[Test] NBA 2K16, la référence de la simulation de Basketball est de retour 
par Quantic

mardi 08 décembre 2015 17:39 0 commentaire

 nba 2k16,test,avis,basket

Chaque année, la licence NBA 2K nous revient et chaque année, elle emporte facilement le titre de meilleure simulation sportive de l’année. Il faut dire que les équipes de 2K mettent le paquet pour nous proposer ce qu’il y a de mieux dans le genre. Alors, 2016 sera-t-il un nouveau cru exceptionnel pour les fans de Basketball ?


Un jeu d'une beauté inégalable.

Quand on lance NBA 2K16 pour la première fois, c’est la beauté de ce jeu qui frappe en premier. Quiconque a déjà joué à l’un des titres de la licence le sait déjà mais quand même qu’est-ce que ce titre est beau et crédible.

D’une fluidité quasi parfaite, offrant des joueurs à la ressemblance mimétique et même une foule crédible dans les gradins, NBA 2K16 conserve facilement le titre de plus beau jeu sportif de l’année et pourrait même être un sérieux concurrent au titre de plus beau jeu de 2015 tout court. Finalement, le seul petit bémol technique que l'on peut lui reprocher est la mise en scène quelconque de certaines cinématiques du mode Carrière.

 nba 2k16,test,avis,basket

 Une carrière en deux temps.

Tant que l'on parle du mode Carrière (où l’on contrôle un joueur à mener de ses débuts au statut de star de la NBA), examinons ce que 2K nous propose cette année.

Précédemment, ce mode était réputé pour sa liberté quasiment totale, sa capacité à nous laisser façonner un joueur à notre image et à nous permettre de l’incarner totalement. A nous de choisir son entrainement, ses relations, son évolution de joueur pour finalement le transformer en super star.

Cette partie du jeu est toujours bien présente et s’enrichit même de nouvelles options comme celle de pouvoir micro-manager l’entrainement de notre joueur ou de décider de son emploi du temps. Va-t-on privilégier l’entrainement ou au contraire faire de notre joueur un "people" qui fréquente la Jet Set locale ou encore un support publicitaire pour les sponsors. Chaque décision influencera notre forme du moment, notre réserve de fans mais aussi nos finances. Ces changements sont très bénéfiques à l’immersion et si vous aimez ce mode de jeu, vous allez être comblé... mais seulement à partir de votre seconde saison.

 nba 2k16,test,avis,basket

Eh oui, 2K s’est offert les services de Spike Lee, grand fan de Basket et accessoirement grand cinéaste. Ce dernier a donc apporté son expertise afin de proposer une vraie histoire au mode Carrière. Malheureusement, celle-ci se montre un peu ratée et heureusement, elle ne dure que durant une quinzaine de match, ceux regroupant votre ascension dans les ligues junior et votre année de rookie.

L’intention de 2K et de Spike Lee était bonne : nous faire vivre une aventure en nous contant l’ascension d’un joueur de NBA. Mais ils ont perdu de vue que ce qui plait dans ce mode carrière, c’est le fait de contrôler son joueur à 100% et, durant cette aventure, on perd quasi-totalement la main sur notre joueur qui doit subir match après match les évènements prévus par le scénario, pas très passionnant de surcroit.

Pourtant, nos années "universitaires" sont intéressantes. On découvre des salles plus petites, des ambiances différentes, des challenges finalement liés au peu d’expérience de notre joueur (encore très jeune) mais impossible de compenser l’impression de subir l’histoire plutôt que d’en être un acteur.

 nba 2k16,test,avis,basket

Une simulation sportive toujours aussi complète.

Les autres modes de jeu sont moins modifiés mais restent tout à fait passionnant. Impossible d’en parler en détail car il y en a trop mais, sachez que je me suis aussi bien amusé sur le mode My GM qui nous propose de carrément prendre en main une franchise entière comme la gestion de la salle, les transferts, l’entrainement des joueurs et même négocier un changement géographique pour une franchise. Voilà un mode aussi complet qu’un Football Manager intégré à part entière dans NBA 2K16.

Au rayon du gameplay, NBA 2K16 intègre les très bonnes bases de la version 2015 mais n’a quand même pas résisté à la tentation de nous chambouler encore une fois les contrôles. Et cette année, c’est le système de passe qui se voit rénové en profondeur. Il faudra donc quand même quelques matchs de remise à niveau pour se faire aux nouveaux contrôles mais cela en vaut la peine car le système de passe est plus naturel et surtout bien plus efficace qu’avant.

 nba 2k16,test,avis,basket

Dorénavant, on peut jouer collectivement de manière efficace car les qualités individuelles des joueurs sont moins importantes. On peut se permettre de moins faire appel à une super star pour enfoncer la raquette et les actions solitaires me sont apparues moins décisives. Les joueurs qui aiment jouer collectif, comme moi, seront aux anges.

Enfin, pour terminer, un petit mot sur le jeu en ligne que je n’ai fait qu’effleurer. Il offre toujours des possibilités presque infinies mais j’ai quand même constaté un peu plus de lag que par le passé. Rien qui m’ait gêné jusqu’ici mais si votre priorité est le jeu en ligne, méfiez-vous quand même un peu.

 nba 2k16,test,avis,basket

Conclusion

NBA 2K16 est encore une fois une réussite pour 2K. Un jeu qui enfonce facilement la concurrence et qui se dresse une fois de plus comme le meilleur jeu sportif de l’année. Impossible de vous parler de tous les modes de jeu, de toutes les fonctionnalités qui font de NBA 2K16 un jeu hyper complet. C’est bien simple, un contenu pareil, on l’aurait payé sur trois jeux différents chez bien d’autres éditeurs.

Il ne faut quand même pas oublier le petit couac de cette année sur le mode carrière trop (et mal) scénarisé mais ce n’est finalement qu’un bien petit défaut pour un jeu d’une telle qualité globale.

Ma Note : 8,5/10

NBA 2K16 est disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC.

 

 

         0 commentaire

dans Gaming, PC, PS3, PS4, Test, Xbox One, Xbox360
Tags : nba 2k16, test, avis, basket

Écrire un commentaire