[Test] Evolve, il était une fois Darwin... 
par Quantic

lundi 23 février 2015 19:11 0 commentaire

 evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Evolve est un jeu que j’attendais de pied ferme. Après m'avoir fait goûter en Avril dernier à une première session de jeu juste inoubliable, 2K s’est fait un plaisir sadique à me secouer sous le nez des petits bouts d’Evolve dans diverses preview tout au long de l’année écoulée. Et à chaque fois, j’en suis sorti conquis. La question est maintenant de savoir si la version finale du jeu est à la hauteur ?


Un gameplay asymétrique innovant et efficace...

De la part de Turtle Rock, les géniaux créateurs de Left 4 Dead, on pouvait espérer le meilleur et je n’ai pas été déçu. Pour faire court, Evolve est un FPS multijoueur opposant d’un côté 4 chasseurs aux compétences très différentes et d’un autre, un monstre surpuissant capable d’évoluer en cours de partie. On retrouve donc à la fois un gameplay asymétrique rafraichissant jouant à la fois sur les aspects de coopération et sur les différences entre les deux camps tout en intégrant de gros morceaux de shoot FPS nerveux à souhait et une petite cuillerée d’infiltration.

evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Le scénario ne fera pas date puisqu’on ne peut pas vraiment dire qu’il y en ait un. On devrait plutôt parler d’un univers cohérent rempli de chasseurs et de monstres au background assez léger. On touche donc d’entrée à un point faible du jeu puisque le solo se montre quasiment inexistant, j’y reviendrai. Depuis le temps qu'on sait que Turtle Rock peut nous proposer des FPS de qualité, il serait quand même temps que l'équipe engage un bon scénariste pour nous emballer tout ça dans une histoire chatoyante.

L’univers, parlons-en quand même, met au prise l’humanité en tant que colonisatrice de planètes lointaines face à des monstres clairement pas très heureux de voir ainsi leur champ de pâquerettes natal écrasé. Résultat : une belle bande de chasseurs (12 actuellement) ont pour mission de protéger l’humanité de ces monstres Aliens (4 pour l’instant dont 1 en DLC).

evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Des modes de jeu variés et la chasse commence...

Différents modes de jeux sont disponibles allant du très original au plus conventionnel. Je ne vais pas passer trop de temps sur les modes "Nid" (où les chasseurs doivent détruire des œufs), "Sauvetage" (où les chasseurs doivent sauver des alliés blessés) ou encore "Défense" (le plus classique sans doute puisque les chasseurs doivent simplement protéger une zone donnée d’une armada de monstres). Ces modes ne sont pas inintéressants mais la vraie star du jeu, c’est le mode "Chasse".

Dans ce mode, le monstre est balancé sur une map quelques secondes avant les chasseurs. La mission de ces derniers est de le retrouver et de le tuer. Le monstre doit habilement éviter les chasseurs pour se nourrir et évoluer pour gagner en puissance. Il gagne la partie s’il tue tous les chasseurs ou s’il détruit un objectif donné, accessible quand il atteint le troisième niveau d'évolution. Ce mode est surtout intéressant car il fait penser à un jeu du chat et de la souris permanent.

evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Pour les chasseurs, retrouver le monstre pendant son premier niveau d’évolution est capital car ensuite le challenge devient vite très difficile. On se retrouve donc à courir partout à la recherche de signes du passage de la bête (arbres arrachés, cadavres d’animaux, traces sur le sol, oiseaux effrayés, etc) jusqu’à lui tomber dessus.  Et là, en général, le défi est de l’empêche de fuir car le coquin est très vif.

Heureusement, nos chasseurs disposent d’une bulle qui, bien manipulée, empêchera le monstre de fuir pendant une minute. La plupart du temps, il réussira quand même à mettre la pâtée aux chasseurs et à s'échapper, relançant la traque de plus belle. Certains intégristes du FPS n’apprécieront pas ce mode car c’est plus le plaisir de jouer en équipe que le skill qui fait gagner la partie mais pour ma part, cette traque constitue le gameplay le plus excitant que j’ai vu dans un FPS depuis pas mal de temps.

evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Des chasseurs charismatiques et des monstres... monstrueux

A condition de compter sur une équipe compétente, les différents rôles des chasseurs (Assaut, Support, Médic et Trappeur) sont toujours un plaisir à pratiquer et on prend autant de plaisir à soigner ses équipiers qu'à tanker le monstre.

Alors oui, il faut avouer que je suis tombé parfois sur des équipes un peu catastrophiques, particulièrement quand le trappeur ne comprenait pas son rôle ou que le support se prenait pour un tank. Il faut rappeler ici que chaque chasseur dispose de trois armes et d’une capacité spéciale.

L’assaut est le faiseur de dégâts à courte distance, il est chargé de faire mal à la bête en se battant à proximité directe. Le Support est un peu la classe bouche-trou capable de faire de gros dégâts ou de protéger ses équipiers. Le Trappeur a une double casquette : il doit repérer le monstre et diriger l’équipe à sa rencontre. Ensuite, lors de l’affrontement, il pourra ralentir ou contrôler les mouvements du monstre. Enfin, le médic aura la vie de ses congénères entre ses mains.

evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Du côté du monstre, j’ai eu l'occasion de pratiquer les trois principaux protagonistes : Goliath se joue comme un tank. Il crache du feu et lance des gros cailloux tout en se battant au contact. C’est le plus facile d’accès pour le débutant mais aussi le moins vif, le moins roublard. Kraken est le sorcier de service. Il fait mal à distance et n’hésite pas à voler pour s’enfuir ou éviter les dégâts. Spectre joue, de son côté, à l’assassin. Il bouge vite, essaie de tromper les chasseurs avec un double et peut faire énormément de dégâts en très peu de temps. Malgré son apparente fragilité, c’est sans doute le monstre le plus puissant si on sait bien le pratiquer.

evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Un jeu victime de son marketing ?

La force d’Evolve est justement de proposer deux camps très différents. Si vous n’avez pas d’amis, le monstre est un excellent choix puisque vous n’aurez pas à compter sur des partenaires pas toujours fiables. Mais vous passeriez aussi à côté de l’excellent système coopératif offert par le camp des chasseurs. A condition de jouer avec des amis, on découvre un jeu où chaque classe transcende sa voisine et où il faut véritablement travailler ensemble pour abattre le monstre. Tuer un monstre Evolution 3 avec une équipe bien soudée constitue un plaisir que peu de jeux ont réussi à me faire ressentir.

Enfin, un rapide mot sur le dernier mode du jeu, le mode "Evacuation". Ce mode tente de donner du liant aux différentes missions en assemblant 5 missions successives entre elles. Selon nos performances, on gagne plus ou moins d’expérience bonus ainsi que de subtils changements dans les niveaux en fonction du camp qui l’a emporté dans la partie précédente. Sympathique mais pas forcément passionnant, ce mode a la particularité de pouvoir se jouer en solo avec (ou contre) des bots. Et ce n’est pas le point fort du jeu. Les bots ne sont pas mauvais mais la stratégie est d’office bien plus limitée qu'avec des joueurs en chair et en os.

evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Vous aurez compris que j’ai été conquis par le gameplay d’Evolve. Pourtant, il y a des choses qui fâchent. En premier lieu, le jeu propose un contenu beaucoup trop limité pour un jeu vendu à prix plein. Quand on voit le prix hallucinant des skins et autres petits plaisirs en DLC, on en vient à se demander si les marketeux de 2K n’ont pas pris la grosse tête en imaginant tirer un petit peu trop profit de ce titre.

Sachant qu’Evolve n’a réellement d’intérêt qu’en multi, proposer un jeu à prix plein avec aussi peu de contenu n’était sans doute pas la meilleure idée. Surtout que même si le gameplay se montre très intéressant, il a quand même tendance à se répéter. Très vite, on sent quel camp a le dessus et inverser la situation est quasiment mission impossible. Ce manque de variété pourrait bien avoir raison du jeu sur la durée car même s'il est très agréable à découvrir, cela m'étonnerait que les fans de FPS passent des centaines d'heures sur ce titre comme cela a pu être le cas sur Left 4 Dead.

evolve,test,avis,turtle rock,2k games

Conclusion

Evolve promettait de révolutionner le FPS multijoueur et s'il a réussi son pari en proposant un gameplay asymétrique nerveux, varié et franchement passionnant, il paye probablement un peu l'enthousiasme de son éditeur. Assez chiche en contenu, bourré de DLC vendu à prix d'or, il affiche sans doute un prix de lancement un peu élevé pour vous encourager à craquer tout de suite.

Par contre, si vous avez une bande d'amis enthousiastes, n'hésitez pas plus longtemps car il s'agit probablement du meilleur FPS coopératif auquel il m'ait été donné de jouer. Bref, la théorie de l'évolution est définitivement prouvée.

Ma Note : 8/10

Evolve est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

 

 

         0 commentaire

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : evolve, test, avis, turtle rock, 2k games

Écrire un commentaire