[Craquage] Omni-blade de Mass Effect : parfait accessoire pour le cosplay ou pour décorer son intérieur 
par Aelya

mercredi 18 janvier 2017 20:58 0 commentaire

mass effect,mass effect andromeda,omniblade,omni-blade,cosplay,bioware,bioware store,goodies

Bioware profite de l'arrivée de Masse Effect Andromeda en Mars (que l'on attend avec une grande impatience), pour sortir tout un tas de goodies lié à l'univers Mass Effect. J'ai déjà eu envie de craquer pour des vêtements, mais là leur dernière nouveauté me fait de l'oeil terrible : une réplique de la fameuse Omni-blade... 

Lire la suite

        

dans Craquage, Gaming, Geek
Tags : mass effect, mass effect andromeda, omniblade, omni-blade, cosplay, bioware, bioware store, goodies

Mass Effect Andromeda : un magnifique collector 
par Aelya

vendredi 18 novembre 2016 19:17 2 commentaires

mass effect,mass effect andromeda,collector,bioware,deluxe,bioware store,nomad nd1

Au détour de mes pérégrinations sur internet, je suis passée par le site The Bioware Store. C'est souvent une mauvaise idée car je meurs alors d'envie de tout acheter, mais là cela m'a permis de découvrir l'édition Collector de Mass Effect Andromeda déjà en précommande. Plus de détails dans la suite...

Lire la suite

        

dans Craquage, PS4, Xbox One
Tags : mass effect, mass effect andromeda, collector, bioware, deluxe, bioware store, nomad nd1

[Test] Dragon Age Inquisition : retour aux Origines ? 
par Aelya

mardi 10 février 2015 19:33 2 commentaires

 dragon age inquisition,test,bioware,electronic arts,dragon age

Après avoir enthousiasmé avec Dragon Age Origins puis déçu avec Dragon Age 2, Bioware se devait de relever la barre dans le domaine du RPG Fantasy. Les voilà donc de retour avec Dragon Age Inquisition qui a la lourde tâche de séduire un public quelque peu échaudé. Alors ont-ils réussi leur coup ?

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS3, PS4, Test, Xbox One, Xbox360
Tags : dragon age inquisition, test, avis, bioware, electronic arts, dragon age

[Preview] Dragon Age Inquisition, la renaissance d'une légende du RPG 
par Quantic

jeudi 10 juillet 2014 19:16 2 commentaires

dragon age inquisition,dragon age,preview,bioware,rpg

Dragon Age est une licence qui a connu des hauts et des bas. Le premier épisode a été encensé tandis que le second a été beaucoup critiqué pour sa simplification, même si le scénario restait à la hauteur (Aelya rejoint d’ailleurs très peu le flot de critiques qui s’est abattu sur le second épisode). Avec ce troisième volet, Bioware veut entrer dans la Next Gen en beauté en réconciliant les fans de vrai RPG avec l’univers de Dragon Age. Voici mes premières impressions sur ce titre.

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, PS4, Xbox One, Xbox360
Tags : dragon age inquisition, dragon age, preview, bioware, rpg

La Déclaration d'amour de BioWare au cosplay : Dragon Age Inquisition Character Kits 
par Aelya

vendredi 14 mars 2014 18:50 3 commentaires

 bioware,cosplay,dragon age,dragon age inquisition,morrigan

J'ai toujours aimé le cosplay et, si j'avais été plus douée de mes dix doigts, j'aurais certainement tenté d'en faire moi-même. Mais voilà, je ne sais quasi rien faire avec une aiguille et du fil : recoudre un bouton est déjà beaucoup pour moi (enfin, cela va peut-être changer à cause de l'arrivée de Liara^^)...

Lire la suite

        

dans Cosplay, Gaming
Tags : bioware, cosplay, dragon age, dragon age inquisition, morrigan

[Test] Mass Effect 3, la conclusion de la trilogie Shepard 
par Quantic

lundi 30 avril 2012 19:11 3 commentaires

 Mass Effect 3, jaquette, PS3

Me revoilà dans les chaussettes du commandant Shepard pour la conclusion de la Trilogie Mass Effect entamée en 2007 sur Xbox 360. De bonnes chaussettes bien confortables et que j'apprécie depuis plusieurs années même si un petit lavage serait peut-être nécessaire.

Un peu de recyclage

Mass Effect 3 nous revient donc de plus belle après un second épisode que j'avais particulièrement bien aimé. Les fans du commandant Shepard attendaient donc de cet épisode son lot de révélations, une conclusion héroïque et une tonne de nouveautés... Mais Bioware a décidé de se la jouer "sécurité".

Ainsi, les nouveautés se comptent sur les doigts d'une main... C'est bien simple, j'ai énormément de mal à distinguer Mass Effect 2 de Mass Effect 3. Le Normandy est presque un copier/coller de ME2 et la Citadelle ne s'avère vraiment pas débordante de rénovations.

mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg  mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg

Heureusement que le scénario vient à la rescousse pour nous conter l'ultime bataille du commandant Shepard.

Ainsi, après avoir vaincu les récolteurs dans ME 2, le commandant Shepard quitte Cerberus (une organisation pro-humaine) pour remettre le Normandy ré-armé par Cerberus à l'Alliance... Et devinez comment on vous récompense quand vous sauvez le monde ? Et oui, on vous suspend pour collusion avec l'ennemi !

Vous reprenez donc l'histoire quelques mois après la conclusion de ME 2, alors que les moissonneurs sont sur le point de détruire toutes les races vivantes, fidèles à leur cycle de 50.000 ans. Vous êtes réintégré en catastrophe comme commandant du Normandy alors que l'humanité et de nombreuses autres races sont menacées d'extinction.

Le scénario de ce Mass Effect est, comme d'habitude chez Bioware, de très bonne qualité, mélangeant habilement intrigues politiques, coups d'éclats héroïques, amourettes avec l'équipage,... Mais Bioware a voulu se la jouer un peu trop hollywoodien, usant et abusant des musiques "pleurnichantes" et de clichés très américains pour faire monter les émotions. A petite dose, cela passe bien mais à force, on finit par comprendre le truc.

 mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg

Une technique parfois à la traine

Au niveau de la technique, celle-ci est bien exploitée même si j'ai quand même été confronté à quelques beaux bugs (blocage du personnage, disparition des commandos alliés, plantage,...) mais ce qui m'a le plus énervé, ce sont les temps de chargement tout simplement inacceptables sur PS3.

Passer d'un étage à l'autre de la citadelle, changer de pont dans le Normandy : 20 bonnes secondes de load... Pire, parfois, il y a même un load (plus court) au beau milieu d'une zone. Pourquoi ne pas proposer une installation sur disque dur pour réduire ces temps de chargement que l'on va se manger à longueur de jeu ?

Là, j'en suis à plus de 50 heures de jeu dont certainement 5 heures de load...

 mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg  mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg

Un RPG Light

Le gameplay reste fidèle aux fondamentaux de la licence et ne perturbera donc pas les habitués.

On peut distinguer 3 phases bien différentes :

- Normandy/Citadelle

où vous vous promenez à poil (sans armes) et tentez de sauver l'univers via des phases de dialogues débordant de choix pas toujours manichéens et qui restent absolument passionnantes tandis que vous récoltez et validez vos quêtes secondaires et faites vos emplettes auprès des marchands.

Le fait que certaines décisions aient réellement un impact moral est également très appréciable... Vais-je mentir à untel pour qu'un autre me fournisse une flotte, sachant que les hommes du premier seront condamnés à une mort certaine ou alors vais-je conserver les quelques hommes du premier et perdre une belle possibilité d'alliance ?

Ce jeu mettra à jour votre vraie personnalité de sadique assoiffé de pouvoir ou au contraire de fleur bleue qui collectionne les marguerites.

 mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg

- Carte galactique

où vous contrôlez le Normandy dans ses pérégrinations au milieu d'un univers envahi par les moissonneurs. Vous pouvez ainsi vous limiter à diriger votre vaisseau dans les zones où une quête est disponible mais vous pouvez aussi simplement vous promener pour découvrir à coup de Scanner les artefacts perdus tout en évitant habilement la horde de moissonneurs qui réagiront bien vite à votre présence.

Cette partie du jeu n'est certainement pas la plus impressionnante mais elle apporte un peu de variété entre deux missions.

- Mission

où cette fois, ce sera le combat qui sera au coeur du gameplay puisque accompagnés de deux de vos acolytes, vous devrez mettre les mains dans le cambouis en remplissant votre mission dans un Third Person Shooter fortement teinté d'éléments RPG.

La grande force du jeu étant de permettre à chacun de résoudre les combats à sa manière. En combat à l'arme lourde pour le gros bourrin ou au contraire en faisant appel à ses pouvoirs biotiques pour un massacre tout en finesse.

Ce Mass Effect 3 est donc assez classique dans sa forme et même dans son fond mais le plaisir d'incarner Shepard et de sauver l'univers est bien toujours intact.

 mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg  mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg

Le multi pour sauver une fin boiteuse

Seule nouveauté majeure du titre, un mode multi limité bien entendu aux missions et où vous pouvez développer un perso original comme dans le jeu solo au travers de séquences spécialement conçue pour le coop multi.

Ce mode multi, quoique très classique, s'avère assez réussi même si le solo conserve quand même ma préférence et continuera à occuper les joueurs pendant de nombreuses heures... Comptez 50 bonnes heures de jeu pour le retourner sous toutes les coutures dont une bonne vingtaine d'heures pour la quête principale.

Enfin, qu'en est-t-il de la fin tant décriée ? Pour ma part, je l'ai trouvée un peu molle, un peu impersonnelle quand on pense au nombre d'heures passées dans les bottes du commandant Shepard. Néanmoins, elle ne m'a pas particulièrement déçu. Par contre, je suis curieux de voir les fins alternatives que Bioware nous prépare en DLC suite aux réactions des joueurs déçus.

 mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg

Conclusion

Mass Effect 3 a été une petite déception car je m'attendais à plus de nouveautés et à un scénario plus flamboyant.

Cela ne m'a pourtant pas empêché d'engloutir 50 heures de jeu dans cet excellent RPG SF.

Même si Bioware semble avoir préféré faire des choix conservateurs plutôt que de proposer des nouveautés, incarner le commandant Shepard n'a jamais été aussi prenant.

On peut trouver à ce jeu de très nombreux défauts (technique limite, vague de méchants pas très intelligents, scénario un peu classique, ...) et pourtant quand on fait le décompte, c'est bien le plaisir qu'on a pris et le nombre d'heures englouties à sauver l'univers qui compte et de ce point de vue-là, Mass Effect 3 est une pleine réussite.

Ma note : 8/10

 mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg

L'avis d'Aelya

Je suis plus fantasy que science-fiction (j'attends avec impatience une annonce sur Dragon Age 3... Allez Messieurs Bioware, soyez gentils^^), cependant l'histoire de Mass Effect est tellement prenante que j'ai passé des heures et des heures dessus^^

Mon avis rejoignant celui de Quantic, je vais aborder un sujet dont il ne parle pas mais qui fâche : le Shepard féminin.

Pour cet ultime épisode, Bioware a pour une fois promu la version féminine du commandant Shepard. Cependant, lorsqu'on décide de jouer avec elle, on découvre avec effroi qu'il s'agit vraiment juste d'une adaptation esthétique de son corps.

En effet, tous ses mouvements sont les mêmes (ou extrêmement proches) de ceux de la version masculine, résultat lorsqu'on incarne Shepard en femme, on a l'impression d'incarner une camionneuse : il n'y a qu'à voir sa façon de se déplacer, en particulier en civil, cela fait mal aux yeux ! Elle descend les escaliers les jambes arquées (aurait-elle été championne d'équitation dans sa jeunesse ?) et lorsqu'elle s'assoit, elle écarte bien les jambes pour montrer sa culotte (fan service ?) et je ne parle même pas de sa façon de croiser les jambes...

 mass effect 3,mass effect,test,bioware,rpg

Franchement, un effort aurait dû être fourni de ce côté-là ! J'avoue en plus ne pas aimer la voix anglaise que je trouve trop masculine également... Bref, grosse déception : j'aurais mieux fait de ne pas tester cette version féminine et de jouer Shepard homme beaucoup plus charismatique...

J'aurais bien aimé pouvoir changer de coupe de cheveux également au cours de l'aventure, comme cela était possible dans Dragon Age, mais cela n'est malheureusement pas le cas.

Malgré ces désagréments, comme le dit Quantic, Mass Effect est un très bon RPG devant lequel j'aurais encore passé des tonnes d'heures !

Ma Note : 8/10


        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : mass effect 3, mass effect, test, bioware, rpg

Déballage du Collector Mass Effect 3 
par Quantic

lundi 09 avril 2012 19:24 6 commentaires

Lors de l'event Battlefield 3, l'année dernière, j'avais remporté le concours de tir organisé par Electronic Arts. Comme il y a eu quelques problèmes avec mon lot, j'ai finalement reçu une édition Collector de Mass Effect 3 comme récompense.

Le test du jeu arrivera dans les prochains jours (j'ai la mauvaise manie de vouloir faire TOUTES les quêtes) mais pour se mettre en appétit, voici un déballage de ce collector bien sympa mais un peu chiche en contenu.

Celui-ci est emballé dans une belle boîte cartonnée assez commune mais sympathique et pour une fois, on pourra ranger ce collector sans qu'il prenne la moitié du salon...

mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

A l'intérieur, on trouve une magnifique steelcase avec d'un côté la version masculine du commandant Shepard et de l'autre, sa version féminine... Même si dans le jeu, on peut personnaliser son héros comme on l'entend.

 mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts  mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

On trouve également deux codes un peu honteux pour Bioware puisqu'il s'agit du maintenant traditionnel Online Pass ainsi que le code du premier DLC sorti quasiment le jour de la sortie du jeu... Mouais...

 mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

Ensuite, on trouve une jolie pochette en carton contenant les bonus du Collector eux-mêmes

 mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

Ainsi, on retrouve une carte postale du Normandy accompagnée d'un écusson N7 en scratch pour afficher vos couleurs.

mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

 On trouve également le comics officiel Mass Effect 3

 mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

Et enfin, un artbook, au format un peu petit à mon goût et dont le contenu est sympa mais pas forcément très passionnant.

 mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts  mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

mass effect 3,déballage,collector,comics,bioware,electronic arts

Au final, un collector un peu décevant car son contenu est finalement commun mais vu la différence de prix assez faible avec l'édition normale, il satisfera quand même tous les fans du commandant Shepard. On aurait pourtant adoré une édition un peu plus flamboyante.

        

dans Déballage, Gaming, PC, PS3, Xbox360
Tags : mass effect 3, déballage, collector, comics, bioware, electronic arts

[Test] Star Wars : The Old Republic, un MMO qui vous fait voir des étoiles 
par Aelya

jeudi 23 février 2012 20:39 3 commentaires

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Tout le monde connait Star Wars, ne serait-ce que de nom.  Et même si je ne suis pas une fan, je ne peux m'empêcher de ressentir des frissons d'excitation en entendant le générique et en voyant le fameux "A long time ago in a galaxy far, far away..."

Or Star Wars : The Old Republic commence de la même façon. Alors, est-il à la hauteur de cette anticipation quasi inconsciente? Il faut avouer qu'en plus les cinématiques d'intro du jeu sont superbes et donnent encore plus envie...

Première décision difficile : quel camp choisir ? Optera-t-on pour la République et ses valeurs plutôt "gentillettes" ou pour l'Empire où l'on peut/doit être sans vergogne ?

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Il ne faut pas cependant s'inquiéter car s'il est vrai qu'on ne peut jouer jedi que du côté de la République, il y a sa contrepartie du côté de l'Empire (j'ai nommé les Sith). Et il en va de même pour toutes les classes du jeu (4 par camp qui se subdivisent ensuite en deux).

C'est un peu dommage de devoir ainsi choisir son côté dès le début : j'aurais aimé pouvoir jouer un personnage découvrant la force (ou ses capacités) et qui, suivant ses actions/décisions, s'oriente vers le côté obscur ou lumineux, vers la République ou l'Empire.

Une fois le camp et la classe choisie, vient le moment que j'aime particulièrement dans tous les jeux/MMO, celui de la personnalisation de notre avatar. Et là, grosse déception : les races proposées ne sont pas très originales, les textures des cheveux ne sont pas terribles (on dirait de la pâte à modeler), le choix est limité pour le peu de caractéristiques modifiables et il n'y a pas une seule coupe proposant des cheveux longs ! A croire que toute la galaxie a le même coiffeur qui ne supporte pas que les cheveux dépassent les épaules !

  star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Franchement, pour un MMO de cette envergure, Bioware aurait pu faire un effort de ce côté-là, surtout que notre personnage apparait constamment lors des fameuses cinématiques doublées.

En effet, une fois le personnage créé, on est plongé directement dans l'ambiance avec le célèbre générique et la musique suivis d'une cinématique avec le moteur graphique du jeu où notre personnage se voit expliquer ce qui se passe, sa mission et où il doit vraiment répondre !

Et chaque mission donne lieu à ce genre de cinématiques (expliquant l'entrée du jeu dans le guiness des records) qui apportent un vrai plus au jeu : on se sent plus impliqué. Si les choix de réponses fait à ces moments ne changent pas le déroulement du jeu en lui-même, ils vous feront par contre évoluer vers le côté obscur ou le côté lumineux, quel que soit votre camp. L'intérêt, outre l'aspect jeu de rôle, est que certains objets ne sont accessibles que si l'on a atteint un certain niveau de l'un des côtés. Pour accéder aux objets de plus haut niveau, il faudra donc tacher d'être constant.

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Mon premier perso est un érudit Jedi (donc côté République : je me suis dit qu'il y aurait un peu moins de KikooLOL), j'ai donc décidé d'y aller à fond et de suivre le côté lumineux à chaque décision. Je dois vous prévenir : la lumière, c'est chouette mais c'est très... carré.

Il faut tout faire dans les règles : par exemple, un PNJ est pourri mais suit le règlement à la lettre, et bien si vous allez à son encontre, cela vous fera basculer du côté obscur. Même chose pour l'amour qui est prohibé (mais bon ça Dark Vador nous l'avait déjà appris). Il faut donc réussir à se comporter de façon droite tout le temps, ce qui n'est pas évident^^

En groupe, ces cinématiques font gagner des points de sociabilité. Ceux-ci servent principalement à débloquer l'utilisation de certains objets.

D'un point de vue graphique, le jeu ne brille pas particulièrement (ce qui lui permet de tourner sur des PC pas tout récents). Certaines textures ne sont pas terribles. Mais, d'un autre côté l'univers de Star Wars est bien retranscrit : chaque planète a une ambiance différente.

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Le Gameplay de Star Wars : The Old Republic est assez classique : les habitués du genre ne seront pas déstabilisés et retrouveront vite leur marques. On notera qu'il n'y a pas d'attaque automatique, ce qui rend les combats moins mono-doigt ;-)

On se voit attribuer des partenaires, sortes de pets qui vous aident lors de vos combats (très utiles pour un healer (comme moi^^) même si chaque classe peut facilement monter de niveau en solo) et qui surtout servent à l'artisanat : vous pouvez les envoyer récolter et fabriquer ce dont vous avez besoin pendant que vous êtes occupés. Plus ils vous apprécieront (on gagne des points suivant nos décisions lors des cinématiques s'ils sont présents), meilleurs leurs chances de réussites seront.

Le level-up est vraiment agréable : déjà, chaque classe à sa propre quête de départ que vous remplissez tout au long du leveling. Mais en plus de celle-ci, il y a toutes les autres quêtes à travers la galaxie qui sont tout aussi intéressantes, surtout qu'on peut y faire certains choix pas révolutionnaires mais sympathiques (vais-je remettre ce colis à son destinataire ou à untel qui m'a promis une récompense ?). Suivant vos actions, vous pourrez même recevoir des courriers de PNJs qui vous donneront des nouvelles (Encore merci de m'avoir aidée, maintenant je suis strip-teaseuse et ça me plait). Ce sont de petites choses, mais cela agrémente considérablement le jeu.

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

De même, des quêtes "Bonus" apparaissent au cours du jeu lorsqu'on tue tel type de mobs dans telle zone, puis une fois accomplis, elles évoluent jusqu'à vous permettre d'affronter une sorte de Boss et de gagner des récompenses de bonnes qualités.

De nombreuses instances, voire mini-instances, parsèment l'univers du jeu permettant de s'amuser à plusieurs (attention les groupes ne sont que de 4 joueurs ou partenaires - on peut en effet utiliser un partenaire pour combler un manque). On regrettera par contre l'absence d'un vrai outil de recherche de groupe.

On peut aussi décider d'aller faire un peu de PVP. Plusieurs "champs de bataille" sont disponibles. Le Hutball est vraiment chouette mais comme pour tout PVP, si l'on est seul et que l'on tombe sur un groupe de bras cassés, on peut se décourager rapidement ;-)

Enfin, des Datacrons, reliques qui augmentent de façon définitives les caractéristiques de votre personnage, sont cachées un peu partout dans la galaxie dans des endroits difficilement accessibles : il faudra donc bien explorer pour arriver à les trouver ainsi que le passage pour y accèder.

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Bref, Star Wars : The Old Republic propose une expérience de Leveling vraiment excellente : on doit grinder, faire du mob bashing, des quêtes Fed Ex comme dans tout MMO mais cela est emballé de façon à rendre tout cela agréable voire addictif. On sent la patte Bioware et son expérience du RPG.

Reste à voir si le jeu à haut niveau arrive à garder cette qualité. En effet, il propose des "opérations" (ou Raids), pour des groupes de 8 ou 16 joueurs et du PVP.

La poursuite du meilleur équipement devient alors le fil conducteur du jeu. L'aspect RPG est toujours présent dans le sens où les raids sont scénarisés, mais bien moins qu'avant, ce qui est un peu dommage.

Cependant, les différentes instances proposées ainsi que le PVPs parviennent à conserver un jeu intéressant.

Conclusion

Star Wars : The Old Republic n'est pas la révolution annoncée. Cependant, sa façon d'impliquer le joueur dans le scénario, dans les quête du jeu en font un excellent MMO. Le leveling passe de tâche rébarbative à un vrai plaisir.

Malgré le fait que je ne sois pas trop science-fiction mais plutôt Fantasy, j'ai complètement accroché au jeu, ce qui tend à prouver son pouvoir addictif.

Le jeu n'est pas exempt de défauts et doit encore prouver que son contenu haut niveau tiendra la route, cependant, il ne faut pas oublier que WOW est aussi passé par-là à ses débuts, on peut donc espérer que Bioware et EA vont continuer à s'occuper de SWTOR pour en faire un vrai concurrent du MMO aux 12 millions d'abonnés.

Perso, je retourne me faire un petit combat au sabre laser ;-)

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

L'avis de Quantic

Après le semi-échec Star Wars Galaxies, toute la communauté des fans de Star Wars (et dieu sait qu'ils sont nombreux) attendait Bioware au tournant avec ce MMO Star Wars. Au final, même si le budget pharaonique du jeu (on parle de 200 millions de dollars) risque bien de causer quelques soucis au directeur financier d'EA, force est de reconnaitre que le jeu n'est pas si mal que ça.

Bioware a décidé de traiter son MMO sur une base similaire à celle de ses jeux solo donc avec une véritable emphase sur le côté RPG. SWTOR est donc un jeu très prenant dans son levelling car au contraire de tous ses concurrents, vous vous sentez vraiment au coeur de l'histoire. Tout amateur de Star Wars y trouvera donc largement son compte.

Pour le reste, SWOTR n'invente pas grand chose et reprend les meilleures idées de ses collègues MMO mais il le fait bien puisque rien que l'univers Star Wars a suffi à me rendre accroc au jeu.

Si vous êtes un nolife, soyez tout de même prévenu que le jeu haut level reste quand même encore un peu léger. Le plaisir de monter en level est tellement énorme que les activités restantes une fois qu'on y est paraissent un peu décevantes mais comptons sur BioWare pour améliorer tout cela rapidement.

SWTOR n'était pas un jeu que j'attendais particulièrement et il a pourtant réussi à me refaire plonger dans un MMO, genre bouffe-temps par excellence. Si vous aimez Star Wars et/ou les MMO's, je vous conseille de lui donner sa chance, vous pourriez bien découvrir une tout nouvelle aventure qui change agréablement des orcs et des nains... et puis, Inquisiteur Jedi, c'est la classe comme seconde activité profesionelle, non ?

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Pas de note finale pour ce test pour la simple raison qu'un MMO est un jeu en évolution constante mais vous aurez compris qu'on a vraiment adoré cet univers... Si vous êtes amateurs de MMO et/ou fans de Star Wars, testez-le, il en vaut largement la peine.

        

dans Gaming, Geek, MMO, PC
Tags : star wars the old republic, swtor, ea, electronic arts, bioware, mmo

Star Wars : The Old Republic, déballage du collector 
par Quantic

mercredi 14 décembre 2011 20:18 9 commentaires

Aelya a encore craqué pour un collector de plus et comme madame travaille, c'est à moi de vous proposer le déballage de son collector et pour être honnête, je suis à deux doigt de craquer pour une version du jeu également... tellement il s'avère sympa.

Et c'est le collector du très attendu MMO de Bioware, Star Wars : The Old Republic dont il s'agit.

 

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

Malgré son prix qui fait mal au compte en banque (150 euros), le contenu de grande qualité remonte rapidement le moral.

D'abord la boîte est splendide, un peu plus petite que l'énorme collector de Skyrim mais très joliment décorée et d'aspect très solide.

 star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

Une fois ouverte, on découvre un ingénieux système de rangement qui encore une fois démontre que Bioware a décidé de gâter les acheteurs du collector par une édition de qualité.

 star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

Au niveau du contenu, on trouve un artbook à la couverture texturée très agréable au toucher et qui en plus de présenter de belles illustrations reprend les notes d'un maître Jedi sur les débuts de la Grande Guerre de l'Hyperespace

 star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

Le jeu en lui-même tient sur trois DVD et est présenté dans un magnifique steelcase

 star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

Un digipass pour se connecter en toute sécurité

 star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

La bande originale du jeu est disponible sur CD (et non en download comme c'est le cas la plupart du temps) mais dommage qu'elle ne soit emballée que dans une pauvre pochette en carton

 star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

On trouve également plusieurs documents comme la carte des galaxies connues sous la forme d'un poster

 

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

mais aussi plusieurs plans/schémas/lettres pour bien se plonger dans l'univers Star Wars

 

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

Un collector, surtout d'un MMO, sans contenu in-game ne serait pas un bon collector et Star Wars : The Old Republic ne déroge pas à la règle puisque les heureux possesseurs de ce collector recevront en jeu :

- Un accès exclusif à la boutique collector en jeu qui proposera des objets uniques tout au long de la vie du jeu

- Un droïde souris exclusif

- Un véhicule individuel exclusif

- Un lance-fusées

- Une holodanseuse qui projette un hologramme de danseuse

- une holocaméra qui garde une trace virtuelle de vos aventures

- un droïde d'entrainement qui vous assistera au combat

Enfin, la pièce de résistance, la figurine de Darth Malgus produite par Gentle Giant Studios, elle aussi bien emballée dans un carton solide.

 star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

Comme vous pouvez le voir, elle est plutôt réussie !

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

Haute d'une bonne vingtaine de centimètres, elle repose sur un très beau socle-miroir noir qui la met très bien en valeur.

La figurine en elle-même est très bien finie. Bon, si on chicane un peu, on aurait pu encore avoir mieux mais quand on voit la qualité moyenne des figurines des collectors, elles est très largement au-dessus du lot.

La pose est classique, assez simple mais elle représente bien le personnage et c'est encore ce qui compte le plus.

Autre point positif, assez rare dans les collector, un certificat d'authenticité est fourni.

Voici quelques autres photos

 

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo  star wars,star wars the old republic,collector,déballage,bioware,electronic arts,mmo

En conclusion, un très beau collector, bourré de contenu et d'une figurine de bonne qualité.

Le prix de 150 euros me parait pourtant un peu exagéré mais on commence à avoir l'habitude de se faire plumer d'une bonne vingtaine d'euros sur tous les collectors réussis.

Néanmoins, les fans de l'univers seront conquis et si le jeu est à la hauteur de ce collector, il y a fort à parier qu'un certain World of Warcraft va voir ses abonnés fondre comme neige au soleil.

Pour ceux qui veulent craquer à leur tour (je dois résister car je suis jaloux d'Aelya ;-)), ce collector est toujours disponible.

Rendez-vous pour le test d'ici peu !

        

dans Craquage, Déballage, Figurines, Gaming, MMO, PC
Tags : star wars, star wars the old republic, collector, déballage, bioware, electronic arts, mmo

Dragon Age Redemption : une web-série dans l'univers de Dragon Age ! 
par Aelya

jeudi 27 octobre 2011 20:19 3 commentaires

Dragon Age Redemption, dragon Age, dragon age 2, Bioware, EA, felicia Day, série, web-série

J'aime beaucoup l'univers de Dragon Age et, malgré ses défauts, j'avais apprécié le second opus.

Or au moment de la sortie de celui-ci, Felicia Day, auteur de l'excellente web-série The Guild, avait annoncé qu'elle préparait une mini-série dans cet univers.

Fan des deux, j'ai gardé ce projet à l'oeil et bien sûr, la série est sortie pendant que Quantic et moi étions à New-York (un article sur notre périple là-bas est d'ailleurs en préparation), ce qui fait que je ne découvre que maintenant la série !

L'histoire suit les aventures de Tallis (Félicia Day), ancienne esclave elfe convertie au Qun et maintenant assassin. Les Qunari veulent retrouver un mage échappé des geôles de la Chantry et lui confient cette mission : il s'agit de sa dernière chance avant de redevenir une esclave. Elle se met donc en route et au gré de ses péripéties croise plusieurs personnes qui se joignent à elle.

Cette histoire reste donc assez classique et suit un scénario de jeu vidéo tout aussi classique : l'héroïne part à l'aventure et trouve des compagnons pour l'aider dans sa quête. On peut même se dire que Tallis sauvera certainement le monde comme dans tout bon jeu de rôle qui se respecte.

Dragon Age Redemption, dragon Age, dragon age 2, Bioware, EA, felicia Day, série, web-série Dragon Age Redemption, dragon Age, dragon age 2, Bioware, EA, felicia Day, série, web-série

Cependant, il est bon de signaler que Tallis se montre assez sarcastique et n'hésite pas à tuer (heureusement pour un assassin), une héroine forte et qui se sauve toute seule, cela fait du bien ! Il sera cependant dur pour les fans de Felicia Day de voir autre chose que la geekette de The Guild, c'est-à-dire Felicia Day avec des fausses oreilles d'elfe plutôt que Tallis...

La série est prévue pour durer six épisodes et on voit tout de suite qu'elle a reçu des moyens financiers : les costumes sont nombreux même s'ils font parfois un peu faux, le maquillage des Qunari est assez bien rendu, les poignards de Tallis me font envie... Bref, ce n'est pas une petite production. D'ailleurs, Bioware y est associé et est cité au début de chaque épisode.

Le jeu d'acteur des comédiens n'est cependant pas toujours au top et les puristes de l'univers de Dragon Age ne pourront s'empêcher de relever quelques incohérences (par exemple : que fait un mage Qunari dans une prison de la Chantry, ne sont-ils pas supposés être complétement isolés du monde et quasi réduits à l'impuissance ?).

Conclusion

Dragon Age Redemption est une web-série sympathique mais qui évolue en dent de scie : certains passages sont vraiment chouettes tandis que d'autres beaucoup moins et l'on peut même s'interroger sur leur raison d'être.

Cependant, une web-série sur un jeu vidéo est à encourager et l'on passe un bon moment devant son écran.

A noter qu'à l'occasion de la sortie de cette web-série, un DLC pour Dragon Age II (où Felicia Day apparait en guest star) est également sorti : "Mark of the Assassin".

Je vous laisse donc découvrir cette web-série avec les trois premiers épisodes déjà parus sur internet :

Episode 1

Episode 2

Episode 3


        

dans Gaming, Geek, Séries
Tags : dragon age redemption, dragon age, dragon age 2, bioware, ea, felicia day, série, web-série