[Test] Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle, Les lapins en folie 
par Quantic

mercredi 13 septembre 2017 19:01 0 commentaire

 mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

Mario + Lapins Crétins, c’est un peu un projet impossible qui se réalise. Imaginer Mario et ses amis se mélanger aux Lapins Crétins quand on connait la politique de protection extrême de ses personnages par Nintendo, c’était juste du domaine du rêve. Eh bien, Ubisoft l’a fait et devient même le premier développeur occidental à développer un jeu Mario. Une belle marque de confiance !

Mais, la mission confiée à Ubisoft n’était pas évidente pour autant puisqu’il s’agissait maintenant de réaliser un jeu original, qui ne dénature pas les licences d’origine tout en évitant de trop concurrencer les épisodes "standards" des deux licences. N’oublions pas que Nintendo à aussi un certain Super Mario Odyssey (notre preview) qui pointera bientôt le bout de son nez.

Alors, Ubisoft a-t-il réussi sa mission ? On vous dit tout dans notre test de Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle...


Inutile de le cacher, Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle est une indéniable réussite. Ce qui impressionne le plus, c’est la capacité d’Ubisoft de mélanger deux univers que tout oppose et à rendre ce mélange improbable tout à fait plausible. Même si ce sont les personnages hauts en couleur et leurs interactions qui tiennent le jeu, le scénario se montre tout à fait à la hauteur en mixant la fantaisie de Mario et la folie des Lapins Crétins.

 mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

Mais comment ces deux univers se sont-ils retrouvés mélangés ?

Le jeu démarre sur une cinématique très réussie mettant en place le contexte du jeu. Une inventrice fan de Mario (son labo est rempli de goodies) finalise son nouveau projet : un casque qui permet de fusionner deux objets. Tandis qu’elle s’absente, les Lapins Crétins débarquent à bord de leur machine à laver le temps et ne tardent pas à mettre le boxon, mélangeant à loisir les objets les plus variés avec l’univers Mario. Et puis, ce qui devait arriver arriva, tous les lapins crétins fusionnés se sont retrouvés happés par leur machine à laver et envoyés dans le Royaume Champignon.

Rapidement les héros Mario vont s’allier à leurs clones Lapins Crétins pour sauver le Royaume Champignon mais aussi les Lapins transformés contre leur volonté.

mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

Un gameplay varié et tout bonnement passionnant

Notre équipe est constituée de 3 héros parmi lesquels il est obligatoire de conserver Mario (qui joue le rôle de grand chef) et de choisir au moins un Lapin. Au départ, le jeu nous prend par la main puisque seul Mario, Lapin Peach et Lapin Luigi sont disponibles. C’est avec eux que l’on apprend les rudiments du jeu, un mélange ingénieux d’exploration et de stratégie.

Le Château de la princesse Peach joue le rôle de Hub central où l’on peut modifier son équipe, upgrader ses héros, accéder au mode coopératif mais aussi choisir l’un des 4 mondes dans lesquels on pourra évoluer. Les mondes en question se débloquent progressivement tandis que l’on gagne des compétences spéciales pour accéder aux mondes bloqués (pousser un bloc, etc).

L’exploration du monde du royaume Champignon n’est pas révolutionnaire en matière de gameplay et fait surtout office de petits challenges entre deux combats. Pourtant, on ne peut s’empêcher de ramasser toutes les pièces et de découvrir tous les coffres. Souvent les solutions aux petites énigmes proposées sont assez simples et accessibles aux enfants mais il est dommage que certains coffres ne soient accessibles que plus tard dans le jeu. Cela crée une petite frustration inutile.

 mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

Mais le cœur du jeu consiste en un affrontement au tour par tour contre les Lapins Crétins. Régulièrement, dans notre progression, on rejoint une zone de combat. On quitte alors le mode exploration pour ouvrir la fenêtre stratégique. Mario + Lapins Crétins se transforme alors en jeu de stratégie au tour par tour parfaitement accessible aux débutants tout en conservant un vrai niveau de difficulté élevé, surtout dans la seconde partie du jeu.

Par son concept, Mario + Lapins Crétins fait immédiatement penser à un X-Com simplifié (mais pas trop) auquel on aurait appliqué une skin Mario + Lapins Crétins afin de le rendre mignon tout plein et immédiatement fun pour tous les joueurs. On contrôle nos 3 personnages à tour de rôle avec un cycle classique de déplacement et d’attaque, auquel on rajoute une compétence spéciale. Une fois notre tour achevé, ce sont nos adversaires qui jouent et ainsi de suite.

mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

Un monde qui est un petit bijou visuel

Ce qui est admirable, c’est qu’Ubisoft a réussi un exploit en adaptant à merveille l’univers de Mario à un jeu de stratégie tout en lui donnant ce petit grain de folie typique des Lapins Crétins. Même les arènes pendant les combats débordent de références et contribuent à la fois à l’identification de ce monde et au gameplay stratégique. A ce titre, il s’agit sans doute de l’un des univers les plus cohérents auquel j’ai joué ces dernières années.

D’autant plus que si les premiers combats sont assez simples, rapidement, on se retrouve à devoir réfléchir de longues minutes aux bons enchaînements à réaliser. L’élément le plus important à maîtriser étant l’incroyable capacité de mouvement de nos héros mais aussi de nos adversaires. En combinant les sauts sur les équipiers et les tuyaux, on peut rapidement isoler un de nos héros du reste du groupe, ce qui ne pardonne pas.

 mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

La personnalité des 8 personnages disponibles (Mario, Peach, Luigi, Yoshi et leurs clones Lapins Crétins) est aussi pour beaucoup dans la réussite artistique de ce titre. Bien entendu, chaque héros dispose de son propre style de gameplay (tank, sorcier, combat à distance, buffer, soigneur, etc) et on peut les upgrader et les équiper d’armes de plus en plus puissantes mais le plus important, c’est leur personnalité.

Si les héros Nintendo restent fidèles à eux-mêmes, cela reste un vrai plaisir d’observer les lapins crétins qui parodient quasiment le personnage dont ils s’inspirent. Mention spéciale à Lapin Peach qui incarne à merveille la petite peste adepte du selfie.

 mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

Mais ce jeu, malgré toutes ses qualités, n’est pas encore parfait. D’abord, imposer Mario dans son équipe est une vraie limitation puisque cela veut dire qu’un tiers de notre équipe est imposée, cela fait beaucoup. Ensuite, le choix du jeu de stratégie au tour par tour ne fera pas l’unanimité. Très réussi, il constitue une bonne introduction au genre et les fans de X-com devraient aussi l’apprécier. Par contre, si vous êtes allergiques au genre, passez votre chemin bien vite.

En multijoueur, seul un mode coopératif est disponible et même s’il se montre assez réussi, on ne peut que regretter l’absence d’un mode Versus qui aurait pu transfigurer encore un peu plus un gameplay de combat déjà très abouti.
mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

Conclusion

Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle est une véritable réussite. Ubisoft a réussi à créer un monde Mario de toute beauté en lui rajoutant ce petit grain de folie Lapin Crétin tout en conservant sa cohérence. Visuellement splendide, c’est un pur bonheur de se plonger dans cet univers fantaisiste qui s’adapte particulièrement bien à l’humour des Lapins Crétins.

Le gameplay de combat au tour par tour s’avère également être une pleine réussite en parvenant à se montrer accessible tout en conservant un challenge élevé. A ce titre, il constitue une excellente introduction au genre pour les enfants.

A mon avis, il faut quand même qu’ils aient 7-8 ans pour en profiter mais notre fille, Liara, qui a 4 ans, a adoré nous regarder jouer. Un peu petite pour manipuler elle-même la manette, elle n’arrêtait pas de nous crier dans les oreilles ce qu’il fallait faire. Son enthousiasme de petite gameuse a vite fait de faire la fierté de ses parents gamers, vous imaginez bien ça.

Ma Note : 9/10

Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle est disponible en exclusivité sur Nintendo Switch.

mario lapins crétins,mario rabbids,test,avis,ubisoft

Écrire un commentaire