[Test] FIFA 15, amateur de ballon rond cherche compagnon de jeu 
par Quantic

mercredi 29 octobre 2014 19:04 0 commentaire

fifa 15,test,avis,football,electronic arts

FIFA nous revient chaque année à cette époque et tous les ans, on nous annonce un jeu révolutionnaire. Bon, je serais un peu méchant si je ne signalais pas que de temps à autres, les évolutions d’une année à l’autre sont réellement importantes mais ce ne sera en tout cas pas pour cette année. Alors, faut-il quand même craquer cette année aussi ?


Vous le savez, si vous nous lisez, je ne suis pas un spécialiste de la simulation de football, peut-être parce que c’est un sport que j’apprécie moyennement dans la réalité. Toujours est-il qu’avec les années, j’ai vu suffisamment passer de jeux de foot pour juger de leur qualité et si FIFA 15 n’est pas une catastrophe, les nouveautés sont très homéopathiques.

 fifa 15,test,avis,football,electronic arts

Des qualités toujours présentes.

Parlons des bonnes choses d’abord, les bases de ce qui fait de FIFA un bon jeu sont toujours bien là. Les modes de jeux sont toujours aussi intéressants avec un mode Ultimate Team, un mode Saison et un mode Carrière toujours aussi agréable à pratiquer. Notons aussi le retour du mode Compétitions absent l’année dernière sur consoles Next Gen.

La gigantesque base de données du football est toujours aussi complète même si on peut regretter que certains joueurs de second plan se voient un peu modélisé à la truelle. Toujours dans les bons points, le mode Jeux techniques se voit complété par de nouveaux exercices qui manquent néanmoins de liant. Là où Madden 15 nous apprend réellement les finesses du foot américain, FIFA se contente encore trop d’un tutoriel pousse boutons qui n’apporte pas grand-chose en dehors du football par manette interposées.

fifa 15,test,avis,football,electronic arts

Ayons encore un petit mot positif pour les nombreuses scènes d’ambiance rajoutées dans les phases de match pour donner de la vie au jeu. Dommage qu’on reste quand même très loin de l’ambiance survoltée d’une référence comme Madden. Heureusement, l’ambiance des stades (et les nombreux chants de supporters) est toujours là pour rattraper le peu d’émotion visible sur le terrain.

Et pour terminer, retenons le nouveau menu, enfin lisible et ergonomique. Après des années d'une interface brouillonne et sans grande logique, cela fait du bien de pouvoir choisir son mode facilement, de changer sa stratégie en quelques secondes ou de pouvoir changer d’équipe immédiatement après un match.

fifa 15,test,avis,football,electronic arts

Mais si peu de nouveautés.

Du côté des déceptions, on peut citer les nombreuses nouvelles animations, dont la qualité sera surtout visible pendant les ralentis. Ces nouvelles animations sont sympathiques mais leurs synchronisations laissent franchement à désirer en créant souvent des saccades ou même des comportements non-naturels.

Ainsi, il n’est pas rare de voir un gardien se jeter sur une passe en retrait alors que son comportement quand il s’agit de faire l’arrêt de sa carrière est bien plus crédible. Les gardiens, déjà forts décriés l’année dernière, restent un talon d’Achille pour FIFA car s'ils réagissent plus naturellement sur des frappes de loin, ils conservent bien souvent des réflexes de mutants sur des balles puissantes et, à l'inverse, passent souvent au travers de balles molles.

fifa 15,test,avis,football,electronic arts

Globalement, l’IA se montre d’ailleurs souvent perfectible avec de très nombreux un contre un devant le but car la défense ne réussit jamais à anticiper une passe en profondeur.  Autre exemple flagrant quand vous débutez avec une équipe moyenne. Un joueur de bon niveau IA va réellement jouer avec vous, se baladant sur le terrain jusqu'à littéralement vous provoquer sans jamais faire de passe ou de tentative de tir au but.

J’ai également noté des arbitres parfois un peu sévères sur des fautes a priori légères mais impassibles quand votre joueur se fait découper. Rien de neuf, me direz-vous mais c’est dommage de retrouver un comportement IA toujours aussi inconstant après toutes ces années. Et je ne vous parle même pas des commentaires francophones, proche de la catastrophe. Si vous le pouvez, passez en anglais, cela vous évitera un spectacle proche de la comédie.

fifa 15,test,avis,football,electronic arts

Conclusion

Il y a finalement assez peu de chose à dire sur FIFA 15 car les nouveautés sont juste trop peu nombreuses par rapport à l’année dernière. FIFA 15 reste une simulation honnête de football mais il est dommage de constater que le jeu fait un peu du sur place quand on voit le niveau de qualité qu'EA Sports a réussi à conférer à une licence comme Madden, particulièrement réussie cette année. Ici, on garde à quelques détails près le même jeu que l’année dernière et seule la pratique du jeu en ligne peut réellement vous convaincre de craquer pour cette nouvelle version si vous aviez déjà FIFA 14 sur consoles Next Gen.

Ma Note : 7/10

FIFA 15 est disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360, PS Vita, PC, 3DS et Wii.

  

 

Écrire un commentaire