[Test] Call of Duty : Advanced Warfare, bienvenue dans le futur 
par Quantic

vendredi 26 décembre 2014 18:59 0 commentaire

call of duty advanced warfare,test,avis,call of duty,fps

Chaque année, Call of Duty fait son retour pour sa pige annuelle et chaque année, on se demande à quelle sauce on va être mangé par le grand ogre Call of Duty. Et puis, certaines années, on est surpris par ce que l’on découvre. Oui, c’est clair, le "Call of" de cette année est un très bon millésime...


Vous connaissez sûrement cette impression d’avoir un jeu dans votre ludothèque sans forcément avoir envie de le lancer. Et puis, un jour, vous vous dites, bon, allez, il faut quand même que je l’essaye, sans grande conviction. Et puis, minute après minute, votre attention se réveille, vos poils se hérissent, un sourire béat commence à se former sur votre visage et vous vous dites : "Ah ben, ils ont bien travaillé cette année". C’est exactement ce que j’ai vécu au premier lancement de Call of Duty : Advanced Warfare.

Et pourtant, ce que j’en avais vu ne m’avait pas enthousiasmé plus que cela. Même si j’avoue qu’à la Gamescom, la session multi à laquelle j’ai pu participer m’avait étonné positivement. Mais maintenant, les choses sont claires : Advanced Warfare est un excellent FPS, sans doute le meilleur Call of Duty des 4-5 dernières années. Il est bourré d’idées nouvelles et mérite vraiment le coup d’œil si vous n’aviez plus joué à cette licence depuis quelques temps.

 call of duty advanced warfare,test,avis,call of duty,fps

D’abord, au niveau technique, on ne peut qu’être impressionné par ce qui est affiché sur nos consoles Next Gen. Et si le moteur du jeu en lui-même est déjà sublime, que dire des cinématiques qui m’ont véritablement scotché au canapé. Le photo-réalisme est juste incroyable et la modélisation des acteurs est quasiment parfaite. Kevin Spacey tient un rôle classique pour lui, il fait son Kevin Spacey mais même dans un scénario qui manque de rebondissements (surtout qu’Activision avait déjà tout spoilé avant la sortie), il tire son épingle du jeu et démontre une fois de plus qu’un acteur de talent peut tenir à lui seul le scénario d'un jeu-vidéo.

Même le scénario du solo se montre un peu plus inspiré que par le passé. Finies les histoires à tiroirs avec bien trop de personnages et où l’on ne s’intéresse plus à rien après 3 missions. L’histoire se montre même intéressante par moment avec ce concept d’armée privée qui entend bien diriger le monde et son chef à tendance mégalomane. Bon, cela ne vaut pas un scénario à la Far Cry ou à la Spec Ops mais voilà une histoire qui donne un peu de corps à un solo qui en avait rudement besoin.

 call of duty advanced warfare,test,avis,call of duty,fps

La partie solo du jeu reste néanmoins assez fidèle à elle-même avec ses environnements superbement modélisés dans lesquels on fonce sans avoir le temps de ne rien explorer. Advanced Warfare reste donc un shooter hyper scripté mais aussi hyper spectaculaire qui nous fait vivre une chouette aventure solo à défaut de représenter un vrai défi pour le gamer moyen. On sent d’ailleurs fort l’influence d’un Battlefield (puisque les décors sont bien plus destructibles qu’avant) ou d’un Titanfall (les gros mechs en moins) et cela donne au final un FPS assez équilibré.

J’ai aussi beaucoup apprécié les très nombreux gadgets futuristes à notre disposition (bombe sonique, bombe intelligente, grenade qui marque les ennemis à travers les obstacles, ...). Malheureusement, beaucoup de ces gadgets ne peuvent s’utiliser qu’à des moments bien précis du solo, ce qui enlève une bonne partie de leur inventivité. Notons aussi la refonte totale du système de grenades qui sont maintenant divisées en grenades intelligentes (qui donnent un avantage tactique) et en grenades offensives (qui cherchent à tuer un ennemi).

 call of duty advanced warfare,test,avis,call of duty,fps

Vous l’aurez compris, le gameplay d’Advanced Warfare se montre assez innovant même si toutes ses possibilités ne sont pas exploitées pleinement dans le mode solo qui reste un grand spectacle visuel sans pour autant se montrer révolutionnaire.

call of duty advanced warfare,test,avis,call of duty,fps

Là où l’on peut véritablement prendre conscience du chemin parcouru par Advanced Warfare, c’est dans le multi. Pour faire simple, le multi de ce jeu m’a fait penser à Titanfall sans les mechs et sans les bots qui pourrissent votre partie. La présence par défaut du double saut rend les parties beaucoup plus verticales qu’auparavant et les nombreux gadgets disponibles sont généralement utiles quand on a appris (parfois à la dure) à les utiliser. Pour le reste, le multi de ce jeu reste très similaire aux précédentes éditions. On peut construire son avatar préféré en équipant son soldat à son goût pour le transformer en éclaireur léger ou en grosse brute surarmée.

Activision nous propose aussi une jolie carotte sous la forme de loots à récupérer en fin de partie. Et en plus des armes et des gadgets, on peut y trouver aussi des accessoires de personnalisation de notre avatar, histoire de le mettre à la mode et d’exposer au monde entier notre talent. Et c’est une excellente idée car on a vite fait d’enchaîner les parties pour habiller notre héros comme on le veut.

call of duty advanced warfare,test,avis,call of duty,fps

Les débutants seront aussi contents de découvrir le "Combat Readiness Program", une sorte d’académie réservée aux débutants où l’on affronte des bots, histoire de se faire un peu la main avant le grand plongeon des vraies parties multi sans pitié. Enfin, les différents modes de jeu multi sont tous au rendez-vous qu’ils soient compétitifs ou coopératifs et si aucun ne se montre réellement très innovant, les cartes sont bien conçues et promettent beaucoup de plaisir aux fans.

 call of duty advanced warfare,test,avis,call of duty,fps

Conclusion

Call of Duty : Advanced Warfare est peut-être la bonne surprise de l’année. Techniquement à la pointe en matière de FPS, Advanced Warfare propose aussi un bon paquet d’innovations qui permettent à la licence Call of Duty de rejoindre le club des shooters modernes.

Le solo est bien plus réussi que les autres années même si l’on reste dans du FPS sur rail à grand spectacle. Le cœur du jeu qu’est le multi-joueurs conserve ses bases mais se montre très agréable à pratiquer avec toutes les innovations de gameplay qu’il propose. Bon, évidemment, il faudra toujours supporter les discussions "colorées" de nos partenaires de jeu dont le QI semble toujours inversement proportionnel aux ventes du jeu.

Ma Note : 8,5/10

Call of Duty : Advanced Warfare est disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC.

   

 

Écrire un commentaire