Les jeux mobiles ne sont-ils destinés qu’aux joueurs occasionnels ? 
par Quantic

jeudi 01 mars 2018 18:05 0 commentaire

Le débat est éternel : casual gamers contre hardcore gamers ! Un débat qui s’avère souvent du même niveau que celui du PC contre la console ou de la PS4 contre la Xbox One mais de toutes façons chacun sait que seul Nintendo fait de bons jeux^^. Décidément, la communauté des gamers est très douée pour lancer des débats sans fin et surtout sans jamais de gagnants.

Plus sérieusement, le monde du jeu mobile semble plutôt se destiner à un public de joueurs occasionnels. Mais, est-ce vraiment le cas ?


Aujourd’hui, tout le monde a un smartphone et donc potentiellement, tout le monde est un gamer mobile. Et dans les chiffres, c’est un peu la réalité puisque le jeu sur mobiles attire énormément de joueurs qui ne pouvaient pas vraiment être considérés comme des gamers assidus auparavant. Quand on y regarde de plus près, on se rend compte que la très grande majorité des joueurs sur mobiles ne jouent qu’à ce que l’on peut appeler des petits jeux pour passer le temps. On reste assez éloigné de Dark Souls quand même.

jeux mobiles - 02.jpg

On ne peut donc pas dire que le mobile regorge de jeux destinés aux hardcore gamers. Mais tout dépend ce que l’on entend par ce terme. Si le skill pur est encore trop souvent absent des jeux mobiles, il en va tout autrement de l’assiduité des dits joueurs occasionnels. De nombreux jeux mobiles demandent d’y investir pas mal de temps (en partie à cause de leur système de free to play). Et si on rajoute une petite couche sociale, on peut vite devenir un joueur accroc. Est-ce que ces joueurs assidus de jeux mobiles ont moins le droit de s’appeler des gamers que leurs cousins sur PC ou consoles, je ne pense pas.

Mais alors pourquoi y-a-t-il si peu de jeux dits "hardcore" sur mobile ?

Probablement parce que le système de financement du jeu mobile est en grande partie basée sur la gratuité. Une gratuité qui n’est apparente puisque très vite, la majorité des jeux populaires demandent de sortir la carte Google Play pour débloquer des bonus ou tout simplement pour pouvoir continuer à jouer. Les jeux plus classiques avec un pré-payement plus ou moins important sont, à de rares occasions, destinés à finir dans le fin fond des tops de Google Play. Tout le monde ne s’appelle pas Minecraft et même le vénéré Mario aura eu bien du mal à convaincre les joueurs de débourser une grosse dizaine d’euros pour débloquer tous les niveaux.

jeux mobiles - 01.jpg

On touche ici à une limitation actuelle du jeu sur mobile : les joueurs sont tellement habitués à une pseudo-gratuité (qui parfois va leur coûter plus cher en micro-transactions par la suite) que devoir débourser plus d’une dizaine d’euros pour jouer à un jeu sur mobiles est juste impensable. Et malgré tout le respect que j’ai pour les jeux free to play (dont certains se montrent vraiment excellents), ce mode de financement ne peut pas s’appliquer à tous les styles de jeu, particulièrement ceux où le skill est primordial. Il faut dire qu’avec le free to play, on n’est jamais bien loin du pay to win, une dérive assez constante du milieu des jeux mobiles.

Bref, on ne va certainement pas clore le débat ici une fois pour toutes mais en tant que gamer, je me réjouis franchement de voir autant de gens jouer dans le métro à des petits jeux passe-temps. Parmi ces joueurs, qui sait, peut-être qu’un jour on trouvera le prochain champion de League of Legends...

         0 commentaire


Écrire un commentaire