s'imposer face à l'ogre Blizzard et son réseau Battle Net déjà très implanté parmi les communautés de joueurs.

De plus et c'est une particularité des TCG, il faut souvent plusieurs mois pour arriver à se faire une collection assez complète de cartes et ainsi profiter pleinement du jeu (sauf à accepter de payer relativement cher). Du coup plus on passe de temps à construire ses decks, plus on rencontre de partenaires de jeu et moins on a envie de repartir de zéro sur un autre titre.. à moins qu'il ne soit vraiment exceptionnel !

Écrit par : Loïc | 04/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.