[Test] World of Tanks, ou comment prendre son pied dans un blindé... 
par Quantic

mardi 26 juillet 2011 19:16 3 commentaires

 test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online

Ancien vétéran du MMO World War II Online, le combat de char n'a pas beaucoup de secret pour moi... C'est donc avec plaisir que j'ai constaté l'énorme succès de World of Tanks et de ses 3 millions d'inscrits. Qui aurait pu penser que les dogfights entre blindés attireraient ainsi les foules ? Moi qui suis un intégriste de la simulation de blindés, j'avais quelques aprioris par rapport au gameplay arcade de cette production des russes de Wargaming.net mais voyons ensemble ce que vaut ce fameux World of Tanks.

World of Tanks s'attaque à un créneau peu courant dans le jeu vidéo, les combats entre blindés... Bien sûr, on trouve des bouts de blindés dans presque tous les FPS militaristes militaires mais il s'agit bien souvent de petits intermèdes ultra-arcades et ultra-scriptés sans grand intérêt si ce n'est d'en prendre plein la vue. Ici, on parle bien d'un Counter Strike en blindés.
WoT, de son petit nom, met aux prises deux équipes d'une quinzaine de blindés sur quelques maps très bien pensées. L'objectif est de détruire les blindés adverses ou de capturer leur base. Le concept est très simple mais addictif à souhait.

 test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online

Vous démarrez le jeu avec un blindé qui tient plus du tracteur que de la machine de mort mais rassurez-vous, vous pourrez rapidement gravir les échelons et passer à des blindés plus intéressants. Néanmoins, ce petit jouet de départ vous permettra d'apprendre le jeu en équipe et de vous familiariser avec les maps et les commandes du jeu. Autant le dire tout de suite, si le concept est simple, la lenteur des machines que vous pilotez agrémente le jeu d'un aspect tactique plus que bienvenu. En effet, en fonction de votre choix de blindés (léger, moyen, lourd, artillerie, tueur de char), le gameplay change du tout au tout. Les blindés rapides foncent au milieu des obus pour casser le camouflage des blindés adverses afin que les chars lourds puissent les détruire tandis que les tueurs de chars jouent au sniper. Changer de machine vous fera donc complètement redécouvrir le jeu, ce qui  lui confère une durée de vie très longue.

Le gameplay consiste donc à réussir à découvrir les positions des chars adverses et à les détruire sans révéler ses propres positions, chose pas si évidente puisqu'un tir révèlera à coup sûr votre propre position à l'ennemi... Un jeu du chat et de la souris version 20 tonnes.

 test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online  test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online

Le travail en équipe devient vite obligatoire et hormis les quelques débutants qui fonceront dans le tas sans réfléchir, la communauté se serre assez bien les coudes, à condition d'oublier les quelques kikoo-lol habituels. Une fois face à votre ennemi, il faudra le détruire tout en se déplaçant efficacement afin d'éviter les obus adverses. Le système de tir reste assez basique et on est loin d'une vraie simulation mais le jeu reste agréable même pour le tankiste le plus intégriste. La latence de la tourelle, le recul, le temps de recharge, l'épaisseur de blindage sont tous des éléments très bien pris en charge, ce qui vous forcera parfois à faire machine arrière lorsque vos petits obus rebondissent sur la cuirasse du monstre d'en-face.

La gestion des dégâts et de l'équipage est également très complète puisque toutes les avaries ou presque sont possibles (déchenillage, incendie moteur, mal fonction du canon, …) et même votre équipage n'est pas à l'abri d'un obus bien placé. Enfin, notons que le système de camouflage est également très bien implémenté permettant de se camoufler efficacement à condition de ne pas laisser dépasser un bout de votre mastodonte.

 test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online  test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online

Après chaque combat, vous recevrez, en fonction de vos performances, des crédits et de l'expérience. L'expérience est liée au blindé avec laquelle vous l'avez débloquée et permet de l'upgrader avec le meilleur matériel disponible tandis que les crédits sont communs à toutes vos machines et vous permettent d'installer du matériel plus performant, d'acheter de nouveaux blindés, d'engager un équipage plus compétent et d'investir dans des obus ou des gadgets plus efficaces.

On en arrive là, à un autre aspect passionnant de ce jeu, le garage. Entre les combats, vous pourrez dépenser vos crédits durement gagnés afin d'évoluer dans la hiérarchie et faire joujou avec des blindés de plus en plus gros. Actuellement, 150 chars sont disponibles (issus de 3 nations : USA, Allemagne, Russie) mais le jeu se patche en permanence et de nouveaux blindés sont annoncés ainsi que de nouvelles nations comme la France ou le Japon. Quand on combine les combats rapides et intenses avec ce côté très complet de gestion de l'expérience, on trouve un jeu à la limite du MMO ultra addictif. Cela faisait bien longtemps qu'un jeu m'avait fait oublier l'heure tardive à ce point là.

test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online  test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online

Cerise sur le gâteau, il est free to play, oui, gratuit !

N'hésitez donc pas à vous inscrire et à downloader le client ici. Vous aurez accès à toutes les fonctionnalités du jeu et pourrez le découvrir de fond en comble. Le système payant est d'ailleurs assez bien pensé pour ne pas déséquilibrer le jeu entre joueurs gratuits et comptes premium. Un système d'abonnement vous donne un bonus d'expérience et la possibilité de créer des compagnies de blindés tandis qu'il est également possible d'acheter des blindés premium (pour les collectionneurs compulsifs) ou des places supplémentaires dans votre garage.

L'abonnement premium est loin d'être obligatoire pour profiter pleinement du jeu et je dois bien dire que je n'ai encore craqué que pour des places supplémentaires dans mon garage, c'était trop dur de me séparer de mes petits blindés chéris.

Enfin, notons qu'en plus du mode de bataille rapide totalement aléatoire, il est aussi possible de créer (moyennant payement) une équipe de 3 blindés qui joueront toujours ensemble. Mais le meilleur reste à venir avec le mode "Conquête" qui met au défi les compagnies de chars dans une "guerre de guilde" prenant place sur une carte de l'Europe. Je n'ai pas encore pu tester ce mode mais il a l'air excellent.

 test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online  test,world of tanks,pc,wargaming.net,co-op,online

Conclusion

World of Tanks est un extra-terrestre dans la production vidéo-ludique actuelle. Beau, intelligent et très profond, il se lance aussi bien pour des sessions de 10 minutes que pour plusieurs heures. Le système de progression est exemplaire et vous rendra accroc en très peu de temps. Dommage que le nombre de maps est aujourd'hui un peu faible, ce qui sera corrigé au fil du temps, j'en suis certain.

Amateur de blindés, le jeu de vos rêves est arrivé. Amateur d'action stratégique ou même de jeu en co-op, vous vous devez de l'essayer.

De plus, le mode "Free to Play" est tellement complet que vous pourrez y jouer sans jamais mettre la main sur la Visa. Un très bon jeu, un de ces rares jeux PC totalement indispensable que seul notre bon vieux PC est encore capable d'engendrer.

Note : 8,5/10

En Bonus, voici une vidéo présentant le gameplay du jeu :


Ainsi qu'un teaser qui compare avec humour le jeu à un certain World of Warcraft :

Commentaires

Cool merci pour ce partage :-)

Écrit par : lonelyw | 26/07/2011

Répondre à ce commentaire

Le jeux a l'air sympa je vais tester.

Écrit par : jetset | 26/07/2011

Répondre à ce commentaire

C'est cool ce jeu, la vidéo avec wold of warcarft est pas mal elle aussi.

Écrit par : Chouchi27 | 27/07/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire