[Test] MXGP 3, c'est qui le roi de la gadoue ? 
par Quantic

jeudi 13 juillet 2017 19:33 0 commentaire

 mxgp 3,mxgp,test,avis,motocross

MXGP 3 est la troisième itération de la licence MXGP et constitue donc toujours le jeu officiel du championnat du monde de Motocross. Parti sur de bonnes bases avec le premier MXGP, la licence s’était même bonifiée lors de sa seconde mouture (voir notre test). Une petite année plus tard nous arrive MXGP 3. Peut-on réellement attendre une nouvelle évolution de la série ?

On vous dit tout dans notre test de MXGP 3...


Avant toute chose, n’hésitez pas à relire mon test de MXGP 2 datant de l’année dernière, il reste en grande partie d'actualité et je me limiterai donc à indiquer ici les différences par rapport à la version de l’année dernière.

Avec une seule petite année de développement entre MXGP 2 et MXGP 3, on aurait pu craindre que le studio italien Milestone se soit montré paresseux. Ce n’est clairement pas le cas car MXGP 3 propose beaucoup de nouveautés. Malheureusement, elles ne sont pas forcément suffisantes pour faire de MXGP 3 un meilleur jeu.

 mxgp 3,mxgp,test,avis,motocross

Le plus gros travail technique sur MXGP 3 concerne le moteur graphique.

Milestone n’a jamais eu la réputation de faire des jeux particulièrement beaux, ils ont donc cassé leur tirelire et c’est maintenant sous Unreal Engine 4 que MXGP s’amuse dans la boue. Pourtant si la différence visuelle est notable sur certains points (surtout les textures plus réussies qu’avant), on ne peut pas dire que MXGP 3 soit beau.

Si les environnements et les circuits gagnent clairement en qualité avec le changement de moteur graphique, les motos et les pilotes apparaissent beaucoup trop contrastés et presque noyés dans une ombre difficilement explicable pour un jeu de ce calibre.

Peut-être aurait-il fallu laisser plus de temps aux développeurs pour s’approprier ce nouveau moteur ? Toujours est-il que visuellement, il sera difficile d’être fort impressionné par ce qui s’affiche à l’écran.

 mxgp 3,mxgp,test,avis,motocross

Heureusement, du côté du gameplay, les bonnes bases de MXGP 2 sont conservées avec cette fameuse formule moitié simulation moitie arcade qui rend le pilotage agréable et accessible mais néanmoins technique. Seul changement majeur : l’arrivée d’une météo semi-dynamique et donc de courses sous la pluie qui vont creuser encore plus la piste et créer des ornières réellement exploitables.

Le pilotage sous la pluie est d’ailleurs une vraie réussite puisque contrôler sa moto est un challenge de chaque instant alors que l’on peut utiliser les ornières comme des rails sur lesquels s’appuyer. Par contre, pas de changement concernant la physique lors des sauts, toujours du domaine du n’importe quoi.

Du côté du contenu, la licence officielle est toujours bien là et elle apporte un degré d’immersion énorme pour le fan. Les motos officielles, les pilotes, les sponsors, tout est là et on rajoute même quelques accessoires de customization en plus et l’arrivée des motos 2 temps. Rien à dire, le fan sera comblé.

mxgp 3,mxgp,test,avis,motocross

Le mode Carrière n’a, de son côté, quasiment pas évolué. Il se limite toujours à une succession de courses suivant le championnat du monde avec un minimum d’interaction avec son équipe. Tout au plus peut-on noter que l'évolution de notre machine de course au fil du temps se veut un peu plus réaliste avec moins d’améliorations "magiques" sorties de nulle part.

Du côté de mes principales critiques formulées sur le jeu précédent, il y a du mieux puisque l’IA des autres pilotes a été revue et ils sont enfin capables de décaler leur trajectoire pour éviter de nous rentrer dedans à chaque virage. Ce n’est pas encore parfait mais le progrès est notable. Par contre, les commissaires de piste sont toujours aussi sévères avec une réinitialisation de la moto dès qu’on prend un virage un peu trop large.

 mxgp 3,mxgp,test,avis,motocross

Conclusion

MXGP 3 propose pas mal de nouveautés alors qu’une seule petite année ne le sépare de son prédécesseur mais Milestone donne malgré tout l’impression d‘avoir voulu aller un peu trop vite en besogne. Le passage à l’Unreal Engine 4 n’apporte pas l’amélioration graphique espérée et hormis la correction de quelques défauts de gameplay (comme l'IA moins agressive), le reste du jeu s'avère très similaire à MXGP 2. On notera quand même la très bonne modélisation du pilotage sous la pluie.

Au final, MXGP 3 est un bon jeu de motocross (et surtout le seul à traiter de ce sport actuellement) qui aurait sans doute mérité d’attendre une année supplémentaire pour livrer une nouvelle version plus aboutie. Une petite marche arrière pour mieux sauter la bosse l’année prochaine ? On l’espère bien.

Ma Note : 6,5/10

MXGP 3 est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

mxgp 3,mxgp,test,avis,motocross  mxgp 3,mxgp,test,avis,motocross  mxgp 3,mxgp,test,avis,motocross

         0 commentaire

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : mxgp 3, mxgp, test, avis, motocross

Écrire un commentaire