[Preview] WatchDogs 2, un piratin revu et corrigé 
par Quantic

jeudi 16 juin 2016 17:55 1 commentaire

watchdogs 2,watch dogs 2,preview,impressions,e3 2016

WatchDogs, premier du nom, était un jeu plein d’ambition, sans doute un peu trop puisque le résultat final, bien que satisfaisant n’était pas parfait. L’objectif d’Ubisoft pour cette suite était donc de corriger sa copie afin de livrer une version améliorée, susceptible d’atteindre un niveau de popularité similaire à celui d’un certain Assassin.

A l'occasion de l'E3, j’ai pu jouer à WatchDogs 2 aux côtés d’un développeur d'Ubisoft, voici mes impressions...


Le premier point positif de WatchDogs 2 est son environnement : le jeu se déroule dans la baie de San Francisco et on pourra même faire un tour jusque dans la Silicon Valley. Voilà qui change de l’ambiance sombre de Chicago. Dans WatchDogs 2, tout est plus joyeux, plus lumineux, plus déjanté. Même constat du côté du nouveau Héros, Marcus, un hacker au grand potentiel qui est plus détendu, plus cool, moins névrosé qu’Aiden. 

watchdogs 2,watch dogs 2,preview,impressions,e3 2016

Etant moi-même un amoureux de la côte Ouest des Etats-Unis, le choix de San Francisco était idéal pour me faire apprécier ce jeu.

L’autre grande nouveauté est la simplification du hacking tout en conservant et même en augmentant le nombre de possibilités. Le hacking est plus facile que jamais avec un système de choix multiples d’une facilité déconcertante rendant l’exécution d’un hack immédiate tout en permettant aux joueurs de mieux contrôler les différentes possibilités. Là où le premier WatchDogs pouvait se montrer un peu dur à prendre en main, cette suite  nous plonge dans l’action quasi immédiatement.

watchdogs 2,watch dogs 2,preview,impressions,e3 2016

On voit aussi apparaitre l'utilisation de deux petits drones : un drone volant de "surveillance" qui permet d’avoir un œil "vu du dessus" et de lâcher de petites grenades incapacitantes tout en ne pouvant pas agir directement sur les  zones à hacker. Un second drone sur roue peut, lui, se déplacer  jusqu’à une cible d’un hacking et agir directement à notre place. Il peut aussi sauter afin de passer un obstacle (d'où son nom le Jumper même si on se demande encore comment il fait). L’utilisation de ces drones apporte un petit côté tactique à l’infiltration des zones.

Bien entendu, Marcus dispose toujours d’un beau panel d’armes pour se défendre ainsi que d’un taser qui permettra une infiltration non-létale. Il est également adepte du Parkour et pourra donc bien mieux s’échapper d’une situation délicate que ne pouvait le faire son prédécesseur Aiden.

watchdogs 2,watch dogs 2,preview,impressions,e3 2016

On sent qu’Ubisoft essaie de s’approcher de l’ambiance GTA puisque nous disposerons de boutiques pour personnaliser le style de Marcus ainsi que d’un modèle de pilotage des voitures complétement revu afin de mieux simuler le comportement des différents modèles de voitures.

Du côté technique, les choses semblent bien partie puisque la fluidité est déjà au rendez-vous tandis que le jeu est plutôt mignon. Ce n’est pas le plus beau des mondes ouverts que j’ai pu voir mais il est toujours rassurant pour un jeu sortant dans quelques mois de voir que la technique est déjà maitrisée.

watchdogs 2,watch dogs 2,preview,impressions,e3 2016

Le multijoueur est bien sûr toujours de la partie avec notamment un mode coopératif assez intéressant puisque j’ai pu infiltrer un camp de "méchants" avec l’aide d’un partenaire. J’ai utilisé le drone à roues pour progresser dans la base tandis que mon partenaire utilisait le drone volant pour détourner l’attention des  ennemis.

Pour conclure cette preview, WatchDogs 2 m’est apparu supérieur en tous points à WatchDogs premier du nom. L’interface est plus intuitive, le héros parait plus sympathique, le hacking est encore plus varié tout en se montrant particulièrement simple d’utilisation. Bref, un monde ouvert scénarisé comme Ubisoft en a le secret.

WatchDogs 2 sera disponible le 15 Novembre 2016 sur PS4, Xbox One et PC.

 

Commentaires

Le drone sautant me fait penser au jumping sumo de Parrot : https://youtu.be/-_8MtJ6WujI

En tous cas j'attends ce deuxième volet avec impatience.

Écrit par : ZeBlackRider | 18/06/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire