[Preview] The Crew 2, en voiture, en avion et en bateau 
par Quantic

mercredi 16 mai 2018 18:05 1 commentaire

 the crew 2,preview,impressions,ivory tower,ubisoft

Après un premier épisode The Crew qui a connu un succès assez imposant avec ses 13 millions de joueurs, Ivory Tower, le studio derrière ce gigantesque monde ouvert automobile entend bien améliorer sa recette avec The Crew 2. En une phrase : plus grand, plus profond et plus varié.

Voici mes impressions sur The Crew 2 après quelques heures de jeu...


La formule d'un second jeu dans une licence est connue mais souvent difficile à appliquer : "Garder ce qui plaisait au joueur et améliorer ce qui plaisait moins". C'est clairement l'ambition de The Crew 2.

Bien entendu, la grande différence entre ce second épisode et le premier concerne le rajout des avions et des bateaux au simple monde automobile proposé auparavant. Mieux encore, d'une simple pression du stick droit, on va pouvoir passer d'une discipline à l'autre. L'effet est simple mais assez bluffant en pratique : faire du rase-motte en avion au-dessus d'un lac pour se transformer quasi instantanément en bateau est juste génial

Ceci dit, il ne faut pas faire n'importe quoi non plus : passer d'une Mustang filant dans les étroites rues de New-York à un avion demandera une sacrée dose de skill pour ne pas se crasher lamentablement dans un gratte-ciel mais jamais le jeu ne vous empêchera de tenter votre chance. C’est bien simple, il est même possible d’atterrir en voiture au sommet d'un gratte-ciel après une transformation digne de Fast and Furious.

 the crew 2,preview,impressions,ivory tower,ubisoft

Une autre grande différence concerne la scénarisation de l'histoire. On pouvait se montrer assez critique du héros du premier jeu, très stéréotypé et animant mollement une aventure peu passionnante. Cette fois, on met de côté les grands scénarios et on se concentre exclusivement sur notre amour du pilotage.

Dans The Crew 2, on peut se créer soi-même son avatar (homme ou femme) et le personnaliser avant de rejoindre les quartiers généraux des 4 familles qui représentent les différentes manières de découvrir le gigantesque monde ouvert qui nous sert de terrain de jeu.

En résumé, nous allons enchaîner des épreuves de Street Racing (très orientées courses urbaines un peu "fofolles"), Pro-Racing (orientées performance avec les véhicules les plus puissants), Off Road (mettant en scène des courses libres avec checkpoints éloignés) et Freestyle (où la folie et les acrobaties sont omniprésentes). 

 the crew 2,preview,impressions,ivory tower,ubisoft

Les courses se succèdent à un rythme effréné et on découvre vite la vraie star du jeu : son monde ouvert toujours aussi bien conçu. A noter d'ailleurs qu'avec l'arrivée des avions et des bateaux, le monde ouvert qui représente toujours l'intégralité des Etats-Unis ainsi que ses principales villes a du être quasiment entièrement reconstruit.

Mais à la différence du premier épisode où le monde ouvert était quasiment la seule raison de jouer (la faute à un scénario peu passionnant), ici, on a tendance à se laisser porter par les différentes missions et à sauter d'un côté à l'autre des Etats-Unis. Finalement, on ne doit plus créer soi-même son plaisir comme c'était encore le cas dans le premier jeu mais rien ne nous empêche pour autant de faire un petit New York - Los Angeles d'une traite.

 the crew 2,preview,impressions,ivory tower,ubisoft

Au niveau du pilotage, il y a un réel progrès dans les sensations ressenties en voiture. On est loin du pilotage très mou du premier épisode mais ce n'est pas encore la perfection. En avion, la prise en main est un peu plus délicate et il faudra pas mal d'entrainement avant de devenir un as de l'acrobatie. Ceci dit, j'ai adoré le pilotage des avions et les superbes sensations qu'il procure. Enfin, les bateaux qui pouvaient apparaître comme la discipline la moins intéressante se montre juste passionnants à contrôler. Ces bolides ont une puissance folle et une latence dans le pilotage qui demande énormément de doigté. Une vraie réussite.

Seul petit regret (mais je n'ai encore joué que quelques heures), il n'y a que peu de mélange entre les disciplines au sein des courses du mode scénarisé. Seuls les quelques courses du mode "Live" mélangent allègrement voiture, avion et bateau. Le système de passage d'un véhicule à l'autre est tellement réussi qu'on en aimerait beaucoup plus.

Il me reste encore beaucoup de choses à vous raconter comme la personnalisation des véhicules, la progression de notre réputation, la présence de notre propre maison à Miami où l'apparition de nouvelles disciplines originales mais j'aurai l'occasion d'y revenir en détail dans mon test.

 the crew 2,preview,impressions,ivory tower,ubisoft

Pour conclure ces premières impressions, je dirais que The Crew 2 améliore nettement l'expérience du premier jeu. Le gigantesque monde ouvert reste son principal intérêt mais la possibilité de le parcourir librement en voiture, en moto, en avion ou en bateau le transcende littéralement. L’abandon d'une scénarisation hasardeuse au profit de ce qui compte vraiment : des courses passionnantes et une proposition de styles de pilotage variée rend également la progression très naturelle. C'est bien simple, si on ne m'avait pas pris la manette des mains, j'y serais encore ;-)

The Crew 2 sera disponible sur PS4, Xbox One et PC le 29 Juin prochain.

    

Commentaires

merci

Écrit par : Eddy | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire