Dès sa première apparition dans la série animée Batman en 1992, Harley Quinn a séduit le public et sa popularité n’a fait que croître avec le temps, à tel point qu’elle a sa propre série de comics depuis 2013 et que son personnage interprété par Margot Robbie porte sur ses épaules le film Suicide Squad.

J’avoue être également fan du personnage, achetant les comics de sa série en version originale depuis leur sortie en 2013 et craquant régulièrement pour des figurines de la belle. Aussi, dès que j’ai appris la parution d’un livre/artbook sur Harley Quinn, intitulé « The Art of Harley Quinn » en VO ou « Harley Quinn L’histoire démente d’une nouvelle icone » en français, je n’ai pas résisté longtemps et j’ai craqué.

Voici donc quelques détails et illustrations sur ce très bel ouvrage…

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

La première chose que je tiens à mentionner est la taille de ce livre : son grand format d’environ 36 cm de haut pour 28 cm de large permet d’apprécier d’autant plus les illustrations qui ornent les différentes pages. 

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

Le deuxième élément important est que The Art of Harley Quinn ne se contente pas d’être un simple artbook : en plus des nombreuses et très belles illustrations représentant notre anti-héroïne préférée, on trouve des planches de comics mais aussi pas mal de texte expliquant l’histoire du personnage, sa création, ses différentes apparitions…

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

On constate l’évolution de son style au fil des ans, depuis l’époque de ses débuts à la télé, en passant par les sirènes de Gotham, DC Bombshells, The New 52 pour finir par son apparence actuelle dans sa série après Rebirth.

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

Bref, ce livre se révèle rempli d’informations, ce qui explique peut-être la disparition de toute mention du mot « art » dans le titre français « Harley Quinn L’histoire démente d’une nouvelle icone » même si si cela reste un peu étrange, cet ouvrage restant quand même un artbook avant tout.

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

artbook,the art of harley quin,the art of,comics,harley quinn,l'histoire démente d'une nouvelle icone

Personnellement, je suis ravie de mon achat et je pense qu’il en sera de même pour tous les fans du personnage. Je ne peux que le conseiller, en particulier dans sa version anglaise qui compte 184 pages pour environ 35 euros (je n’ai pas la version française mais j’ai cru comprendre qu’il y avait moins de pages pour le même prix).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *