[Test] WRC 5, la renaissance du rallye en jeu-vidéo ? 
par Quantic

mardi 03 novembre 2015 19:03 1 commentaire

 wrc 5,test,avis,voitures,rallye

La série des jeux WRC a été longtemps confiée au studio italien Milestone, grand spécialiste du jeu de course. Après 4 épisodes à la qualité un peu en dents de scie et un WRC 4 particulièrement décevant, Big Ben Interactive, propriétaire de la licence, a décidé de redistribuer les cartes en confiant le développement aux français de Kylotonn pour un résultat en net progrès. Fans de rallye, voici ce que vous pouvez attendre de WRC5...


Le jeu de rallye, longtemps boudé en jeu-vidéo revient à la mode. En plus de la licence officielle couverte par le WRC 5 de Kylotonn, il faut noter que Codemasters s’est relancé dans le vrai rallye avec le très réussi Dirt Rally tandis que les anciens développeurs de la licence WRC, Milestone, ont récupéré la licence Sébastien Loeb pour proposer début 2016 leur vision du jeu de rallye sans contrainte de licence et franchement, leur jeu s’annonce prometteur.

 wrc 5,test,avis,voitures,rallye

Mais c’est bien de WRC 5 que je vais vous parler ici.

Parmi les points intéressants, il y a bien entendu la licence WRC. On retrouvera donc les 13 rallyes du championnat du monde, toutes les voitures et tous les pilotes que l’on s’intéresse au WRC, WRC-2 ou WRC-J.

Tout le monde est là et la licence contribue à une bonne immersion dans le championnat du monde. Bon, par contre, du côté des spéciales, c’est moins reluisant. D’abord, chaque rallye dispose de 3 à 4 spéciales vraiment différentes dont certaines de moins de 3 kms, ce qui fait assez peu. Mais surtout, ces spéciales sont à nouveau totalement fictives. Certains tronçons sont bien repris de la réalité mais 90% du jeu est une création de l’esprit. Dommage.

wrc 5,test,avis,voitures,rallye

Un autre point qui fâche au niveau du réalisme : les chronos réalisés par nos concurrents qui semblent presque générés sur base de notre propre chrono. Imaginez-vous : vous attaquez comme un possédé, coupant les cordes comme un fou et prenant les jumps comme un lapin. Mauvaise idée car on a presque l’impression que le jeu juge votre chrono sur la qualité de votre trajectoire et vous punit en conséquence.

Par exemple, sur la spéciale où j’ai attaqué comme un fou, je termine à 15 secondes du temps scratch. Ok, pourquoi pas... Sauf que, ayant attaqué trop fort, ma voiture est fort abimée et ma boite de vitesse est bloquée en 3ème. Pas de réparations possibles, je me lance donc dans la spéciale suivante en me trainant tout du long avec une boîte à l’agonie. Résultat : meilleur temps !!!! Évidemment, j’avais soigné mes trajectoires et j’étais bien resté sur la piste mais j'imagine mal que tous mes adversaires se soient trainés de la sorte.

Le problème des chronos ne s’arrête pas là puisqu’on voit régulièrement des pilotes de WRC-J mettre une tôle aux ténors du WRC, pas très réaliste tout ça.

wrc 5,test,avis,voitures,rallye

Un pilotage en net progrès...

Du côté des bonnes surprises, le pilotage se montre vraiment plaisant. On sent bien que Kylotonn a tout repris à zéro, signant quasiment un reboot pour la licence.

On est loin d'une simulation mais le transfert de masse est bien reproduit et les différentes surfaces réagissent à la perfection. C'est un vrai plaisir de piloter une voiture de rallye au comportement aussi agréable, à défaut d'être vraiment réaliste. Bien entendu, je conseille de retirer toutes les aides pour bien s’amuser mais on est loin du pilotage poussif de WRC 4. Ici, on s’amuse !

Malheureusement, le point très positif du plaisir de pilotage est immédiatement contrebalancé par un niveau technique bien trop faible pour un jeu de cette envergure. Kylotonn est un petit studio et il faut rester indulgent mais quand même. Visuellement, le jeu est à peine passable en plein jour avec son clipping omniprésent et ses textures baveuses mais la nuit, la fluidité s’écroule littéralement. Difficilement acceptable pour un jeu de course moderne.

wrc 5,test,avis,voitures,rallye

mais beaucoup trop de bugs.

Pire encore, le jeu déborde de bugs surtout sonores (copilote soudainement muet, sonorité du moteur bloqué en mode Tunnel ou en mode "silencieux") mais qui peuvent aussi aller jusqu’au plantage pur et simple.

Le plus grave étant le support catastrophique des volants, éléments assez essentiels pour les fans de courses. Quand on achète un volant à 500 euros, on s’attend à pouvoir l’utiliser dans un jeu officiel WRC. Et là, c’est la douche froide : Aucun volant supporté sur Xbox One et si mon T300 RS est bien utilisable sur PS4, il est quasiment impossible de jouer avec. J’ai passé deux heures à essayer de le régler dans tous les sens avant d'abandonner : la voiture flotte, réagit de manière erratique et le volant ne tourne qu’à 90° dans les deux sens. Bref, l’antithèse du support de volant. C’est bien dommage car à la manette, le jeu se montre vraiment très agréable.

wrc 5,test,avis,voitures,rallye

Pour nous apprendre à piloter, les développeurs proposent une école de rallye, une bonne idée pour nous apprendre les rudiments du pilotage. Sauf que les cours se limitent à l’essentiel et si la théorie est parfois intéressante, la mise en pratique est souvent peu pédagogique avec en plus une caméra qu’il faut réinitialiser à chaque essai.

Tant que l’on parle des caméras, par pitié, ne jouez pas en vue extérieure. Cette vue tellement populaire parmi les joueurs et vue par défaut du jeu est juste une catastrophe. Aucune sensation de vitesse, une voiture trop rigide bref aucun plaisir en vue. Par contre, sur ma vue favorite, la vue "Capot", c’est tout l’inverse. On se sent en contrôle d’une vraie voiture de rallye avec tout ce que cela sous-entend de souplesse, de vitesse et de "coups de chaud" quand vous ratez un freinage à 200km/h au milieu des forêts finlandaises. 

 wrc 5,test,avis,voitures,rallye

Conclusion

Mon test de WRC 5 peut paraitre un peu sévère dans l'ensemble mais le potentiel de ce reboot par le studio Kylotonn est bien présent. Le plus important dans un jeu de course est d’offrir un pilotage agréable et ça, WRC 5 le propose sans aucune discussion possible. Il reste maintenant aux développeurs à s’attaquer à tous les bugs actuellement présents ainsi qu’au support totalement insuffisant des volants.

Bref, on peut espérer que le futur (probable) WRC 6 gomme pas mal des faiblesses constatées pour nous offrir enfin un bon jeu dans la licence WRC. Voilà qui mérite certainement une note d’encouragement.

Ma Note : 7/10

WRC 5 est disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360, PS Vita et PC.

         1 commentaire

dans Gaming, PC, PS VITA, PS3, PS4, Test, Xbox One, Xbox360
Tags : wrc 5, test, avis, voitures, rallye

Commentaires

Salut. Je te remercie pour la présentation de ce jeu et pour les détails du test. À ce que je vois, tu l’as bien apprécié et je dois dire que c’est également mon cas. J’adore tous les jeux de voiture et cette licence est franchement à tomber. Bonne journée !

Écrit par : Mattleclerc | 05/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire