[Preview] Max Payne 3, le Brésil version polar noir 
par Quantic

mardi 13 mars 2012 20:40 0 commentaire

La semaine dernière, Rockstar m'a gentiment convié à une preview sur un titre très attendu : Max Payne 3.

 max payne 3, jaquette, ps3

En tant que fan absolu des deux premiers épisodes (je considère d'ailleurs Max Payne 2 comme l'un des meilleurs titres PC auxquels j'ai pu jouer), j'étais curieux de voir comment Rockstar (qui a récupéré la licence des mains de Remedy Entertainment) et qui est plutôt spécialiste des open worlds (GTA, Red Dead Redemption,...) allait traiter un TPS avec une tradition très scénarisée.

Je ne vous cacherai pas que ce que j'avais vu jusqu'ici de ce troisième épisode des aventures de Max Payne ne me rassurait pas... Où était l'ambiance noire, où était New York, bref qu'avait-t-on fait d'une de mes licences fétiches ?
Et bien, si vous êtes fans de Max Payne comme moi, vous pouvez être rassurés car pour ce que j'ai pu en voir, l'esprit et le gameplay de la série sont sains et saufs !
Au contraire, après cette session de jeu, tous mes doutes se sont envolés et je suis impatient d'être le 18 Mai pour en voir plus.

preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time  preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time

Sao Paulo, Max en vacances ?

L'action du jeu se déroule quelques années après les évènements de Max Payne 2. Max s'est expatrié, on ne sait pas trop pourquoi, à Sao Paulo au Brésil et est mercenaire au service d'un baron de la mafia locale d'un entrepreneur qui a réussi, la famille Branco. La carrière de flic mène à tout ;-)

J'ai pu jouer à deux chapitres racontant l'enlèvement de la femme trophée du patriarche des Branco, la bien nommée Falbala Fabiana et l'échange de la rançon ou plutôt de la tentative d'échange de rançon... Car si tout se passait bien, vous vous imaginez bien que le jeu serait un peu vite fini.

 preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time

Le premier chapitre se déroule dans un stade de football. Tandis que vous réalisez l'échange au milieu du terrain, vous vous faites toucher par un sniper avant de vous retrouver aux prises avec une armée d'ennemis. Max devra faire son chemin dans le stade et se faufiler, avec l'aide de son ami Raul (un ancien collègue de la police de New York, décidément !) entre les ravisseurs pas toujours très doués et une milice hyper-équipée aux intentions encore obscures mais qui ne sont pas des tendres.

L'occasion de constater :

- le fourmillement de détails puisque vous pourrez à plusieurs occasions déclencher des cinématiques facultatives à condition de fouiner au bon endroit.

- que la noirceur de la licence a bien été conservée. Max continuant à nous asséner ses petites remarques sarcastiques dont il a le secret.

- que la violence est toujours très appuyée, une violence esthétique à la John Woo (avec ralenti et impacts de balles) mais aussi assez crue (exécution sommaire, torture, ...).

 preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time

Autre point positif, la narration sous forme de comics revient dans cet épisode mais sous une nouvelle forme. Fini le noir et blanc et la voix off parfois interminable entre les chapitres et bienvenue à des cinématiques qui se transforment en case de comics. C'est difficile à expliquer mais on garde le côté BD tout en éliminant l'aspect passif de ces cinématiques... Tout a été fait pour garder le joueur éveillé et la fusion entre les scènes d'action et les cinématiques est peut-être la plus réussie qu'il m'ait été donné de voir.

Le second chapitre que j'ai pu tester était beaucoup plus court et emmenait Max, toujours blessé, en bord de mer mais cette fois, en pleine tentative pour libérer Fabiana de ses ravisseurs.

Ce niveau ne s'est pas avéré particulièrement original mais il permet d'observer Max évoluer dans un univers plus fermé avec des possibilités de massacre originales. Il m'a été ainsi possible de supprimer deux ravisseurs en les écrasant sous une voiture garée en pente. Rien de transcendant mais ce soin du détail est toujours sympa.

 preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time  preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time

Le point fort : un gameplay toujours au top.

Car c'est bien là que se trouve la force du jeu : son gameplay unique.

Le Bullet Time, maintes fois copié mais jamais égalé est de retour et s'utilise avec bonheur vous permettant de ralentir le temps pour bien aligner les cibles tout en évitant les balles. Le Matrix Style est bien de retour !

Bien sûr, il y a quelques nouveautés comme la possibilité d'utiliser un système de couverture à la Uncharted mais le Bullet Time reste le coeur du gameplay.

On peut ainsi ralentir le temps en utilisant la jauge de Bullet Time, celle-ci se remplissant lorsque vous réalisez de belles tueries de masse mais il est également possible de simplement plonger, ce qui n'impacte pas la précieuse jauge, tout en ralentissant quand même le temps pendant votre plongeon et de massacrer tout le monde avec classe !

Enfin, lors d'un tir particulièrement réussi, la caméra se fixera à votre balle pour aller se ficher dans l'oeil de votre adversaire, ce qui donne des cut-scenes d'anthologie.

 preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time

Le vieux gamer que je suis est également aux anges de voir que Rockstar n'a pas succombé aux sirènes de la modernité en conservant un bon vieux système de jauge de vie qu'il faudra gérer à coups d'antidouleurs.

Ceux-ci s'avèrent d'ailleurs très précieux et on finit bien vite par les avaler comme des dragées à un baptème. Rockstar propose d'ailleurs aux distraits de les utiliser automatiquement. En effet, si vous subissez des dégâts critiques mais que vous avez encore des antidouleurs, l'un de ceux-ci sera pris automatiquement à condition que vous surviviez à un mémorable bullet time vous donnant l'occasion de tuer votre bourreau. Une bonne idée pour rajouter encore un aspect dramatique au jeu.

 preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time

Conclusion

Après une bonne heure de jeu, j'ai retrouvé toutes les sensations des Max Payne originaux et à mes yeux, c'est bien là, le principal. Rockstar a fait évoluer le gameplay mais de manière suffisamment légère pour ne pas choquer le fan que je suis tout en assurant une adaptation de Max aux dernières innovations.

Quant aux doutes que l'on peut avoir sur l'ambiance du jeu, même si je regrette l'abandon de New York (que l'on pourra retrouver au détour de quelques flashbacks), Sao Paulo s'avère un bon environnement de jeu pour Max. Entre les Favellas où il ne fait pas bon trainer trop longtemps et le temps orageux comme de tradition dans la série, on ne peut pas dire que Max aura beaucoup l'occasion de bronzer.

 preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time  preview,max payne 3,max payne,rockstar,tps,bullet time

Enfin, qui de mieux que RockStar pour nous raconter une histoire de mafia, d'enlèvement et de séquestration... Fidèles à leurs habitudes, les petits gars de Rockstar usent et abusent des procédés du cinéma pour nous faire goûter à une histoire encore une fois passionnante.

A n'en pas douter, un futur hit 2012 d'autant plus que Rockstar prend le temps de livrer un jeu fignolé aux petits oignons.

Il ne reste plus qu'à attendre le 18 Mai pour se rassurer définitivement sur la qualité du retour du grand Brun sarcastique.

A noter qu'une version PC est également en développement et sera disponile le 1er Juin.


Écrire un commentaire