Après un reboot brillant de la licence Doom en 2016, Id Software remet le paquet avec Doom Eternal.

J’ai pu tester le jeu une petite demi-heure, voici mes impressions sur un jeu qui s’annonce déjà comme une nouvelle référence du shooter…

Doom Eternal - Preview E3 2019

Alors que je m’attendais à un jeu relativement proche du reboot de 2016, j’ai eu la surprise de découvrir un titre bourré de nouveautés et apportant une vraie fraîcheur à un genre qui en avait bien besoin.

Le changement qui frappe le plus au premier abord, c’est la lenteur de notre Slayer, surtout quand on se souvient comment tout allait très vite auparavant. Mais ce n’est qu’une fausse impression car pour compenser notre vitesse plus limitée, on dispose d’un double dash qui, non seulement nous donne un boost de vitesse, mais surtout permet des changements de direction très rapides. Associez-le au double saut et à des compétences de déplacement rapide : l’effet est dévastateur. On n’a jamais traversé un niveau aussi vite en shootant dans tous les sens.

Doom Eternal - Preview E3 2019

Mais c’est loin d’être le seul élément qui change dans Doom Eternal. Ainsi, on comprend vite que les caisses de munitions et de vie vont être très limitées. Si dans le Doom de 2016, on ne se trouvait quasiment jamais à court de munitions, ici, le choc risque d’être rude. Il va falloir apprendre à trouver les munitions et la vie là où elles se trouvent : sur les démons directement.

Ainsi, en utilisant le lance-flamme ou la tronçonneuse, ils se transformeront en véritable réserve de munition ou de vie. Cela risque de perturber pas mal de joueurs au début mais une fois l’habitude prise de ne pas oublier de bien « finir » les démons, les choses se passent beaucoup mieux. Cela apporte un côté stratégique assez intéressant qui nous encourage toujours autant à foncer mais avec un brin d’intelligence en bonus.

Conséquence immédiate de ce changement de gameplay, il y a beaucoup plus de démons qu’auparavant. On peut très vite se faire déborder si on ne fait pas attention. Enfin, techniquement, Doom Eternal semble déjà très bien finalisé. Visuellement, la direction artistique n’est pas à tomber par terre mais la visite des enfers apporte un peu de variété tandis que la fluidité est à la hauteur de la réputation de la licence.

Doom Eternal - Preview E3 2019

Pour conclure ces premières impressions, Doom Eternal montre un potentiel impressionnant. Il reprend les qualités du reboot de 2016 tout en lui rajoutant des nouveautés de gameplay qui transforment le feeling du jeu tout en lui conservant sa vitesse et sa nervosité. Voilà sans doute le shooter à attendre en 2019.

Doom Eternal sera disponible sur PS4, Xbox One et PC le 22 Novembre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *