[Test] Hitman intégrale saison 1, l’assassin tient-il la longueur ? 
par Quantic

vendredi 24 février 2017 18:51 0 commentaire

 hitman,intégrale saison 1,test,avis,io interactive

Pour tout amateur d’infiltration, Hitman est une série qui compte et l’Agent 47, un héros iconique du genre dont la popularité a depuis longtemps dépassé le cercle du jeu-vidéo. Pour sa dernière itération, Square Enix avait opté pour une distribution assez particulière puisque le titre dans son ensemble a été rendu disponible uniquement en version digitale et par épisodes étalés tout au long de l’année.

Maintenant que la première saison est terminée, IO interactive, son développeur danois, nous propose une version intégrale bien physique. Voici notre avis sur cette première saison complète de Hitman...

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : hitman, intégrale saison 1, test, avis, io interactive

[Concours] Gagnez 3 jeux Hitman Intégrale Saison 1 
par Aelya & Quantic

mercredi 08 février 2017 19:14 560 commentaires

concours,gagner,cadeaux,hitman

Hitman est une licence qui a toujours eu une place particulière dans notre petit coeur de gamer. La visite aux studios IO Interactive que l'on avait eu la chance de réaliser il y a quelques années n'a pas vraiment calmé nos ardeurs pour la série. C'est donc avec grand plaisir et en partenariat avec Square Enix que nous vous proposons de gagner 3 jeux Hitman Intégrale saison 1...

Lire la suite

        

dans Concours
Tags : concours, gagner, cadeaux, hitman

[Test] Hitman, à la découverte du pack d'introduction 
par Quantic

mardi 19 avril 2016 19:05 1 commentaire

 hitman,reboot,test,avis,io interactive

Hitman est une licence bien connue qui mettait le joueur dans les chaussettes d’un assassin bien avant qu’une autre petite licence au gameplay bien différent ne vienne lui voler la vedette. Quoi qu’il en soit, j’ai toujours eu un faible pour les chauves à cravate rouge et c’est donc avec grand plaisir que j’ai pu ressortir ma corde à piano (idée pour un prochain collector, non j’ai rien dit) pour les quelques missions de ce pack d’introduction...

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : hitman, reboot, test, avis, io interactive

Déballage du Collector Hitman 
par Quantic

vendredi 18 mars 2016 18:19 10 commentaires

hitman,collector,déballage,figurine

Hitman fait partie des licences quasiment légendaires du jeu vidéo moderne. Voilà plus de 15 ans que les développeurs danois d'IO Interactive (que nous avions rencontrés à Copenhague il y a quelques années maintenant) prennent soin de notre agent 47 adoré et nous offrent l'opportunité de tuer nos cibles de manière la plus discrète et innovante possible. Pour fêter la sortie du nouvel opus Hitman, Square Enix propose un collector que nous vous déballons maintenant...

Lire la suite

        

dans Collection de Figurines, Déballage, Gaming, PC, PS4, Xbox One
Tags : hitman, collector, déballage, figurine

[Test] Hitman HD Trilogy, le tueur frappe toujours 3 fois 
par Quantic

mercredi 13 février 2013 18:55 3 commentaires

hitman,trilogie hd,test,agent 47,io interactive,square enix

Depuis quelques années c’est la mode des adaptations HD des grandes licences et comme Hitman est une des licences majeures de l’infiltration, il était temps de retrouver les aventures les plus anciennes de notre chauve préféré dans une version HDéifiée.

Ainsi, ce pack vendu à prix d’ami (+/- 30 euros) nous fait redécouvrir les aventures de l’agent 47 au travers de 3 jeux devenus des classiques : Hitman 2 : Silent Assassin (sorti en 2002), sa suite directe Hitman : Contracts (sorti en 2004) et Hitman : Blood Money (sorti en 2006) qui était déjà disponible sur Xbox 360 à son époque.

Notons donc immédiatement que le premier jeu de la licence ne se retrouve pas dans ce pack HD. Il est probable que Square Enix ait trouvé ce premier épisode sorti en 2000 complètement irrécupérable. Il faut dire qu’on commence à creuser assez loin.

 hitman,trilogie hd,test,agent 47,io interactive,square enix

Autant être honnête avec vous, je n’ai pas rejoué les trois titres dans leur entièreté avant d’écrire ce test. D’abord parce que je connaissais déjà bien les trois titres pour y avoir joué un sacré paquet d'heures lors de leur première sortie et surtout parce que cette trilogie offre une durée de vie d’une bonne cinquantaine d’heures de jeu et encore en rushant. C’est d’ailleurs là que se situe le point fort de ce pack : sa durée de vie est énorme.

Sinon, ce trip nostalgique permet surtout de mesurer le chemin réalisé par IO Interactive depuis Silent Assassin, particulièrement quand on a apprécié autant que moi le dernier Hitman Absolution. Et je ne parle pas ici de l’aspect technique mais bien du gameplay. Quand on a usé et abusé du mode Instinct d’Absolution, les premières minutes de Silent Assassin sont rudes. A l’époque, l’infiltration n’était pas assistée, donc après un briefing minimaliste, on choisissait librement ses armes et on était balancé dans un coin d’une map avec pour mission d’aller trucider sa cible à l’autre coin sans se faire remarquer par les dizaines de gardes qui font leur ronde.

 hitman,trilogie hd,test,agent 47,io interactive,square enix

Autant vous dire que retrouver un gameplay aussi hardcore, c’est un sacré choc même pour celui qui a retourné ces titres dans tous les sens à leur époque. Et pourtant, après une bonne heure de souffrance, les réflexes reviennent et on retrouve tout le plaisir que le jeu nous a donné à son époque... Y compris les rage quits.

C’est dans ces moments-là qu’on se dit que l’infiltration moderne est vraiment devenue trop assistée. A croire que les joueurs d’aujourd’hui sont des décérébrés shootés au Red Bull.

L’impression est sensiblement la même pour Contracts et pour Blood Money. Pour ce dernier, on commence à sentir une volonté de simplification de l’aventure même si en pratique, on est loin du nouveau gameplay plus (oserais-je dire) casual d’Absolution.

Techniquement, on a clairement affaire à une simple adaptation HD. Ainsi, les modèles 3D restent terriblement anguleux et on est assez loin d’un remake comme Halo l’avait fait avec son premier épisode il y a peu. Mais ne chicanons pas trop. Les plus anciens jeux de la licence deviennent enfin jouables sur nos gigantesques écrans modernes mais ne vous attendez pas à un miracle, cela reste particulièrement moche. Seule exception : Blood Money qui était déjà développé en HD et qui propose donc un niveau technique nettement au-dessus.

 hitman,trilogie hd,test,agent 47,io interactive,square enix

Conclusion

Rassembler trois épisodes de Hitman qui ont un peu vécu, leur passer une rapide couche HD et les rassembler dans un pack à petit prix (+/- 30 euros), voilà une excellente idée pour permettre à tous les petits jeunes qui ont découvert l’Agent 47 via le récent Absolution de découvrir les premières aventures du chauve à la corde à piano.
Excellente nouvelle pour les plus vieux aussi qui vont avoir leur dose de nostalgie (Ahhh le costume de Clown).

Dommage quand même que la couche HD ait du mal à cacher les 11 ans d'un Silent Assassin. Dommage également que les développeurs n’en aient pas profité pour corriger les bugs les plus connus de l’époque mais c’est, semble-t-il, la règle dans ce genre d’adaptation. On nettoie la poussière mais on ne touche surtout pas au morceau de carton plié en 4 qui empêche le meuble bancal de bouger.

A condition de parvenir à se remettre dans le trip d'un gameplay très hardcore comme c’était le cas à l’époque de la sortie des titres originaux, on s’amuse bien et pendant très longtemps. C’est finalement l’essentiel.

Ma Note : 7/10

        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : hitman, trilogie hd, test, agent 47, io interactive, square enix

[Test] Hitman Absolution, l'agent 47 revient en très grande forme 
par Quantic

mardi 11 décembre 2012 19:13 1 commentaire

 hitman absolution,jaquette, PS3

Voilà quelques années que l’agent 47 n’avait plus donné de ses nouvelles. Lui, l’assassin original dont le crane luisant brille au soleil de mille feux (les capuches, c’est pour les amateurs) fait enfin son retour. Il faut dire que les petits danois de IO Interactive s’étaient un peu perdus en cours de route sur le chemin chaotique de l’action avec un Kane & Lynch pas vraiment inoubliable.

Mais cette fois, ça y est, le costume noir est bien repassé, la cravate rouge est bien ajustée et la corde à piano est bien accordée, l’agent 47 s’apprête à frapper.

hitman absolution,hitman,test,square enix  hitman absolution,hitman,test,square enix

Quand l’agent 47 découvre la modernité.

Ce qui marque le plus après avoir passé une bonne vingtaine d’heures en sa compagnie, c’est que l’agent 47 a subi une sacrée cure de jouvence. Hitman se modernise à tous point de vue pour le meilleur mais aussi pour le moins bon.

S’il y a bien un point qui change drastiquement dans ce nouvel épisode, c’est la construction de l’histoire. Là où les précédents épisodes proposaient une histoire vite fait bien fait pour donner un peu de liant aux différentes missions, Absolution nous raconte une vraie histoire. Et ça commence fort puisque dès le prologue (qui sert aussi de tutorial), on découvre que notre cible est Diane Underwood, notre contact à l’Agence et finalement quasiment notre seule relation sociale dans ce bas-monde. Cette dernière a trahi l’agence et c’est à vous que l’on demande de lui régler son compte. Bien évidemment, Diane n’est pas la sombre traitresse annoncée et elle confie à l’Agent 47 le soin de protéger Victoria, une jeune fille aux pouvoirs inquiétants.

hitman absolution,hitman,test,square enix

Entre chaque mission du solo (une vingtaine au total), de superbes cinématiques nous racontent donc la destinée de l’agent 47 et de Victoria. Dommage quand même que le scénario reste cousu de fil blanc et que les cinématiques soient aussi bavardes. Mais ne gâchons pas notre plaisir, j’ai adoré suivre les aventures de l’agent 47 dans un scénario plus en accord avec son époque.

Le moteur graphique Glacier 2 flambant neuf nous en jette plein les yeux tout comme l’ensemble de la technique qui supporte ce jeu. Sur PC, le moteur graphique montre toute sa puissance tandis que sur console, la qualité reste excellente. Je pense même que Hitman Absolution est l’un des plus beaux jeux vus sur console en 2012. L’ambiance sonore et surtout musicale est également à la hauteur avec une musique qui accompagne notre parcours mieux que jamais.

hitman absolution,hitman,test,square enix  hitman absolution,hitman,test,square enix

Un gameplay qui divisera les fans

Au niveau du gameplay, l’habitué de Hitman va devoir se faire aux nombreux changements. Il faut dire que jusqu’ici, Hitman était surtout connu pour son gameplay ultra hardcore avec très peu d’aides et dont la mission type était de vous débarquer à poil dans un coin de map avec une ou plusieurs cibles à exécuter à l’autre bout et une bonne centaine de gardes entre les deux... A vous de vous débrouiller pour tuer votre cible et vous enfuir sans déclencher d’alarme. Hitman, en plus de jouer à fond la carte de l’infiltration était donc aussi un vrai casse-tête.

Un gameplay ambitieux et passionnant pour le fan mais pas forcément en adéquation avec son époque. La mode actuelle étant plutôt de se creuser la tête pour proposer aux joueurs un mode super easy. Hitman suit donc le mouvement tout en respectant ses fans. Ainsi, les deux modes de difficulté normale s’adressent avant tout aux joueurs occasionnels ou ceux qui ne connaissent pas la licence. Les aides trop nombreuses et l’IA un peu idiote gâcheront vite le plaisir des habitués. Ceux-ci se rabattront avec bonheur sur les trois niveaux de difficulté du mode professionnel et particulièrement le mode Pure (qui ne propose aucune aide en dehors du pointeur). Ce mode est tellement complexe que je mets quiconque au défi  de terminer le jeu dans ce niveau de difficulté sans avoir auparavant fait le jeu dans un niveau de difficulté inférieur. Tâche quasiment impossible.

 hitman absolution,hitman,test,square enix

Mais parlons un peu de ces fameuses aides. Il y a principalement deux nouveautés :

- Une mini-map dans le coin inférieur gauche qui affiche l’environnement proche de l’agent 47 de manière un peu trop complète. On peut ainsi observer les rondes des gardes et même la direction de leur regard. Idéal pour planifier une infiltration un peu chaude. Cette mini-map remplace d’ailleurs complètement l’ancienne map globale du niveau qui passe à la trappe.

- Le mode instinct. Ce mode ambitionne de nous faire comprendre ce qui différencie un assassin  génétiquement modifié du commun des mortels et permet par exemple de repérer les ennemis à travers les murs, d’identifier les cibles ou les personnes d’intérêts, de mettre en avant les objets utilisables ou les éléments du décor interactifs. Mais il permet aussi de se camoufler au regard des autres lorsque l’on porte un déguisement ou encore de déclencher une tuerie en règle à l‘aide d’un super ralenti. Si ce mode est ultra présent dans les niveaux de difficulté les plus bas, il disparait petit à petit en augmentant le niveau de difficulté pour finalement ne plus être utilisable que quelques secondes par niveaux.

hitman absolution,hitman,test,square enix

De nombreux fans de la première heure se sont élevés contre ces aides soi-disant contre nature. Pour ma part, je serai plus nuancé. Oui, en difficulté normale, elles dénaturent un peu la licence mais avouons-le, les joueurs auxquelles ces aides sont destinées ne s’intéressent pas vraiment à un jeu d’infiltration hardcore et préfèreront souvent terminer le jeu en mode bourrin. Ces aides les encourageront donc à jouer un minimum à l’assassin invisible. Et une fois que l’on passe en mode professionnel, le mode instinct  est directement beaucoup moins présent. Personnellement, je trouve que ces aides constituent un outil de plus au service du gameplay. Libre à chacun de les utiliser ou pas.

Si le nouveau gameplay m’a donc plutôt satisfait, je ne peux malheureusement pas en dire autant du level design. Ainsi, on croise beaucoup trop de maps très linéaires où il est impossible de contourner tel ou tel garde et où une seule route s’offre à nous, forçant parfois à utiliser son silencieux un peu plus qu’on le voudrait. Heureusement, le jeu conserve quelques maps ouvertes où l’on peut retrouver les sensations de l’assassin original mais quel dommage d’introduire autant de linéarité dans un jeu auparavant tellement libertaire. Encore une concession faite aux jeux modernes et leur gameplay immédiat.

hitman absolution,hitman,test,square enix

Un mode multi mais un seul agent 47

C’est bien connu, de nos jours, il est impensable de sortir un jeu sans mode multi. Et si l’idée d’une armée de chauves à la cravate rouge se tendant des pièges dans l’ombre est séduisante, il faut reconnaitre que le concept aurait sans doute capoté très vite. IO Interactive propose donc de se battre à distance avec un mode multi asynchrone.

Ainsi, chaque joueur peut librement réécrire l’histoire à son goût. Le videur du strip club vous a regardé de travers ? Un clochard vous fait de l’œil ? Plus aucun soucis puisque vous pouvez créer votre propre contrat. Lancez un niveau et attribuez vous-même jusque 3 cibles parmi tous les PNJ du jeu. Choisissez votre arme, votre costume et jouez. En fonction de vos actions (discrétion, armes utilisées, ...), un contrat tout neuf sera créé que vous pourrez envoyer à vos amis ou mettre en ligne pour que le monde entier se confronte à votre score.

En plus de créer une compétition entre joueurs, IO Interactive se dote immédiatement d’un nombre infini de nouveaux contrats d’assassins. Il y a fort à parier que cette fonctionnalité sera fortement mise à contribution dans les futurs DLC.

Et on se prend vite au jeu... Gagner le moindre petit point devient vite une obsession, juste pour avoir le plaisir d’avoir le meilleur classement parmi ses amis.

hitman absolution,hitman,test,square enix

Conclusion

Hitman Absolution est certainement l’un des meilleurs jeux de cette fin d’année. L’agent 47 signe un retour brillant en proposant un jeu transformé.

Le scénario omniprésent raconte pour la première fois une vraie histoire tandis que le moteur graphique flambant neuf propose l’un des plus beaux jeux de l’année.
Les innovations de gameplay ne plairont sans doute pas à tous les fans de la première heure même si les développeurs ont eu l’intelligence de les rendre le plus optionnel possible. A chacun de créer donc son aventure.

Le seul vrai défaut de ce titre est finalement d’avoir succombé aux sirènes de la simplicité avec bien trop de niveaux linéaires pour le genre. Cela apportera sans doute de nouveaux joueurs à la licence mais trahit également un peu les origines de Hitman, jeu casse-tête pas excellence où le principal plaisir était de recommencer le niveau 100 fois pour atteindre la perfection.

Quoi qu’il en soit, l’agent 47 signe un retour flamboyant.

Ma Note : 8,5/10


        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : hitman absolution, hitman, test, square enix

[Preview] Hitman : Absolution, l’agent 47 aura même son multi 
par Quantic

mercredi 03 octobre 2012 19:19 0 commentaire

hitman absolution, hitman, preview, gamescom 2012, contrats

Après notre preview de l’E3, vous savez que le retour du grand chauve au code-barres, pardon, l’agent 47 semble s’annoncer réussi. En reprenant la licence, Square Enix est bien parti pour garder l’esprit de la série tout en la modernisant ce qu’il faut.

J’ai pu encore une fois tester à la Gamescom le même niveau que celui de l’E3 mais cette fois sur un tri-écran très immersif.
Et ainsi découvrir qu’il y a vraiment plusieurs manières de terminer le niveau. En fonction du temps que l'on consacre à l'exploration, on peut « débloquer » des méthodes plus ou moins discrètes pour réaliser son assassinat.

Même si la confrontation indirecte avec une exécution sniper par exemple est possible, la meilleure technique reste toujours d’encourager sa victime à s’éloigner des regards pour lui faire son affaire tranquillement. On a donc vraiment l’impression d’être un chat qui essaie d’attirer sa victime de souris dans son piège et quand ça marche, on est tout content et on se pourlèche les babines... Quoique pour la fin, je ne suis pas certain.

hitman absolution, hitman, preview, gamescom 2012, contrats

Mais la principale annonce des développeurs lors de la Gamescom, c’est l’officialisation d’un mode multi. Enfin, pas tout à fait... mais presque.
Imaginez des Agents 47 essayer de se tendre des pièges sur une map à la Call of Duty ? C’est vrai que cela semble bien cool mais on perdrait au passage beaucoup des caractéristiques qui font tout l’intérêt du jeu.

Celui-ci, en plus d’être un excellent jeu d’infiltration s’avère être aussi un sacré casse-tête pour déterminer la meilleure manière de tuer sa cible en silence.
Donc, Hitman : Absolution propose un mode multi totalement original, le mode Contrat.

Pour résumer ce mode, chaque joueur pourra créer un contrat original et proposer au monde entier de l'exécuter et de faire mieux que son auteur.

Et l’idée de génie, c’est de ne pas simplement proposer un bête éditeur que le créateur du contrat devrait apprendre à utiliser. C’est tout simplement en jouant que l’on créé son contrat.

hitman absolution, hitman, preview, gamescom 2012, contrats  hitman absolution, hitman, preview, gamescom 2012, contrats

Ainsi, toutes les maps du jeu solo seront rejouables dans un mode création de contrat qui permettra au créateur de, tout simplement, jouer le niveau à sa guise. On peut choisir ses armes, on peut même changer ses cibles et définir jusque 3 nouvelles cibles par contrat. Tout ce que l’on fera dans le jeu sera enregistré (armes utilisées, cibles, discrétion, ...) et on recevra un score relatif à notre performance. Ensuite, ce contrat sera tout simplement rendu public et tout le monde pourra essayer d’améliorer votre score tout en devant respecter les grandes lignes du contrat à savoir surtout le choix des cibles et le niveau de discrétion.

L’idée est vraiment bonne, particulièrement pour une licence comme Hitman qui est avant tout une expérience solo. Voilà de quoi augmenter la durée de vie du jeu tout en gardant son esprit intact.

Plus de détails dans la vidéo explicative ci-dessous

Il ne reste plus qu’à attendre la sortie de Hitman : Absolution le 20 Novembre sur PS3, Xbox 360 et PC pour juger de la qualité du retour du grand chauve.

3893502881.2.jpg

        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : hitman absolution, hitman, preview, gamescom 2012, contrats

[E3 2012] Preview - Hitman Absolution et Sleeping Dogs, le duo de choc de Square Enix 
par Quantic

vendredi 03 août 2012 18:44 3 commentaires

 e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,sleeping dogs,square enix

Hitman était avec Tomb Raider une des licences phares d'Eidos. Et juste avant de tenter de redonner à la belle brune une seconde vie, Square Enix tente de faire sortir notre chauve préféré, l’agent 47, de sa pré-retraite. 

Hitman a toujours été un jeu d’infiltration, un vrai, car même s’il était possible de survivre à une alerte en se recroquevillant dans un coin et en faisant un grand tas avec les cadavres des gardes suffisamment bête pour se succéder à l'entrée de votre antre, cela était très ennuyeux à faire et enlevait quand même une grande partie du plaisir du jeu ;-)

e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix

Bref, Hitman, c’est un jeu où l’on réfléchit avant d’agir, où l’on planifie son opération dans sa petite tête avant de l’exécuter mais bien sûr, nous n’aurions pas à faire à un Hitman si nous n’avions pas 35 façons originales de liquider nos cibles... Et à ce niveau-là Hitman Absolution se pose comme un bon candidat à la relève.

Alors que les premiers trailers qui ont circulé ont un peu fait peur aux fans car très orientés sur l’action, ce que j’ai pu voir et tâter  lors de l’E3 m’a rassuré. L’action est intense et le nombre de cibles à occire a connu une grosse inflation mais l’infiltration est toujours bien au cœur du jeu.

e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix

Quand je vous disais que l’action est intense...

En moins de 20 minutes l’agent 47 va liquider 5 cibles et réaliser un kidnapping... Il ne chôme pas.
Bien entendu, cette intensité est aussi due au fait que le démonstrateur veut nous montrer un maximum de choses. Dans la réalité, pour avoir pu tester le jeu, les choses sont quand même nettement moins rapides quand on ne sait pas ce qu’on doit faire ;-)

Une des grandes nouveautés est l’apparition d’un mode instinct qui vous permet  de mettre en évidence les points d’intérêts et les cibles potentielles.

Mais le plus impressionnant est la variété des méthodes à votre disposition pour vous infiltrer au milieu des ennemis, distraire les gardes et liquider votre cible en faisant par exemple croire à un accident. Il est ainsi possible de saboter une pompe à essence pour créer une grande explosion afin de couvrir votre fuite ou encore attirer votre cible sous une voiture soulevée par un bras mécanique avant de la faire s’effondrer sur elle.

 e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,sleeping dogs,square enix

Il y a donc de nombreuses méthodes pour liquider ses cibles de manière originale et en n'attirant pas l’attention sur vous mais il est également possible d’être moins subtil en faisant appel à un chain kill (décidément à la mode dans les jeux actuels). J’ai ainsi pu tuer 7 cibles en une seule opération en faisant appel au talent inné de l’agent 47 pour l’élimination des gêneurs.

Les déguisements sont également de retour et sont toujours aussi pratiques pour rentrer dans une zone un peu trop surveillée mais attention, ceux-ci ne vous garantissent pas l’impunité puisque vous ne pourrez pas trop vous approcher des autres gardes et que les chiens, eux, ne s’y tromperont pas !

e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix

Ma dernière cible étant chez son barbier pour une petite coupe, je me suis donc infiltré chez le brave coupeur de cheveux et après l’avoir assommé, j’ai tout simplement pris sa place pour m’occuper de ma cible comme il se doit.

Vous l’aurez compris, Hitman a beau s’être un peu simplifié avec quelques éléments le rendant plus accessibles, l’esprit de l’agent 47 semble bien intact et c’est, à mes yeux, le principal.

Hitman Absolution sort le 20 Novembre prochain sur PS3, Xbox 360 et PC et vous pouvez déjà vous essayer au mini jeu Hitman Sniper Challenge (dispo en bonus de précommande) pour vous mettre dans l’ambiance du tueur au code-barres.



Sleeping Dogs

e3 2012,preview,sleeping dogs,square enix

J’ai également pu revoir Sleeping Dogs duquel j’avais déjà fait une preview assez détaillée mais cette fois j’ai pu y jouer et confirmer tout le bien que je pensais de ce titre.
Le système de combat et son interaction permanente avec les décors est toujours aussi jouissif tandis que les séquences de tir et  les poursuites en voiture semblent beaucoup plus classiques.

Et même si le gameplay ne sera sans doute pas le plus original du monde, c’est aussi et surtout pour son ambiance que j’y jouerai. Si l’histoire du flic infiltré a déjà été vue et revue, son traitement au sein des triades de Hong Kong lui donne beaucoup de caractère et font de ce GTA-like un jeu unique à défaut d’être très original.

e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,sleeping dogs,square enix

L’ambiance est clairement une des priorités des développeurs puisque l’annonce du cast des doubleurs est à tomber par terre avec une tonne d’acteurs connus pour un jeu qu’il sera indispensable de jouer en VO. Ainsi, Emma Stone, Lucy Liu ou encore Edison Chen sont à l’affiche de ce titre qui risque bien d’être le GTA-like de l’année.

Heureusement, mon impatience sera bientôt récompensée puisque Sleeping Dogs est annoncé pour le 17 Août sur PS3, Xbox 360 et PC.


        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : e3 2012, preview, hitman, hitman absolution, sleeping dogs, square enix

Hitman Absolution, le collector qui aura notre peau 
par Quantic

mercredi 18 avril 2012 20:22 4 commentaires

hitman, hitman absolution, collector, professional edition

En tant que grand fan de l'agent 47, l'annonce de Hitman Absolution m'avait mis dans un état de transe... et déjà j'imaginais les collectors grandioses que Square Enix allait nous concocter...

Maintenant, ca y est, le collector est annoncé et même si j'ai eu un espoir fou en découvrant le package, mon enthousiasme est un peu retombé...

hitman, hitman absolution, collector, professional edition

Et oui, la magnifique valise remplie de flingues n'est qu'un DLC... On ne pourra donc pas se la jouer Agent 47 entre les pots de géraniums et les vases de Tata Gisèle.

On retrouvera quand même en plus du DLC rempli d'armes exclusives qui ne m'intéresse pas plus que ça, un artbook (dont je sens que le format va m'énerver ;-) ) et un DVD Making off.

Un contenu pas très bien fourni mais pour seulement 10 euros de plus qu'une édition standard, je pense que je vais craquer très rapidement.

Il ne reste plus qu'à connaître la date de sortie, maintenant !

        

dans Craquage, Gaming, PC, PS3, Xbox360
Tags : hitman, hitman absolution, collector, square enix, craquage