PS4, le point a presque un mois de la sortie 
par Quantic

lundi 14 octobre 2013 18:52 5 commentaires

 ps4,sortie,preview,impressions

Ces dernières semaines, j’ai pu longuement tester la PS4. D’abord sur Assassin’s Creed IV Black Flag dont vous pouvez lire ma preview mais aussi ensuite chez Sony Benelux où j’ai pu m’essayer aux principaux jeux du lancement (Killzone exclu)...


Si vous êtes un fidèle lecteur ou lectrice, vous savez déjà que mon essai lors de l’E3 m’avait plutôt enthousiasmé mais en une petite demi-heure de jeu, difficile de se forger un réel avis. Bon, après quelques heures aussi, vous me direz mais même s'il faudra user nos pouces sur la Dual Shock 4 pendant quelques dizaines d’heures avant de juger réellement des capacités de la nouvelle console de Sony, je vous propose un petit résumé de mes impressions.

ps4,sortie,preview,impressions

Visuellement, la claque vient des éditeurs tiers.

D’abord, visuellement parlant, la différence PS3/PS4 est plus impressionnante qu'on s'y attendait. On n’est quand même pas au niveau de la révolution visuelle PS2/PS3 due au passage à la HD mais le 1080p et les nombreux effets d’éclairages et d’ombres dynamiques contribuent à une véritable nouvelle expérience.

Pour l’instant, ce qui est surprenant, c’est que les jeux made in Sony sont assez peu impressionnants. Drive Club est réussi mais GT6 sur PS3 n’aura pas à rougir. Seul Killzone Shadowfall sort la tête de l’eau mais sans arracher la mâchoire pour autant.

ps4,sortie,preview,impressions

Mais bien évidemment, on sait que la stratégie de Sony est de ne pas lancer ses meilleurs studios sur la PS4 d’entrée de jeu. On voit qu’avec The Last of Us, Beyond : Two Souls et GT6, la PS3 a encore de l’avenir. Là aussi, contrairement à Microsoft qui abandonne quasiment la Xbox 360, Sony a bien l’intention d’encore vendre des PS3 par palettes. Les gros studios Sony comme Naughty Dog ou Quantic Dream ont certainement de gros projets mais ceux-ci n’arriveront pas avant fin 2014 et encore... rien n’est officiel.

Bref, pour l’instant, ce sont plutôt les éditeurs tiers et Ubisoft en premier qui s’en donnent à cœur joie sur la PS4 (et la Next Gen en général). Ainsi, Assassin’s Creed 4 et Watchdogs pour Ubisoft, Battlefield 4 et tous les jeux EA Sports chez Electronic Arts se montrent sous leur plus beau jour avec une version PS4 impressionnante de réalisme. Ce sont sur ces jeux là qu’on voit vraiment le fossé technologique entre PS4 et PS3.

ps4,sortie,preview,impressions

La DualShock 4, un nouveau pad très réussi.

A côté de l’aspect purement visuel, c’est la prise en main des jeux, donc le nouveau pad PS4 qui est à mes yeux l'élément le plus important. Et là, Sony frappe très fort puisque la Dual Shock 4 est tout simplement parfaite. J’étais déjà fan du pad de la PS3 (surtout comparativement au pad Xbox 360 que je n’ai jamais aimé) mais avec cette nouvelle version, Sony frappe vraiment très fort.

ps4,sortie,preview,impressions

Le pad PS4 est plus effilé et tombe parfaitement dans les mains. Les gâchettes sont maintenant incurvées et offrent plus de résistance, ce qui est particulièrement agréable dans les jeux de course. L’apparition du petit pavé tactile est également une superbe idée qui pourra être exploitée par les développeurs mais pour l’instant, j’ai surtout apprécié le fait qu’il soit physiquement cliquable. Je veux dire par là qu’on peut réellement cliquer sur le pavé tactile à la manière d’une souris. Et vu sa taille, fini de chercher un mini bouton start ou select en plein action. C'est vraiment un plus pour toutes les manipulations (pause, carte, ...) en jeu.

Et si ce pad va certainement conquérir le cœur des habitués de la PS3, Sony réussit même à satisfaire les fans Xbox 360 puisque les premiers retours sur le pad PS4 que j’ai eu sont très positifs également du côté des intégristes du gros pad de Microsoft ;-)

ps4,sortie,preview,impressions

Une interface totalement neuve

Enfin, même si je n'ai pas pu l'admirer en direct, voici un petit aperçu des principales nouveautés de l’interface. Celle-ci a été complètement repensée pour corriger les « nombreux » défauts de l’interface PS3. La réactivité est ainsi annoncée comme immédiate et les premières démos tendent à le prouver.

ps4,sortie,preview,impressions

Plus important, les aspects sociaux et gestion de sa liste d'amis ont été fortement améliorés. Ainsi, chaque joueur aura sa propre page de profil où il pourra choisir quoi afficher ou quoi cacher. Une sorte de Profil Facebook pour joueurs qui va certainement révolutionner la manière dont les joueurs communiquent entre eux dans le monde Playstation. Sans oublier bien sûr le fait que la communication vocale sera enfin possible en dehors des jeux.

Petit bémol quand même puisque le jeu en ligne sur PS4 sera réservé aux abonnés Playstation Plus, ce qui impose quasi automatiquement la souscription à ce service un peu à l’image du Xbox Live Gold de Microsoft. Mais très honnêtement, avec le nombre de titres de qualité proposés gratuitement chaque mois sur le PS Plus, je pense que les joueurs PS4 s’y retrouveront très vite. C’est d’ailleurs déjà aujourd’hui l’un des services d’abonnement en ligne qui propose le meilleur rapport qualité/prix sur le marché. Honnêtement, en dehors des soldes Steam, je ne vois pas ce qu’un joueur peut rêver de mieux.

 ps4,sortie,preview,impressions

Apprendre de ses erreurs

Et enfin, on sait que Sony a beaucoup appris des erreurs commises lors de la conception de la PS3 mais il est important de rappeler à quel point Sony  a le désir de s'adresser aux gamers avec cette console. Au contraire de Microsoft qui axe quasi toute sa communication XBox One autour des services annexes, Sony vise le gamer.

La PS4 retrouve donc une architecture typée PC qui fera le bonheur des développeurs indépendants. Et toute la politique de Sony s’oriente vers ces petites équipes de développement qui n'ont pas les moyens de se lancer dans de grands projets pharaoniques. Qu'on se le dise, la PS4 sera la console des développeurs indépendants.

ps4,sortie,preview,impressions

Prix de base compétitif de 399 Euros, architecture ouverte qui plait aux développeurs pros et indépendants, politique d'écoute des gamers, pad réussi... Finalement, le seul point faible de la nouvelle console de Sony à l'heure actuelle, c’est le peu de titres "Made by Sony". Dans les premiers mois, il faudra compter sur les éditeurs tiers. Mais comme la Xbox one ne sort pas en Belgique avant mi-2014, on ne peut pas vraiment dire que la concurrence sera très rude pour Sony dans notre plat pays.

Bien entendu, nous vous proposerons courant Novembre un dossier complet consacré à la nouvelle console de Sony dont la sortie est calée au 29 Novembre prochain.

 


         5 commentaires

dans Gaming, Preview, PS4
Tags : ps4, sortie, preview, impressions

Commentaires

Belle preview de la console ! Et ton avis par rapport au pad XboxOne ? Je n'ai pas testé la PS4, mais juste la X1 et j'ai été extremement enthousiasmé par le pad et la finition générale !

Écrit par : GoldenGeek | 14/10/2013

Répondre à ce commentaire

Comme la X1 ne sort pas officiellement en Belgique, j'ai eu beaucoup moins l'occasion de l'essayer. J'ai juste testé Ryse et le nouveau Forza.

En 2 mots, le nouveau pad me plait plutôt bien, en tout cas, beaucoup plus que celui de la X360 auquel je n'ai jamais accroché. Encore un peu gros et pas très innovant mais Microsoft va dans le bon sens.

Concernant la console, techniquement, les deux consoles seront très proches donc c'est plus les a-côtés et les jeux qui vont les faire vendre. Et à ce niveau, je n'aime pas trop la politique de Microsoft qui met vraiment le gamer de côté dans pas mal des communications. Par contre, le line up de lancement est vraiment bon. Disons qu'on sent vraiment que MS met le paquet sur la X1 (et va sans doute rapidement abandonner la X360). D'un autre côté, historiquement parlant, les exclus PS3 se sont quand même montrées largement supérieures à celles de la X360... donc à voir.

Et puis MS met le paquet sur le cloud computing, un magnifique projet et sans doute l'avenir du jeu vidéo mais j'ai encore du mal à croire que cela fera la différence sur cette génération. A voir comment cela évoluera dans les prochaines années.

Ceci dit, je compte bien jouer aux deux...le jour où MS daignera sortir la console dans notre petit pays... No comment.

Écrit par : Quantic | 14/10/2013

Très bon dossier, mon choix était déjà fait mais un peu de documentation supplémentaire ne fait aucun mal. Je n'ai pas beaucoup cherché, mais j'aimerais voir par exemple des images comparatives de jeu qui vont sortir sur ps3 et sur ps4.

Je ne sais pas encore si je vais savoir attendre pour acheter black flag sur ps4.
Je sais qu'on peut bénéficier du voucher pour l'avoir après pour 10 € sur sa ps4 mais bon ...

Écrit par : Splintybxl | 15/10/2013

Répondre à ce commentaire

Bonne revue, j'avoue avoir été un peu déçu par le manque de titre qui me plairont à la sortie.

J'attends d'en voir un peu plus sur l'interface même si je considère une console comme une plateforme de jeux avant tout, le principal ça reste les titres et le plaisir de jouer. Enfin, peut-être que cette PS4 changera mes habitudes de jeux...

Écrit par : Seyth | 15/10/2013

Répondre à ce commentaire

Il est difficile de choisir entre PS4 et Xbox One, mais votre choix pourrait dependre des jeux y integrer.

Écrit par : ps4 | 05/11/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire