Encanto, le dernier Disney, sort au cinéma en France et en Belgique ce mercredi 24 Novembre. C’est le premier long métrage d’animation de Disney à ressortir au cinéma depuis le mastodonte La Reine des Neige 2, Raya étant sortie directement sur Disney Plus à cause du Covid-19.

Encanto a donc non seulement la lourde tache de relancer la machine après cette pandémie mais aussi de tenter d’égaler la Reine des Neiges. Pas si simple… Cependant, ayant vu le film, j’espère de tout cœur qu’il va y parvenir car il est tout simplement excellent.

Suite à un évènement tragique, la famille Madrigal jouit d’un miracle : une maison enchantée et des pouvoirs magiques. A 5 ans, tous les membres de la famille reçoivent un don, une force surhumaine, faire pousser des fleurs, prédire l’avenir, tous sauf Mirabelle… Aussi quand elle se rend compte qu’un danger pèse sur leur miracle, celle-ci va tout mettre en œuvre pour sauver sa famille et prouver sa valeur.

Si ces prémices semblent assez classiques (le maillon faible qui s’avère être le sauveur), Disney réussit le pari d’en faire une histoire prenante et touchante. Plusieurs passages m’ont arraché des larmes et Mirabel s’avère être une héroïne à laquelle on peut très vite s’identifier. Les personnages sont attachants au point que j’aurais aimé les découvrir encore plus (Bruno en particulier !).

Un élément intéressant est qu’il n’y a pas de méchant dans l’histoire : celle-ci parvient à nous faire oublier cet aspect grâce à son traitement des personnage et la magie qui se dégage de l’ensemble du film.

Visuellement, Encanto est féérique : les couleurs chatoyantes des décors et des personnages vont de pair avec la chaleur qui se dégage du film. Il est tout bonnement magnifique : les décors de ce village caché de Colombie et la Casita prennent vie sous nos yeux.

Raya était un excellent film, cependant il avait, pour moi, un très gros défaut : l’absence de chansons ! Encanto répare cet affront de manière admirable car celles-ci sont excellentes et bien dignes de Lin-Manual Miranda, leur auteur. Je suis une grande fan de ce compositeur qui avait déjà écrit les chansons de Vaïana, mais surtout les comédies Musicales Hamilton (une merveille qu’il faut voir et qui est disponible sur Disney Plus) et Into the Height. A la sortie du film, les chansons étaient dans ma tête et celle de ma fille et depuis, nous les écoutons régulièrement sur Spotify (surtout « Ne parlons pas de Bruno »). Bref, une réussite.

Ma fille de 8 ans était avec moi et son avis est également extrêmement positif : selon elle, c’est le meilleur Disney, meilleur encore que la Reine des Neiges. Les chansons sont « cools » et elle adore tous les personnages, au point qu’elle n’arrive pas à me dire lequel elle préfère.

Conclusion

Encanto est le soixantième long-métrage d’animation de Disney et il est digne de cet anniversaire. Encanto est un enchantement familial dans tous les sens du terme : aussi bien pour la famille Madrigal que pour les spectateurs qui partagent leur vie l’espace de ce film. Il y a quelque temps j’avais dit à ma mère que le film Disney de fin d’année me manquait : je suis contente de voir que cette tradition reprend avec panache avec Encanto et je ne peux que vous recommander d’aller le voir au cinéma.

Encanto sort au cinéma en France et en Belgique ce Mercredi 24 Novembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *