Demon’s Souls Remake a la lourde tâche d’être le seul vrai jeu exclusif à la Playstation 5. Une véritable mission pour ce remake d’un jeu de 2009 qui a véritablement lancé un genre, celui des « Souls ».

BluePoint Games, déjà responsable du remake de Shadow of the Colossus, endosse donc une double responsabilité : celle de signer un remake d’un jeu culte et celle de jouer le rôle de fer de lance de la Playstation 5.

Et le résultat impose le respect.

Demon's Souls Remake - Test

Techniquement et artistiquement, un sans faute.

Jeu de lancement oblige, Demon’s Souls se devait de montrer ce que la Playstation 5 a dans le ventre. Au programme, deux modes graphiques sont disponibles : un mode Performance en 60 images/seconde et 4K dynamique ou un mode Cinématique en 30 images/seconde et 4K native.

Visuellement, les deux modes graphiques restent assez proches et je ne peux que vous conseiller de profiter du mode Performance et sa fluidité quasi parfaite. Jouer à un jeu « Souls » en 60 images/seconde, cela change véritablement l’expérience et le confort de jeu.

Pour autant, visuellement parlant, il n’y a pas eu de sacrifices par rapport à la qualité. Il n’y a pas de ray-tracing mais les éclairages sont pourtant d’une beauté à tomber par terre. On pourra critiquer la palette de couleurs très gris-bleu mais n’empêche que le jeu bénéficie d’une direction artistique très soignée et qui fait honneur au matériel d’origine.

Si vous êtes amateurs des jeux « Souls », vous tomberez vite sous le charme très viscéral de ce remake.

Demon's Souls Remake - Test

Un gameplay inchangé mais toujours aussi convaincant.

Côté gameplay, Bluepoint a scrupuleusement respecté le jeu d’origine et c’est tant mieux. En tant que fondateur de la licence, Demon’s Souls est un mélange entre les concepts de gameplay dorénavant bien connus et quelques expérimentations parfois un peu hésitantes mais le plaisir de découvrir ce titre est intact.

Je dois avouer avoir été un peu stressé à l’idée de me lancer dans un jeu aussi culte et à la réputation de difficulté sans nom. Au final, j’ai trouvé la difficulté assez bien équilibrée à condition de choisir un archétype de départ adapté. Si vous n’avez jamais goûté à la difficulté d’un Souls, un Noble sera idéal pour démarrer et si vous êtes un pro du genre, tous les archétypes vous sont ouverts.

Demon's Souls Remake - Test

On notera quand même que déjà dans le premier des Souls, le level design approchait des sommets même si certains boss pourront apparaitre moins complexes que dans les itérations plus récentes du genre. Néanmoins, si c’est votre première expérience dans le genre, soyez prévenus, il faudra bien accrocher sa culotte et éviter votre nouvelle télévision 4K quand vous jetterez votre manette de rage.

Mon conseil pour les plus frustrés (comme moi), profitez des 5 mondes en accès libre et de la rapidité de chargement du SSD pour découvrir d’autres mondes et revenir à ce satané boss qui vous « one shot » à chaque fois un peu plus tard.

Notons enfin que le choix d’archétype est important pour bien démarrer mais s’avère assez secondaire une fois plus à l’aise avec le jeu. Vous pourrez dépenser vos âmes dans les différentes caractéristiques afin de créer votre personnage et son style de combat librement.

Demon's Souls Remake - Test

Conclusion

Que vous soyez fan absolu de la licence des Souls ou novice, je ne peux que vous conseiller de vous essayer à Demon’s Souls sur votre Playstation 5 flambant neuve. La fluidité sans faille du mode Performance associée à une direction artistique de grand talent font de ce titre un immanquable du lancement de la nouvelle console de Sony. On pourra regretter l’absence de vraie évolution dans le gameplay mais cela permet aussi de se rendre compte à quel point ce jeu de 2009 est encore résolument moderne. Une relecture d’un classique du jeu-vidéo qui réussit à conserver les grandes qualités du titre original tout en lui apportant une modernité bienvenue.

Ma Note : 9/10

Demon’s Souls est disponible en exclusivité sur PS5.

Un commentaire sur “Test de Demon’s Souls Remake

  1. N’ayant pas eu la PS3 j’attendais beaucoup de ce remake. En grosse fan des Souls j’avais hâte de découvrir l’épisode fondateur mais j’avais peur d’un changement au niveau du gameplay. Je suis donc rassurée de lire votre critique. Il me faudra juste attendre une petite année car je ne prends jamais une nouvelle console avant ce laps de temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *