[Preview] Total War Arena, un vrai jeu de stratégie multijoueur en free to play 
par Quantic

mardi 13 février 2018 18:59 1 commentaire

 total war arena,preview,impressions,beta,wargaming

Voilà un moment que je n’avais pas parlé de l’un de mes développeurs/éditeurs préférés : Wargaming. A l’origine d’une petite révolution avec World of Tanks, l’éditeur biélorusse a choisi de mettre son expertise au profit d’autres titres. C’est ainsi qu’il s’est associé à Creative Assembly pour nous proposer un mélange audacieux entre la stratégie d’un Total War et le fun immédiat en free to play d’un World of Tanks.

Alors que Total War Arena passera en béta ouverte ce 22 février, voici mes impressions sur un titre qui catapulte le jeu de stratégie dans une nouvelle dimension...


Total War est une licence qui, depuis presque 20 ans, occupe le cœur de bien des fans de stratégie. Excellent mélange entre campagne stratégique et combat en temps réel, Total War a signé quelques-unes des plus belles pages du jeu de stratégie solo. Mais il lui a toujours manqué une composante multijoueur digne de ce nom. En face, Wargaming a toujours crié haut et fort son amour du jeu de stratégie (avec un nom pareil, peu étonnant, me direz-vous) et de la véracité historique.

total war arena,preview,impressions,beta,wargaming

Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer, se marier et avoir beaucoup d’enfants. Le premier né est donc Total War Arena.

Total War Arena nous propose de mixer harmonieusement deux mondes pas forcément très compatibles et réussit à proposer une recette assez intéressante. Arena est avant tout un vrai jeu Total War même si son aspect multijoueur a obligé les développeurs à faire passer à la trappe la campagne stratégique. On espère que celle-ci nous reviendra dans le futur au travers de petites campagnes multijoueur mais rien d’annoncé pour l’instant. Total War Arena se concentre donc exclusivement sur les batailles en temps réel qui ont toujours été la marque de fabrique de la licence.

Les affrontements se déroulent en 10 joueurs contre 10 joueurs (chacun contrôlant un commandant et 3 unités) sur une série de champs de bataille directement inspirés d’authentiques batailles historiques. L’objectif : annihiler l’adversaire ou capturer sa base. Une carte propose également une variation intéressante en faisant démarrer les 20 joueurs autour d’une colline dont il faudra capturer la base située en son centre.

"Wargaming-touch" oblige, le jeu est entièrement free to play et nous fait progresser au fur et à mesure de nos parties. En pratique, on choisit un commandant et 3 unités (infanterie, archer, cavalerie, etc) parmi 4 factions : Grecs, Romains, Barbares et Carthaginois. Ces derniers ont comme particularité de nous proposer Hannibal comme commandant et de nous offrir les fameux éléphants de combat. Une unité lente au possible mais d’une résistance sans nom.

 total war arena,preview,impressions,beta,wargaming 

Le gros point fort de Total War Arena est d’adapter à merveille un jeu de stratégie a priori complexe comme Total War sait l’être pour le transformer en un jeu au fun immédiat.

La formule magique de World of Tanks trouve encore ici une belle application pratique. Les unités sont globalement plus rapides que dans les jeux d’origine et le jeu nous prend véritablement par la main au travers d’un tutoriel limpide et de premières parties "simplifiées". Le vétéran de Total War trouvera ses repères en quelques minutes tandis que le petit nouveau qui cherche du "fight" immédiat ne se sentira jamais perdu.

Mais à côté de ces considérations très pragmatiques, c’est une fois sur le champ de bataille qu’on découvre les fabuleuses interactions entre joueurs. Il faut dire qu’à la tête de ses 3 malheureuses unités, on ne fera pas long feu si on ne se coordonne pas avec ses petits camarades de jeu. Les premières parties (à niveau faible) semblent d’ailleurs un peu chaotiques, les joueurs apprenant clairement le jeu mais après quelques heures, on découvre vite des joueurs très coopératifs qui n’hésitent pas à sacrifier leurs unités pour couper une attaque qui vous aurait été fatale.

Bien entendu, comme dans tous les jeux multijoueurs, certains joueurs resteront toujours seuls dans leur coin mais globalement, le niveau de coopération s’avère assez élevé et rend les parties vraiment agréables.

 total war arena,preview,impressions,beta,wargaming

Mais alors, à qui s’adresse Total War Arena ? Aux fans de Total War ou à ceux de World of Tanks ?

Eh bien, un peu aux deux mais sans doute un peu plus aux fans de World of Tanks. Ces derniers retrouveront un feeling très similaire à celui de leur jeu fétiche, aussi bien dans le système de progression, addictif au possible, que dans le rythme des batailles mélangeant harmonieusement un aspect stratégique et de l'action effrénée. Les fans de Total War ne se sentiront bien sûr pas perdu et pourront aussi y trouver une manière plus rapide de consommer leur jeu favori mais sur la durée l’absence d’une campagne solo ou d’une quelconque scénarisation finira sans doute par leur manquer.

 total war arena,preview,impressions,beta,wargaming

Pour conclure ces premières impressions sur Total War Arena, voilà un free to play qui a bien des chances de reproduire le succès de World of Tanks dans un genre à la fois différent et pourtant très proche. En reprenant le système de combat en temps réel de la licence Total War et en l’accélérant juste ce qu’il faut pour le rendre immédiatement fun, Creative Assembly et Wargaming ont encore une fois trouvé la recette miracle pour nous proposer un jeu multijoueur addictif au possible tout en restant totalement free to play.

Je ne saurais trop vous conseiller de vous essayer à la béta ouverte d’un titre qui s’annonce comme une magnifique réconciliation entre le jeu de stratégie et le free to play.

Total War Arena est disponible en exclusivité sur PC et sera en béta ouverte dès le 22 Février. Curieux de vous y essayer, ça se passe ici.

Commentaires

J'ai pu testé Total War Arena et je le conseille vraiment !

Écrit par : Flo (JVM) | 14/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire