[Preview] The Crew : monde ouvert et belles voitures pour un event réussi 
par Quantic

jeudi 25 septembre 2014 19:23 1 commentaire

 the crew,preview,ubisoft

Il y a quelques jours, nous étions conviés par Ubisoft à la présentation belge de The Crew. C'est donc dans un bel hôtel anversois que nous avons pu tâter de ce jeu pendant plusieurs heures. Voici nos impressions...


Nous avions déjà pu essayer furtivement The Crew à plusieurs reprises mais c'est la première fois que nous avons passé plusieurs heures sur le jeu dans sa version Xbox One. On peut d'ailleurs signaler que les développeurs présents ont dû sacrément ruser avec le réseau "défaillant" de l'hôtel pour réussir à lancer un réseau local digne de ce nom.

Il faut dire qu'avec les jeux 100% en ligne qui se multiplient, c'est devenu un vrai défi de faire une démo fonctionnelle. Ceci dit, le défaut principal remonté pendant le béta Test, à savoir le lag semble bel et bien avoir disparu.

 the crew,preview,ubisoft

La customisation à l'infini... ou presque

Avant de démarrer proprement dit dans le jeu, nous avons pu d'abord tâter du module de customisation. Serkan Hassan, le Lead Game Designer nous annonce que le peu de voitures disponibles dans le jeu (à peine une quarantaine, soit vraiment pas beaucoup selon les standards actuels) sera compensé par une customisation très poussée. Un choix assez intéressant quand on sait que dans un jeu de voitures, on a vite tendance à s'attacher à notre véhicule, donc, généralement, on choisit sa voiture fétiche et on ne la quitte plus jusqu'à la fin du jeu.

Du coup, il y a 19 éléments que l'on peut modifier sur sa voiture dont 11 qui ont un impact direct sur les performances. Du côté de l'esthétique pure, le choix de peinture et de stickers est juste énorme. On peut véritablement créer la voiture de ses rêves : double peinture avec fondu, anodisée, métallisée, stickers en pagaille, ... Il sera difficile de croiser une voiture similaire à la sienne dans le jeu.

 the crew,preview,ubisoft

Même chose pour les pièces améliorant le comportement de notre véhicule. Comme The Crew a un petit côté RPG, l'expérience accumulée lors des missions sert directement à acheter des upgrades : suspension, boite de vitesse, moteur, turbo, ... On construit sa voiture en kit pour la rendre imbattable.

 the crew,preview,ubisoft

Un monde ouvert juste... gigantesque

The Crew est avant tout un monde ouvert, un jeu qui nous offre un gigantesque terrain de jeu (juste l'ensemble des USA) sans aucun chargement et qu'on ne met pas loin de 90 minutes à traverser en ligne droite. J'ai été bluffé par le travail qui a dû être abattu pour créer cet énorme réseau routier car si on compte bien 13 villes mythiques des USA (dont New York et Las Vegas que j'ai pu visiter), il y a aussi une quantité astronomique de passage dans les campagnes, dans les forêts, dans les montagnes et dans les déserts américains.

La transition d'un environnement à l'autre se fait très naturellement, un peu comme si l'on avait loué une décapotable pour se faire un road trip. J'ai été particulièrement impressionné par la route reliant Los Angeles à Las Vegas (que j'ai fait plusieurs fois dans la vraie vie), c'est tout simplement comme si on y était. Un long désert, puis à l'horizon Las Vegas qui apparait au milieu de nulle part et petit à petit, on se rapproche pour finir dans la ville en elle-même. Je ne pense pas avoir eu une meilleure sensation d'immersion dans un monde ouvert orienté voiture. C'était juste magique !

 the crew,preview,ubisoft

Mais ce monde ouvert est aussi bourré d'activités qu'il s'agisse de mini-défis comme les concours de vitesse ou de drift, de missions intégrées au scénario ou de missions libres. Au total, il y a plus de 1000 points d'intérêts que nous pourrons visiter dont 80 missions scénarisées. Bref, on n'est pas près de s'embêter dans le monde de The Crew.

 the crew,preview,ubisoft

Un vrai racing MMO

Les initiateurs du projet sont aussi les papas de Test Drive Unlimited et la parenté se sent dès les premières minutes. Le monde ouvert est fabuleux mais l'aspect MMO est aussi très soigné. On fait une mission, on gagne de l'xp, on améliore sa voiture et puis on recommence, c'est très vite addictif même en n'ayant pu tâter le jeu que quelques heures.

Et qui dit MMO dit multi-joueurs. Quasiment toutes les missions (y compris scénarisées) sont conçues pour être jouées en groupe. Tout est prétexte à demander un coup de mains aux copains et à jouer ensemble. C'est la raison pour laquelle, chaque mission est constamment rééquilibrée afin de donner toujours un challenge au joueur quel que soit le niveau de sa voiture.

 the crew,preview,ubisoft

Même chose pour les quelques missions de PVP que j'ai pu tester et où les équipiers doivent réellement collaborer pour gagner ensemble. On retrouve d'ailleurs quelques sensations dignes d'un Need for Speed.

Comment ne pas succomber encore un peu plus quand Guillaume Barry, producteur sur le jeu, nous parle des missions "libres". Mon petit coeur de racer battait de plus en plus vite tandis qu'il nous présentait des missions pouvant durer plusieurs heures et qui traversent littéralement les États-Unis. La plus longue prendrait près de 3 heures.

Et en effet, tandis que je me baladais à Las Vegas, j'ai lancé par hasard une course avec 114 check points. Après quelques minutes de course, je n'en avais accompli que 5... Mais bon que les plus paresseux se rassurent, ces courses sont facultatives et la grande majorité ne dépassent pas quelques minutes.

the crew,preview,ubisoft

Un potentiel énorme

Pour conclure cette preview, je voulais encore insister sur l'aspect visuel du jeu. Qui dit monde ouvert entièrement libre, dit souvent qualité visuelle en berne mais cela ne semble pas être le cas ici. Bon, bien sûr, on sent que la Xbox One souffre un peu et que tout cela manque un peu d'effets visuels mais hormis ce côté tape à l'oeil un peu absent, visuellement, on est quand même dans du très bon.

The Crew est donc un jeu dans lequel je place beaucoup d'espoir. Un jeu qui pourrait bien devenir la nouvelle référence du monde ouvert mécanique multi-joueurs Visuellement réussi, proposant probablement le plus grand monde ouvert existant, un multi-joueurs efficace, un côté MMORPG pour voitures bien maîtrisé, etc. Bref, ce jeu a quasiment tout pour plaire aux fanas de vitesse et de tuning. Seule inquiétude, j'attendrai d'avoir une version finale pour juger du lag qui bien qu'absent de cette version sera un élément clé de la réussite du jeu.

The Crew sera disponible sur PS4, Xbox 360 et PC le 12 Novembre 2014.

   

         1 commentaire

dans Gaming, PC, Preview, PS4, Xbox One
Tags : the crew, preview, ubisoft

Commentaires

Ton vision est vraiment grandiose.Un vrai régal.

Écrit par : alarme maison sans fil | 26/11/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire