[Test] Destiny : le roi des corrompus, une destinée revue et corrigée 
par Quantic

mardi 13 octobre 2015 19:34 0 commentaire

destiny,le roi des corrompus,test,avis,the taken kings

Destiny, sorti l’année dernière, focalisait de nombreux espoirs. Il faut dire que le bébé de Bungie devait tout simplement réussir à éclipser leur ancienne licence (qui a fait leur gloire) : Halo. Et si le résultat n’était pas mauvais, réussissant à se constituer une belle base de fans au passage, on ne pouvait pas dire non plus que c’était une pleine réussite.

Mais voilà, Destiny se profilait d'entrée comme une référence sur le marché du MMO FPS console et après quelques DLC, voici que débarque la première vraie extension : Le roi des corrompus. De quoi dépoussiérer notre armure de gardien, changer les piles de notre Spectre  et repartir au travail...


Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette extension est conséquente car, en plus de rajouter un sacré paquet de contenu, Bungie en profite pour revoir un bon paquet des fondamentaux de Destiny. L’occasion d’améliorer les points faibles d’un jeu qui garde toute sa qualité en matière de gameplay.

Avec Le Roi des Corrompus, on découvre sans doute ce que Destiny aurait du être à sa sortie initiale, un jeu qui bénéficie d’un gameplay abouti sans toutes les lourdeurs de l’ancienne interface.

 destiny,le roi des corrompus,test,avis,the taken kings

La plus grande différence est la modification en profondeur du système de Lumière. Finie la complexité originale des niveaux d’expérience d’un côté et d’un niveau de lumière de l'autre que personne ne comprenait. Maintenant, il n’y a plus qu’un seul niveau, celui lié à l’expérience (et qui est étendu à 40 avec cette extension) et un facteur représentatif de l’équipement qui s’appelle "Lumière". Au moins, c’est plus clair et n’importe quel habitué des MMO’s s’y retrouvera tout de suite.

Le système de suivi des quêtes est aussi revu et gagne en clarté. Autre avantage, les contrats peuvent se valider à distance. Fini donc les allers retours incessants. Bref, l’interface gagne en simplicité mais le jeu ne perd en rien ses qualités de gameplay.

destiny,le roi des corrompus,test,avis,the taken kings

A côté de ces modifications ergonomiques, Le Roi des Corrompus introduit aussi une nouvelle campagne relativement courte (5 heures en prenant son temps) mais bien mieux scénarisée que le jeu original. C’était d’ailleurs la critique principale de Destiny à son époque. Comment les créateurs d’Halo, véritable Space Opera, pouvaient nous proposer une histoire, certes originale, mais aussi confuse et si peu immersive ? Si la question se pose toujours sur le jeu original, le Roi des Corrompus réussit à nous faire vibrer avec de très belles cinématiques qui passionneront vite l’amateur de bonne science-fiction.

Qui dit nouvelle extension dit aussi nouveau loot et il faudra écumer les nouveaux assauts pour reconstituer un équipement ultime. Dommage quand même que le matos ultime pré-roi des corrompus perde vraiment beaucoup de son efficacité. Quand on sait le temps qu’il a fallu jouer avant de l’obtenir, c’est un peu dommage de le voir rendu aussi caduque mais d’un autre côté, difficile de faire autrement pour motiver les fans de repartir à l’aventure.

destiny,le roi des corrompus,test,avis,the taken kings

Conclusion

Le Roi des Corrompus est une extension de Destiny franchement réussie. Beaucoup de contenu neuf, beaucoup d’améliorations ergonomiques, une campagne magnifiquement scénarisée quoiqu’un peu courte, tous les éléments sont réunis pour faire de Destiny ce qu’il aurait du être à sa sortie l’année dernière : un vrai Space Opera, digne de la réputation de Bungie. Seul regret, le prix de cette extension parait un peu élevé (pas loin de 40 euros) puisqu’il faut déjà posséder le jeu original. Ce n’est pas donné pour une campagne solo aussi courte.

Ma Note : 8/10

Le Roi des Corrompus est une extension au jeu Destiny disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360.

 

Écrire un commentaire