[Test] Star Wars Battlefront, La Force s'éveille au jeu-vidéo 
par Quantic

mardi 15 décembre 2015 18:55 0 commentaire

 star wars,battlefront,test,avis

Il était attendu comme le Saint Graal par toute une génération de joueurs mais ça y est, le Battlefront nouveau (sans grand lien avec les deux précédents épisodes d’ailleurs) est arrivé. Il faut dire qu’unir une licence avec l'impact de Star Wars au talent de Dice (créateur de Battlefield) était un beau pari que nous rêvions de voir réussir. Alors, Star Wars Battlefront va-t-il succomber au côté obscur de la force ?


Bien des joueurs associent Electronic Arts au sombre Empire galactique. Il faut dire que le géant américain n’a pas vraiment mis beaucoup de joueurs dans sa poche ces dernières années. Mais, ces derniers mois, on sent qu’EA change son fusil d’épaule : confirmation d’une suite à Mirror’s Edge, annonce d'Unravel, des jeux que l'on n'imaginait pas voir sous la bannière d’EA. Ce désir de regagner le cœur des joueurs est à souligner.

Avec Star Wars Battlefront, on est plutôt dans la grosse machine marketing, difficile de faire autrement avec une licence de cette envergure. Mais est-ce forcément synonyme de jeu médiocre, je ne crois pas !

 star wars,battlefront,test,avis

Si on peut attribuer à Battlefront un point positif, c’est bien celui de nous plonger intégralement dans l’univers Star Wars.

Entièrement basé sur la bonne trilogie (donc l’originale), le fan est sans cesse submergé de références, de héros légendaires et de sonorités d’une fidélité exemplaire. Artistiquement parlant, ce jeu est une réussite totale. Les décors nous rappellent instantanément les scènes cultes des films tandis que la musique de John Williams emplit nos oreilles d’envolées héroïques qui nous feraient presque oublier que l’on est en pyjama et en chaussettes dans son canapé et pas sur Endor en train de lutter contre ces satanés AT-AT.

Mais l’élément qui nous fait vraiment plonger dans le rêve, c’est l’aspect sonore du jeu. Il faut dire qu’entre le hurlement des Tie Fighters, les piouuu-piouuu des blasters jusqu’aux plus anecdotiques signaux sonores d’alertes, l’univers sonore des films est particulièrement riche en références. Et toutes ces références sont conservées à l’identique dans ce jeu. Un plaisir sans cesse renouvelé.

star wars,battlefront,test,avis

Au niveau technique, les développeurs de Dice rendent une copie correcte même si l’on n'atteint pas le niveau graphique d’un Battlefield 4 par exemple. Les environnements sont plutôt réussis, hormis quelques textures parfois un peu décevantes mais surtout la fluidité du jeu est extrêmement stable. J’ai eu la chance de tester le jeu à la fois sur PC et sur PS4/Xbox One et si la différence visuelle est visible, la qualité de la version console fait plaisir à voir. Nous n'avons pas une version au rabais devant nous et jouer à Battlefront sur consoles est une option tout à fait satisfaisante.

Un jeu Grand public avant tout.

Là où les joueurs hardcore pourront être un peu déçu, c’est sur le gameplay qui se destine clairement au grand public. Si vous êtes un joueur de shooter hardcore qui passe son temps à jouer en compétitions, clairement, Battlefront ne s’adresse pas à vous. Ce choix des développeurs est d’ailleurs bien compréhensible. Battlefront est avant tout un jeu pour les fans de Star Wars et non pour les joueurs pros gavés de shooters à longueur d'année.

star wars,battlefront,test,avis

Cela se sent particulièrement dans le feeling des armes. Celles-ci ne sont pas bien originales et plutôt peu nombreuses mais reflètent assez bien l’univers de Star Wars. Chaque joueur y trouvera vite son arme fétiche avec laquelle il pourra faire triompher l’Empire ou la Rébellion.

Blasters Laser oblige, les armes ne se rechargent pas. Si vous maintenez une salve un peu trop longtemps, votre arme surchauffera lançant un mini-jeu (du même type que dans Gears of War) vous proposant de "recharger" au bon moment pour obtenir un fonctionnement optimal de votre arme instantanément. Sinon, il faudra attendre quelques secondes pour obtenir à nouveau une arme opérationnelle.

 star wars,battlefront,test,avis

Cette absence de recharge est très perturbante au départ quand vous êtes un habitué des FPS et j’ai passé pas mal de temps à essayer de recharger mon arme comme je le fais d’habitude. Mais une fois qu’on s’est habitué au feeling assez "casual" du gameplay, on se rend vite compte qu’il permet aux joueurs de tous les niveaux de s’amuser et c’est bien là, l’essentiel.

L'absence d'une arme secondaire perturbera également les plus expérimentés, vous forçant à bien choisir votre arme car si celle-ci s'avère inadaptée à la situation, il faudra vous la farcir au moins jusqu'à votre prochaine mort. Heureusement, il est possible de changer d'arme de base à chaque respawn.

 star wars,battlefront,test,avis

La partie solo est réduite à peau de chagrin et quand on voit la qualité artistique de l’ensemble, on ne peut que regretter l’orientation multijoueur de Battlefront.

Une campagne solo dans cet univers aurait sans doute marqué les esprits. A la place, on doit se contenter d’une série de tutoriaux, surtout centrés sur le pilotage des vaisseaux et le contrôles des héros. Citons quand même également le mode Bataille qui nous permet de jouer en coopératif sur des niveaux bien précis soit avec le soldat de base, soir aux commandes de l’un des héros ainsi que le mode survie, classique à souhait avec ses 15 vagues de "méchants" à éliminer en solo/coopératif. Le coopératif est également jouable en écran partagé et il s’avère plutôt réussi permettant de bien s’amuser sur le même canapé. Une vraie qualité pour un jeu grand public.

Mais parlons un peu du pilotage des vaisseaux. Celui-ci se résume à l’essentiel mais cette simplicité rend accessible le pilotage même au plus nul des pilotes (et je sais de quoi je parle). Dans le mode Fighter Squadron, on affronte uniquement à bord de chasseurs spatiaux (mais toujours à la surface des planètes) des adversaires bien vivants mélangés au milieu de bots moins réactifs.

 star wars,battlefront,test,avis

Ce mode ne m’avait pas du tout convaincu lors de mon essai il y a quelques mois mais DICE a bien relevé le niveau en rendant ces batailles aériennes assez dynamiques. C’est toujours aussi difficile de suivre un adversaire bien précis mais on trouve beaucoup plus facilement des cibles. Bon, maintenant, il faut avouer qu’on reconnait vite quand on canarde un bot ou un joueur en chair et en os. Ce mode se montre donc un peu déséquilibré mais assez fun à jouer. Dommage quand même que l’impression de vitesse propre à ce type de dogfights soit totalement absente. DICE aurait pu signer ici le grand retour des batailles spatiales made by Star Wars. Ce n’est que partie remise.

Autre grande spécificité de Star Wars Battlefront, la présence de héros disposant de pouvoirs spécifiques les rendant bien plus puissants que le troufion de base.

Divisé en 3 classes (corps à corps, distance, support), on découvre trois héros dans chaque camp : Dark Vador, Bobba Fett et l’empereur Palpatine pour l’Empire. Luke Skywalker, Han Solo et Leia Organa du côté des Rebelles. Leur gameplay se montre intéressant mais pas toujours très équilibré et ils demanderont un véritable apprentissage pour bien se contrôler. Le plaisir de les incarner est, par contre, total.

star wars,battlefront,test,avis

Au niveau des modes compétitifs multijoueurs, il y a un peu tout et n’importe quoi avec de nombreux modes de jeu proposant finalement un peu la même chose. Le seul mode réellement intéressant restant le fameux Walker Assault. Ce mode reprend tout ce qui rend le multijoueur de Battlefield intéressant et réussit à simplifier suffisamment son gameplay pour le rendre accessible à tous. Un bel exploit pour un mode de jeu vers lequel on reviendra systématiquement. Notons quand même que l’Empire bénéficie d’une puissance de feu tellement importante dans ce mode que la rébellion souffrira plus d’une fois.

Pour terminer, parlons un peu du système de progression car comme tout bon FPS multi, on gagne de l’expérience et qui dit expérience, dit déblocage d’armes et bonus divers. On constate vite que les armes de base sont des pétoires peu performantes et comme les meilleures armes se débloquent au fur et à mesure de notre gain d’expérience, on n’échappera pas à l'éternelle montée de niveaux afin de débloquer les armes les plus performantes. Préparez-vous donc à quelques premières heures de jeu un peu laborieuses.

 star wars,battlefront,test,avis

A côté de notre unique arme, on peut s’équiper de 3 cartes, des sortes de bonus avec un cooldown plus ou moins long qui peuvent nous proposer des grenades de différents types, des armes à projectiles comme une sorte de lance-roquette ou des bonus variés impactant notre mobilité (jetpack) ou notre protection (bouclier). Ces bonus s’avèrent assez puissants, d’autant plus qu’on peut les adapter à notre style de jeu. Mais là aussi, il faudra monter en expérience pour débloquer les cartes les plus intéressantes et parfois devoir faire face à un choix cornélien car 3 cartes, c’est finalement très peu.

Enfin, rappelons que l’on peut ramasser une tonne de bonus pendant les parties nous conférant le contrôle d’un AT-AT, d’un AT-ST, d’un vaisseau aérien ou terrestre ou tout simplement le contrôle de l'un des héros de la saga. Une manière originale de distribuer aux joueurs les "véhicules" et bien plus sympathique que le premier arrivé, premier servi de la série des Battlefield.

star wars,battlefront,test,avis

Conclusion

Star Wars Battlefront est une excellente adaptation de Star Wars au monde du shooter multijoueur. Bénéficiant d’une ambiance sans comparaison possible et d’une véritable immersion dans l’univers de Star Wars, Battlefront réussira à apporter du bonheur à tous les joueurs appréciant un minimum l’univers de Star Wars. Quand il s’agit de rendre le monde du shooter online accessible à tous les fans de la licence, Battlefront rend une copie impeccable.

Malheureusement, il pèche parfois par excès d’accessibilité le rendant finalement peu attrayant aux joueurs les plus hardcores qui auront vite fait de gratter la couche Star Wars pour trouver un shooter aux mécaniques un peu trop simplistes pour durer dans le temps, des mécaniques un peu datées selon les normes du shooter online actuel.

Pourtant, Battlefront réussit clairement son pari : nous proposer une adaptation de l’univers Star Wars crédible et s’adressant au plus grand nombre. Il ne manque plus qu’un mode solo digne de ce nom et quelques mécaniques de jeu qui réussiraient à convaincre les hardcore gamers pour nous livrer un jeu parfait. Allez, courage, on est sur la bonne voie.

Ma Note : 8/10

Star Wars Battlefront est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

 

         0 commentaire

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : star wars, battlefront, test, avis

Écrire un commentaire