[Impressions] PlayerUnknown's Battlegrounds sur Xbox One, des mises à jours salvatrices ? 
par Quantic

lundi 14 mai 2018 18:48 0 commentaire

playerunknown's battlegrounds,xbox one,game preview,impressions

Sorti fin 2017 sur Xbox One dans le cadre du programme Game Preview (l'équivalent d'un Early Access chez Xbox), le jeu faisait pâle figure sur Xbox One quand on le comparait avec son équivalent sur PC. Quelques mois plus tard, de nombreux patchs sont venus améliorer la situation et il était temps de faire un petit point de la situation...

Voici nos impressions sur PlayerUnknown's Battlegrounds...


Autant vous le dire tout de suite, je suis un acheteur des premiers jours d'Early Access de PlayerUnknown's Battlegrounds sur PC et un vrai fan du concept de Battle Royale. J'ai donc connu les premiers jours de jeu sur PC et son optimisation catastrophique avant de voir une nette amélioration de l'ensemble du jeu au fil des patchs.

Le chemin s'annonçait donc assez similaire sur Xbox One et je n'ai pas été trop surpris de découvrir fin 2017 un jeu inabouti et buggé jusqu'à la moelle. Il fallait laisser du temps aux développeurs pour améliorer leur jeu sur une plateforme qui ne leur était pas forcément familière.

Néanmoins, là où le concept d'Early Access fait maintenant partie du pain quotidien des joueurs PC, c'est un concept assez novateur pour les joueurs consoles et le jeu s'est donc pris une belle volée de bois critique à sa sortie en Game Preview.

 playerunknown's battlegrounds,xbox one,game preview,impressions

Un jeu pas si novateur que cela mais très addictif.

En quelques mots, PlayerUnknown's Battlegrounds a poussé à son paroxysme le concept de Battle Royale. Un concept qu'on avait déjà vu dans des proportions plus réduites dans d'autres jeux/mod mais que son concepteur Brendan Green (le fameux PlayerUnknown) a poussé à la limite. 

Une seule grande carte (en deux versions depuis peu) s'offre à 100 joueurs. Ceux-ci sont parachutés du ciel à différents endroits de la carte et n'ont absolument aucun équipement avec eux. Un T-shirt, un pantalon et de la bonne volonté, c'est déjà pas mal. A peine arrivé sur le plancher des vaches, il faut se dépêcher de s'équiper (une paire de bottes à gauche, un casque à droite, une poêle comme arme pour les plus malchanceux, un bon fusil mitrailleur pour les autres) car les autres joueurs ne sont pas bien loin et les règles du Battle Royale sont simple : 100 participants mais un seul survivant.

 playerunknown's battlegrounds,xbox one,game preview,impressions

Après quelques minutes, on compte en général presque 50% de pertes et là si vous avez survécu, le vrai jeu commence. Petit à petit la carte se rétrécit et pour survivre, il s'agit de toujours rester dans la zone active. Une manière de concentrer les joueurs survivants dans une zone de plus en plus restreinte. Les stratégies pour gagner sont nombreuses mais surtout ce jeu se montre incroyablement addictif.

Soit on meurt rapidement et on a donc la possibilité de relancer une partie très vite, soit on survit et on découvre le stress incroyable que le Battle Royale nous fait vivre. Souvent on reste tapi dans un coin d'une pièce, à l’affût du moindre bruit suspect et de l'incroyable montée d'adrénaline quand on croise un adversaire, à d'autres moments, on se déplace à découvert vers la nouvelle zone de jeu, croisant les doigts pour ne pas tomber sur un sniper embusqué ou sur un joueur dans notre dos. 

Il est difficile de partager le sentiment que ce genre de jeu peut faire ressentir mais au vu du nombre de clones qui apparaissent un peu partout, il y a fort à parier que l'on mangera du Battle Royale à la chaîne pendant quelques années.

playerunknown's battlegrounds,xbox one,game preview,impressions

Une version Xbox One encore perfectible (même plus de 4 mois après son entrée en Game Preview).

Les premiers pas sur la version Xbox One en Décembre dernier ont été assez douloureux. Visuellement pas très reluisant, souffrant d'une fluidité très aléatoire (même sur Xbox One X) et de déconnexions fréquentes, les joueurs Xbox ont pu à la fois découvrir tout le potentiel de ce jeu et tous les problèmes qui accompagnent l'achat d'un jeu en "Early Access".

Pourtant, tout comme pour sa version PC, la version Xbox One de PlayerUnknown's Battlegrounds a déjà connu de nombreux patchs d'envergure qui le rendent aujourd'hui suffisamment stable que pour le considérer comme jouable. Bon, il reste encore de nombreux défauts techniques mais les aléas des premières semaines de sortie sont largement derrière nous et je vous encourage à vous relancer dans le jeu si vous l'aviez abandonné à son époque.

Reste quand même un vrai problème d'adaptation à la manette. Il faut dire que même avec un clavier, le jeu d'origine restait assez complexe au vu du nombre de touches utilisées. Si les développeurs ont fait ce qu'il fallait pour adapter le concept à une manette de console, il reste encore beaucoup d'éléments ergonomiques à améliorer pour y jouer de manière confortable sur ce support.

playerunknown's battlegrounds,xbox one,game preview,impressions

Pour conclure ces impressions sur PlayerUnknown's Battlegrounds sur Xbox One, je ne peux que vous encourager à lui donner une chance. Après de très mauvaises critiques à sa sortie en Game Preview fin Décembre 2017 suite à son statut de "Work in Progress", cela vaut la peine de voir ce que la grosse dizaine de patchs sortis entre-temps ont amélioré.

Et puis, surtout, le concept du Battle Royale est tellement poussé dans son excellence que cela vaut la peine de le découvrir pour en comprendre tout l'intérêt. Ceci dit, achetez le en connaissance de cause, cela reste encore un jeu en Game Preview.

PlayerUnknown's Battlegrounds est disponible pour une trentaine d'euros en version Game Preview sur Xbox One ou en version 1 sur PC.

Écrire un commentaire