[Test] Sword Art Online : Lost Song, prenez votre envol 
par Aelya

mardi 22 décembre 2015 19:14 1 commentaire

sword art online,lost song,test,ps4,ps vita,bandai namco

La réalité virtuelle est un sujet qui m'a toujours passionnée et je rêve du jour où l'on pourra se plonger dans un jeu comme s'il s'agissait de la réalité. Je ne dois pas être la seule car beaucoup d'oeuvres abordent ce sujet, tel que Player One d'Ernest Cline (dont je vous parlais ici et dont j'attends l'adaptation au cinéma par Spielberg avec impatience), Existenz, Matrix et pas mal d'animes japonais dont Sword Art Online, justement.

Ce dernier est à l'origine un light novel adapté en animé dont les prémices sont les suivants : un nouveau jeu de réalité virtuelle vient de sortir, tout le monde se connecte avec enthousiasme. Problème : il est impossible de s'en déconnecter et si l'on meurt dans le jeu, on meurt dans la réalité également. Bref, l'histoire s'avère prenante et explore vite divers mondes virtuels. Or Bandaï Namco nous propose avec Sword Art Online : Lost Song de nous plonger dans l'univers de cette série, mais le jeu en vaut-il la chandelle ?


La série Sword Art Online se décline en saisons elle-même divisées en Arc. Personnellement, je n'ai vu que les 2 arcs de la saison 1 (petit message subliminal à Quantic : j'aimerais bien voir les saisons suivantes^^), ce qui n'est pas si mal puisque l'histoire du jeu se déroule après l'arc 1 de la Saison 1. Mais en fait, c'est plus compliqué que ça car le jeu réécrit l'histoire de l'arc 2 de cette même saison, en ne tenant pas compte de l'anime, et en introduisant des personnages jamais vus dans la saison 1 mais apparaissant dans les saisons suivantes comme si on les connaissait depuis toujours.

sword art online,lost song,test,ps4,ps vita,bandai namco

Ce parti pris déroute un peu dans le sens où les personnes ne connaissant pas la série seront perdus avec ces nombreux personnages tandis que ceux qui, comme moi, ont une certaine connaissance pas trop poussée mettront un certain temps à s'adapter à l'histoire (mais pourquoi ils disent ça, ça ne se passe pas comme ça dans l'arc 2... Oh la la, je comprends plus...) tout en devant découvrir tous ces "nouveaux" compagnons. D'un autre côté, cela permet de faire plaisir aux fans de la série qui retrouveront tous leurs personnages favoris et pourront les incarner.

En effet, dans la campagne solo, libre à nous de créer le groupe de son choix avec les personnages disponibles : Asuna, Kirito, Leafa, Sinon... Tous ceux-ci sont parfaitement reconnaissables et les phases de dialogues reprennent avec bonheur les graphismes de la série : un vrai plaisir pour les fans ! Surtout qu'il n'est pas obligatoire d'incarner Kirito !

sword art online,lost song,test,ps4,ps vita,bandai namco

L'histoire se passe dans le VRMMO Alfheim Online qui a la particularité d'offrir la possibilité de voler. Kirito et Asuna décident de recommencer à jouer malgré leur mésaventure dans Sword Art Online et partent explorer la toute nouvelle extension de Alfheim Online en compagnie de tous leurs amis, le but étant d'être les premiers à la finir. Perso, je n'ai pas trouvé l'histoire passionnante mais elle a le mérite de nous permettre de retrouver des personnages connus et appréciés, bref, elle laisse libre court au fan service.

L'un des éléments principaux du gameplay est le vol et celui-ci est assez bien fait même si au début il faut un peu faire attention à la caméra qui peut partir dans tous les sens. Deux types de vol sont possibles : la flottaison qui servira plutôt lors des combats aériens ou le déplacement rapide pour se déplacer (ben, tiens...). Et c'est en utilisant ce déplacement rapide, justement, que l'on découvre l'écueil principal du jeu : le vide assez flagrant des différentes zones. Enfin, "vide" dans le sens décor car pour compenser les monstres pullulent...

sword art online,lost song,test,ps4,ps vita,bandai namco

On est donc confronté à pas mal d'affrontements que ce soit sur terre ou dans les airs. Le système de combat s'avère assez simple : si l'arme est dégainée, on attaque avec, si on la rengaine, on peut lancer des sorts. Par contre, le système de visée ne fonctionne pas très bien, surtout dans les cieux... Les différentes armes (arcs, dagues, épées...) offrent différents styles de jeu. On a néanmoins vite fait de connaître les combos qui marchent contre les différents types d'ennemis, ce qui réduit la difficulté du jeu.

sword art online,lost song,test,ps4,ps vita,bandai namco

Le mode multi-joueur vient à la rescousse de ce petit problème car il permet d'affronter d'autres joueurs en pvp et donc de varier les combats. A noter que l'on peut créer un personnage cependant les options de créations cosmétiques sont très peu nombreuses (une race ne correspond qu'à un sexe et les options se limitent à la coiffure, la couleur des cheveux, de la peau et la voix, chacune n'offrant que 2 possibilités), ce qui m'a fortement refroidie... Un effort aurait pu être fourni de ce côté-là.

Conclusion

Sword Art Online : Lost Song est un RPG qui s'adresse principalement aux fans de la série du même nom. Ceux-ci retrouveront l'univers de celle-ci et pourront incarner un très grand nombre de ses personnages. Ces derniers sont très bien rendus et fidèles à leur caractère : ils sont le principal atout de ce jeu.

En effet, le reste, y compris le vol, est sympathique mais n'arrive pas à passionner : on s'installe dans une certaine monotonie avec des décors vides et des combats assez vite prévisibles (sauf en multi-joueur). Heureusement, le fan service vient sauver tout cela !

Ma note : 6,5/10

Sword Art Online : Lost Song est disponible sur PS4 et PSVita.

 

Commentaires

Aouch moi qui pensait me le prendre je vais attendre un peu de le tester pour voir. Merci pour le test ;)

Écrit par : kavaliero | 26/01/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire