Deuxième apparition à l’E3 pour Cyberpunk 2077 et deuxième carton. Alors que l’année dernière, les équipes de CD Projekt Red s’étaient focalisées sur le combat et l’aspect shooter de leur jeu, cette année, on a pu observer une longue session de live gameplay concentrée sur les autres manière d’arriver à nos fins.

Cyberpunk 2077

Et une chose nous a tout de suite fait plaisir : il sera possible de terminer le jeu sans tuer personne. Cela ne veut pas dire que le combat direct sera systématiquement évitable mais nous aurons toujours le choix de porter le coup ultime ou pas (même avec les boss). Evidemment, nos choix auront des conséquences. Épargner un ennemi clé ou l’achever nous ouvrira certaines voies mais en fermera d’autres. Un signe de plus que Cyberpunk 2077 privilégiera avant tout notre immersion dans son univers afin de nous faire vivre notre histoire et pas forcément celle que les scénaristes avaient en tête.

Cette session de live gameplay nous en a aussi appris plus sur nos capacités d’infiltration, de piratage et de négociation. Des éléments qui m’ont bien évidemment fait penser à la série Deus Ex dans ses meilleurs moments. Et quand on sait que le premier Deus Ex (celui de 2000) est sans doute mon jeu préféré toute époque confondue, cela en dit long sur les espoirs que je porte sur Cyberpunk 2077.

Cyberpunk 2077

Visuellement, le jeu m’est apparu un peu moins beau que ce que j’avais vu l’année dernière. Rassurez-vous, cela reste très impressionnant mais sans doute que, maintenant que la date de sortie est fixée au 16 Avril 2020, les développeurs ont une vue précise du résultat auquel ils veulent arriver et communiquent donc sur le résultat final. Je ne m’attarderais pas trop sur l’aspect technique de Cyperpunk 2077 simplement parce qu’on se souvient bien que The Witcher 3 était absolument sublime à sa sortie alors qu’il est parfois apparu un peu limité techniquement lors de ses apparitions sur les salons.

En plus de nous faire découvrir la zone de Pacifica, ses missions obscures et ses traîtres en tout genre, on en a profité pour en apprendre un peu plus sur la quête principale du jeu… mais vraiment rien qu’un peu. Mais je me connais… Le monde de Cyberpunk 2077 sera si vaste et si riche que je risque de progresser très lentement dans cette fameuse quête principale qui va tourner autour d’un implant inconnu surpuissant et qui nous fera voyager dans des univers bien différents de celui de la réalité, je n’en dis pas plus.

Cyberpunk 2077

L’occasion également de nous illustrer la variété des approches possibles face à une mission. On doit en effet infiltrer un bâtiment débordant de méchants très puissants (c’est plus compliqué que ça, mais vous avez compris^^). Nous avons pu approcher la mission avec un archétype de personnage orienté combat qui n’a pas fait dans la dentelle et avec un autre archétype plus orienté piratage. Le second archétype m’a vraiment beaucoup intrigué car il utilise des pouvoirs originaux et il risque bien de se montrer très intéressant à jouer. Par exemple, pirater les implants des ennemis nous promet des moments d’anthologie.

Oui, oui, je sais, vous vous demandez tous le rôle du personnage de Keanu Reeves. Et bien cela reste assez mystérieux pour l’instant. Il apparaît bien dans la démo sous une forme virtuelle et nous conseille à plusieurs reprises. On sent bien un rôle de mentor poindre à l’horizon…

En tout cas, avec cette nouvelle démo, CD Projekt Red confirme son statut de wonderboy du jeu vidéo. Aujourd’hui, un jeu CD Projekt Red est aussi attendu qu’un jeu Rockstar, autant dire que la comparaison est flatteuse pour les deux studios !

Cyberpunk sera disponible sur PS4, Xbox One et PC le 16 Avril 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *