Lors de sa sortie il y a un peu plus d’un an, nous étions tombés sous le charme de The Division 2. Mais la vie d’un gamer est faite de ruptures et de nouvelles découvertes, aussi, je l’avoue, une fois le niveau maximal atteint, j’ai peu à peu abandonné Washington à son malheureux sort.

Pourtant, The Division 2 présentait beaucoup de qualité. Il ne lui manquait que ce petit quelque-chose pour accrocher ses joueurs de manière durable. Le studio suédois, Massive, l’a bien compris et quoi de mieux qu’une extension pour relancer l’intérêt de son jeu.

Voici donc les 4 raisons qui vous feront replonger dans The Division 2 et son extension Warlords of New York

The Division 2

1/ Retour à New York

Washington avait beaucoup de charme dans The Division 2 mais au fond de nous, on a toujours sur que New York nous manquait un peu. Et même si le New York du premier jeu The Division avait tendance à se montrer un peu terne et répétitif, la Big Apple et son aura ne pouvait que faire son retour.

C’est chose fait avec l’extension Warlords of New York où nous retrouvons la ville d’origine de la licence. C’est le quartier de Lower Manhattan qui est ici mis en avant. Un quartier qui manquait vraiment puisque c’est entre autre le quartier de Wall Street, véritable icone de New York.

The Division 2

2/ Un nouveau level cap à 40

Plus que de juste proposer un nouvel endgame aux fans les plus hardcores, c’est bien une véritable nouvelle trame narrative que l’on découvre avec Warlords of New York. Alors, oui, il va falloir retrousser ses manches et leveller jusqu’au niveau 40 mais on ne parle pas de farming ici mais bien d’une aventure scénarisée comme le jeu original en proposait.

Et si vous découvrez le jeu, il est même possible de booster un personnage directement au niveau 30 pour profiter de toutes les nouveautés comme les vétérans.

Pour ne rien gâcher, on pourra retourner à Washington dans la foulée avec nos nouveaux niveaux et notre nouveau loot pour nous replonger dans la capitale américaine.

The Division 2

3/ Du loot en masse

Pour un joueur comme moi qui avait fait une longue pause, ce fut d’abord un choc : mes armes et mon équipement patiemment rassemblés et desquels j’étais si fier ne valait juste plus rien du tout. C’est habituel quand une extension sort mais cela fait toujours un peu mal au coeur. Heureusement le nouveau loot est à la fois très puissant et très généreux. On peut donc s’équiper décemment assez rapidement et sans trop regretter le temps perdu.

Et puis The Division 2 est un véritable engrenage. Dès que l’on met le doigt dedans, on est reparti pour de longues sessions de jeu.

The Division 2

4/ Une difficulté globale en mode légendaire

Une fois la progression au niveau 40 terminée, on pourra redécouvrir l’ensemble du jeu dans un nouveau mode de difficulté : le mode Légendaire. Rien de bien original puisqu’il s’agit finalement d’affronter des adversaires un peu plus fort et un peu plus résistant mais c’est toujours l’assurance de pouvoir rencontrer une difficulté à la hauteur de nos héros.

Si comme moi, vous aviez un peu lâché The Division 2 après sa sortie ou que vous avez envie de découvrir un shooter multijoueur plus qu’intéressant, c’est donc bien un moment idéal pour (re)plonger dans un jeu qui en vaut définitivement la peine.

The Division 2 et son extension Warlords of New York sont disponibles sur PS4, Xbox One et PC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *