[Test] Call of Duty : Modern Warfare 3, du sang et des frags 
par Quantic

vendredi 25 novembre 2011 20:11 2 commentaires

 test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps

Après mon test de Battlefield 3, il était temps de parler du favori dans le combat des FPS militaristes militaires de fin d'année.

Et même si Modern Warfare 3 ne démérite pas en qualité et que ses ventes sont déjà affolantes, il faut reconnaitre que le bébé d'Electonic Arts aura réussi son pari, celui de coller à Modern Warfare une image de pré-retraité.

Mais ce n'est certainement pas une raison pour l'éviter si vous êtes fan de la licence. Il faut d'ailleurs reconnaitre que les deux titres partagent nombre de leurs défauts : linéarité extrême, solo ultra court, simplicité du combat mais aussi nombre de leurs qualités : ambiance héroïque, réalisme, grand spectacle.

Difficile donc de les départager mais nous ne sommes pas ici pour faire une comparaison mais pour parler de Modern Warfare 3, donc qu'en est-il ?

test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps  test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps

Un scénario en héritage.

Modern Warfare 3 démarre là où le deuxième épisode se termine et au cours du jeu, vous aurez l'occasion de retrouver des personnages que vous connaissez déjà bien ainsi que des lieux déjà visités lors des précédents épisodes.

Bien sûr le scénario de 3ème guerre mondiale voyant s'opposer le bloc occidental à une Russie extrémiste n'est pas très réaliste mais cela nous change du Moyen-Orient et comme le jeu est un pur récit d'anticipation, cela permet de sortir tous les gadgets possibles et imaginables. Ainsi, nous serons aux commandes de drones (au sol et en l'air), de jeeps, de tanks et nous pourrons assister les troupes au sol en pilotant des bombardiers et inversement, marquer les cibles pour recevoir de l'aide du ciel...

Malheureusement, comme prévu, le solo est très court. Il m'a fallu moins de 5 heures pour le terminer et la difficulté pas très élevée combinée à un auto-ciblage parfois un peu trop efficace rend la tâche vraiment trop facile.

 test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps  test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps

L'univers du jeu reste fidèle à lui-même et s'avère assez cohérent même si l'on sent que le moteur graphique commence à prendre de l'âge surtout comparé à la concurrence. La modélisation des grandes villes comme New York, Londres ou Paris est assez réussie, surtout pour cette dernière car je dois avouer avoir moins accroché à l'ambiance New Yorkaise ou Londonienne.

A noter d'ailleurs qu'il est amusant que dans Battlefield 3, on sauve la Bourse Parisienne Euronext alors que dans Modern Warfare 3, on part à l'assaut de Wall Street. A croire que la crise financière a inspiré les développeurs !

Je ne suis pas un hééérooos...

Mais si ! Je suis un héros !... En tous cas, le solo fait tout pour vous en persuader. Heureusement, l'ambiance bien soutenue par la musique qui souligne les moments clés et quelques scènes magiques sauvent le jeu à elles seules...

test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps  test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps

C'est plus fort que moi, même si MW3 s'avère une fois de plus, plus proche du film interactif que du FPS, il est tellement bien présenté et bien emballé que l'on ne peut s'empêcher de ressentir quelques frissons. Par exemple (et en évitant de spoiler trop), je suis resté bouche ouverte devant l'assaut du sous-marin, la prise d'assaut d'un avion de ligne en vol avec ses changements de gravité incessants ou encore la scène finale du combat à Paris.

Et si MW3 se veut spectaculaire à souhait, c'est aussi un peu au détriment du réalisme... Parfois, c'est tout simplement un peu trop gros pour être vrai et le fait que vos équipiers tirent un peu beaucoup dans le vide contribue à donner cette impression d'être le sauveur du monde, au détriment du réalisme.

Un multi toujours au rendez-vous.

Avec un solo torché en une après-midi, c'est toujours pour le multi que l'on choisit d'acheter Modern Warfare 3. Celui-ci est toujours bien au rendez-vous avec tous les modes classiques ainsi que quelques missions coopératives bien sympathiques mais qui ne révolutionneront pas le genre.
Du côté du compétitif, on reprend les valeurs sures en essayant de mieux les équilibrer, voilà le credo de MW3.

Assez peu de nouveautés donc, mais de subtils changements qui permettent de mieux équilibrer un gameplay nerveux, la marque de fabrique de Modern Warfare depuis ses débuts. L'avantage, c'est qu'un joueur débutant et esseulé se sentira un peu moins perdu que chez son concurrent BF 3, plus tactique mais aussi plus difficile à appréhender !

 test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps  test,call of duty,modern warfare 3,sledgehammer games,activision,fps

Conclusion

Call of Duty : Modern Warfare 3 s'avère être une suite bien en ligne avec ses prédécesseurs.

Du grand spectacle pour un solo héroïque à souhait tandis que le Multi reste une valeur sure du FPS console.

Pourtant, il reste un petit goût de trop peu, un peu comme si Infinity Ward(bien aidé sur cet épisode par SledgeHammer Games) s'était contenté d'améliorer subtilement la recette sans en faire trop. Ainsi, le moteur du jeu commence à faire un peu pauvre et même si quelques scènes vont vous scotcher à votre fauteuil, globalement le sentiment qui prédomine est que le gameplay Modern Warfare meriterait d'être un peu modernisé.

Note : 7,5 /10


Mais alors, que choisir entre Modern Warfare 3 et Battlefield 3, me direz-vous ?

Voilà une question difficile et je vous conseille de (re)lire mon test de Battlefield 3 pour mieux comprendre ce qui va suire...

Même si les deux jeux se disputent le même terrain, les différences aussi bien en solo qu'en multi sont assez nombreuses que pour rendre leur gameplay finalement assez différent.

Battelfield 3 insiste plus sur l'aspect réaliste des combats (mais pas trop non plus) tandis que Modern Warfare 3 veut faire de vous le héros invincible de la 3ème guerre mondiale.

Pour ma part, j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer aux deux jeux et votre choix devra se faire entre une valeur sûre sympathique mais peu originale (MW3) et un challenger venu secouer un peu le cocotier (BF3).

La différence de note entre les deux jeux est en grande partie due à l'âge du moteur graphique de MW3 et à ma sensibilité plus forte au gameplay de BF3, sans oublier que j'ai une tendance naturelle à préférer les challengers aux favoris mais que vous choisissiez l'un ou l'autre, vous ne serez pas déçu !

Commentaires

Merci pour ton test et ton avis sur les deux jeux, je vais peut etre me laisser tenter par BF3 qui semble plus me convenir

Écrit par : Jetset (Jeremy Tsubaki Valverde) | 26/11/2011

Répondre à ce commentaire

Merci pour les tests, ça m'indique par lequel commencer.
Je prendrais les 2 sur pc dès que le prix aura baissé fortement, après tout je dois encore finir MW 1 et 2.

Écrit par : Tom Pousse | 26/11/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire