[Preview] World of Warplanes, un MMO qui vole, qui vole... 
par Quantic

vendredi 28 septembre 2012 19:18 1 commentaire

 world of warplanes,wargaming.net

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez déjà que j’adore World of Tanks, le mmo free to play de combats de blindés que je vous encourage fortement à tester.

Je vous ai également déjà parlé à plusieurs reprises du nouveau titre des russes de Wargaming.net : World of Warplanes mais cette fois, j’ai pu y jouer... Et pas seulement 5 minutes sur un coin de table. En effet, j’ai eu accès à la béta fermée de ce titre et j’ai passé une bonne dizaine d’heures dans les cieux...

Un jeu accessible à tous.

Avant toute chose, sachez que World of Warplanes ne sera pas une simulation pointue et ne se destine donc pas aux mordus de la simulation aérienne. Ceux-ci pourront bien sûr s’amuser sur ce titre mais risquent d’être vite déçu par rapport au modèle de vol très simpliste.
Il se destine donc plutôt à ceux qui n’ont jamais touché à un simulateur de combat aérien de leur vie.
Ainsi, y jouer avec un simple combo clavier-souris reste la meilleure approche même si le jeu supporte les pads type Xbox et les joysticks (y compris les modèles les plus perfectionnés que l’on peut imaginer).

 world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta

Une fois dans le jeu, les habitués de World of Tanks ne seront pas perdus bien longtemps puisque l’on débarque dans un hangar où sont stockés nos petits bijoux à deux ailes (ou plus). Tous les avions (au nombre d’une bonne centaine à l’heure actuelle) sont tirés de la période 1930 – 1955, ce qui fait que les biplans côtoient les premiers avions à réaction. Et petite cerise sur le gâteau, on peut même trouver des modèles qui n’ont jamais existé que sur papier.

Trois nations sont disponibles actuellement : USA, Allemagne et Russie mais les avions Japonais sont annoncés pour très bientôt. On peut espérer que les anglais les rejoindront bientôt.
En plus des classiques chasseurs, spécialisés en combat aérien, on peut également trouver des modèles destinés à l’attaque au sol. Ainsi, on peut croiser de « simples » chasseurs lourds, mais aussi de véritables bi-moteurs avec mitrailleur de queue qui, sans protection des chasseurs, auront une durée de vie identique à une saucisse Zwan dans un apéro.

Toujours fidèle à l’esprit World of Tanks, Wargaming nous promet un système d’upgrade des avions (moteur, canons, ...) afin d’améliorer ses performances en échange des classiques points d’expérience et crédits mais cette partie du gameplay n’est pas encore implémentée dans la beta. Pour autant, on peut espérer que l’upgrade des avions et le plaisir de sentir son matériel évoluer sera aussi intense que dans World of Tanks.

world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta  world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta

Je vole... comme un oiseau.

Une fois en l'air, la stratégie est simple, les chasseurs-bombardiers plongent pour détruire les cibles terrestres adverses tandis que les chasseurs se bagarrent dans les nuages avec leurs copains d’en face dans des combats tournoyants dont les cercles vont se réduire de plus en plus pour finir par se jouer en close contact et au ras des pâquerettes.
Ainsi, en plus d’essayer de mitrailler son adversaire, on pourra aussi essayer de le crasher en l’emmenant dans la boucle de trop et en utilisant les caractéristiques de son avion pour pousser l’autre à la faute.

Si World of Tanks mettait le camouflage au centre de son gameplay, World of Warplanes ne pourra pas reproduire le concept. Difficile en effet de cacher son avion des adversaires. La seule possibilité aujourd’hui implémentée est de monter haut dans le ciel et d’utiliser les nuages comme couverture.

 world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta

Malheureusement, pour l’instant, peu de pilotes choisissent de grimper dans les cieux pour jouer à l'albatros, préférant le combat direct. Pourtant, un dogfight démarrant haut dans le ciel est bien plus stratégique et stressant car les adversaires se perdent sans cesse de vue et se termine en général par un des avions qui envoie une volée de plomb à l’autre en étant sorti de nulle part.

Comme les parties sont encore souvent limitées à du 5 vs 5, le dogfight basique reste privilégié mais une fois que les parties en 15 vs 15 se généraliseront, l'aspect tactique du jeu va se peaufiner et les combats vont sans aucun doute gagner en profondeur.

world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta

Mais la recette prendra-t-elle ?

J’aurais tendance à dire que oui car la communauté des pilotes virtuels est très grande et il y a beaucoup de chances qu’un jeu de ce type répondent à leurs attentes, ne fut ce qu'en regard du nombre d’avions pilotables et de leur diversité.
Pour autant, je suis moins catégorique sur les capacités de Wargaming à réitérer le succès de World of Tanks auprès du grand public.

Les avions de World of Warplanes sont faciles à piloter mais le jeu est bien plus difficile d’accès qu’un World of Tanks, d’abord parce que la 3ème dimension rend les choses plus difficiles pour un débutant complet mais surtout parce qu’un avion de combat qui déboule à 350 km/h en mitraillant sa cible, c’est un peu différent du blindé de 30 tonnes qui se déplace à 12 Km/h et tire un obus via son canon de 3 mètres...

Le gameplay de World of Warplanes, même s’il se veut facile d’accès est donc plus technique, plus difficile à maitriser et surtout beaucoup plus rapide.

Si dans votre blindé, vous pouviez prendre votre temps et rester sur la défensive, dans un avion, c’est plus difficile de rester attentiste.

Si dans World of Tanks, vous pouviez faire un kill dès votre première partie, la courbe d'apprentissage sera moins rapide dans World of Warplanes.

world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta

J’ai posé la question aux développeurs qui m’ont répondu que, bien sûr, le jeu n’est pas fini et ils travaillent d’arrache-pied pour rendre leur titre plus accessible au commun des mortels mais ils sont certains de trouver leur public, à savoir les joueurs prêts à consacrer un peu de leur temps pour apprendre le jeu, uniquement pour avoir la possibilité de voler dans les avions des tiers les plus élevés.

Pour ma part, moi qui ait toujours été mauvais en simulateur aérien mais qui aime le combat aérien, je m’amuse comme un petit fou car le modèle de vol limité compense une grande partie de mes erreurs. Par contre, le simple amateur qui veut s’amuser quelques minutes risque de se décourager très vite après avoir été abattu 10 fois sans jamais avoir réussi à toucher le moindre appareil ennemi.

Mais attention de ne pas sauter trop vite aux conclusions. Ce jeu va encore faire l'objet de beaucoup de développements et avec Wargaming, je ne serais pas surpris de découvrir à la release un jeu accessible à tous, tout en étant technique.

Wargaming n'arrête plus de lancer de nouveaux projets.

Ainsi, World of Warships pointe doucement le bout de son nez. Un jeu qui a bien plus de chance de reproduire la recette gagnante de World of Tanks puisque chaque joueur contrôlera plusieurs navires (par définition lents et aux canons démesurés) pour des batailles navales épiques.

world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta

Wargaming va également proposer prochainement une application gratuite : World of Tanks Generals pour tous les supports (Consoles, Pc's, tablettes, smartphones, ...) transposant l’univers de World of Tanks dans celui des cartes à collectionner de type Magic. Pour ce que j’ai pu en voir, le système de jeu sera assez simple pour proposer des parties en 1 vs 1 rapides.

Il y a également des chances que le jeu sorte sous la forme de vraies cartes à jouer et à collectionner. J’ai pu toucher le prototype de ces cartes qui sont magnifiques mais malheureusement je n’ai pas pu partir avec ;-)
En tout cas, je pense que de nombreux fans de World of Tanks adoreraient collectionner leurs blindés via un jeu de cartes collectionnables.

 world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta  world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta  world of tanks,world of warplanes,wargaming.net,preview,gamescom 2012,beta

Wargaming déborde donc de projets et ne semblent pas prêt de s'arrêter au succès de World of Tanks !

Enfin, restez à l'écoute du blog au cours des prochains jours car nous avons reçu une nouvelle fournée de clés beta pour World of Warplanes à vous distribuer !

Commentaires

Salut Quantic,

Merci pour ce chouette compte rendu sur ce titre qui semble vraiment prométteur.
J'ai eu l'occasion d'y jouer quelques minutes à la gamescom et j'ai vraiment été séduit par l'aspect visuel et le coté insolite du style (pour ma part).
Impatient donc de tester la version finale, d'autant que j'ai un beau pc tout neuf.
Au plaisir !

Écrit par : ShortCuT | 03/10/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire