It Takes Two est la nouvelle production des studios Hazelight et de son charismatique fondateur Josef Fares. Le studio conserve sa ligne de conduite en privilégiant toujours la coopération. Après le sympathique Brothers et le très (trop) narratif A Way Out (voir notre test), place à un jeu uniquement jouable en coopératif à deux joueurs avec des gros morceaux de jeux de plateforme dedans. Voici notre avis sur It Takes Two…

It Takes Two - Test

Un scénario mignon mais qui n’hésite pas à traiter de sujets sérieux

Dans It Takes Two, nous incarnons Cody et May, un couple tout ce qu’il y a de classique. Ils vivent leur petite vie avec leur fille Rose. Tout irait pour le mieux si le temps, la monotonie, les soucis du quotidien ne faisaient pas leur œuvre de sape réduisant à néant l’amour les unissant. Le divorce est donc acté au grand désespoir de Rose qui pleure à chaudes larmes sur de petites poupées représentant ses parents.

La magie fait effet et ses parents re retrouvent aspirées dans les poupées. Ils rencontrent alors le livre de l’amour qui leur explique qu’il leur faudra coopérer pour retrouver leur enveloppe corporelle. Les voilà bien embêté, eux qui passent leur temps à se chamailler.

Sous son enveloppe de comédie romantique toute mignonne, It Takes Two n’hésité pas à traiter d’un sujet sérieux comme le divorce et le trauma des enfants. Même si le scénario est très léger et se préoccupe surtout de trouver de bonnes réparties cinglantes au couple avant de les rapprocher petit à petit, il n’hésite pas à montrer une certaine cruauté de Cody et May. Entre eux qui se détestent bien entendu mais aussi envers Rose qu’ils n’hésitent pas à utiliser dans leurs dispute bien sûr mais aussi dans leur désir de redevenir humain.

Bref, Cody et May ne sont pas vraiment des parents modèles et leur aventure leur fera le plus grand bien.

Artistiquement, It Takes Two réussit bien à tirer soin épingle du jeu en nous faisant découvrir plusieurs mondes très variés. On redécouvrira donc des versions originales de leur environnement familier : le jardin, le grenier, la salle de jeux, etc. Ils croiseront des personnages hauts en couleur comme les écureuils guerriers ou les méchantes guêpes. L’univers est haut en couleur et tellement varié que l’on a à peine le temps de s’y habituer.

It Takes Two - Test

Un gameplay coopératif proche de la perfection

Si l’univers de It Takes Two est très réussi, il en va de même du gameplay. A chaque niveau, ce sont des nouvelles mécaniques de jeu qui se mettent en place. A chaque fois le recette est la même : donner à Cody et May des armes ou des compétences différentes mais qui se complètent et les forcer à collaborer pour avancer dans le jeu.

Ainsi, on se retrouvera avec chacun un morceau d’un aimant opposé ou alors Cody projettera de la matière visqueuse que May devra faire exploser. Ce ne sont que deux exemples des nombreuses interactions proposées. Et comme les niveaux s’enchainent assez vite, on a à peine le temps de s’habituer à un gameplay qu’un nouveau nous est expliqué. Voilà qui apporte une variété incroyable à ce jeu tout en nous offrant une interaction unique avec notre partenaire. Il faut véritablement jouer ensemble et se coordonner pour en voir le bout.

On regrettera juste l’absence d’une version doublée en français et une certaine facilité qui enlève un quelconque désir de challenge. Mais au final, le plaisir de ce jeu est avant tout dans l’interaction qui se crée avec notre partenaire et c’est bien le principal.

Notons encore qu’un seul jeu est nécessaire pour pouvoir y jouer à deux. Bien entendu, seul le propriétaire du jeu est capable de lancer une partie mais un joueur invité (sans avoir acheté le jeu) pourra l’installer dans son ensemble et bénéficier d’une expérience identique à celle du propriétaire du jeu.

It Takes Two - Test

Conclusion

It Takes Two est peut-être bien le meilleur jeu coopératif disponible actuellement. Avec ses environnements colorés, son univers mignon et sa variété de gameplay, c’est un vrai plaisir de le parcourir en coopératif. Difficile de lui trouver un véritable défaut tant l’expérience coopérative est aboutie, originale et réussit à éviter l’écueil de la répétitivité.

Ma Note : 9/10

It Takes Two est disponible sur PS4, XBox one et PC.

Et si vous voulez voir comment on se dispute avec Aelya, nous y jouons en stream sur Twitch : passez-voir notre chaine : twitch.tv/coupleofpixels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.