[Test] Prototype 2 : Pour une mutation de plus... 
par Quantic

vendredi 20 juillet 2012 19:30 4 commentaires

 prototype 2, jaquette

Le premier Prototype s'était avéré trop répétitif que pour nous accrocher vraiment à la console, malgré des qualités évidentes. Avec ce second épisode, Radical Games a-t-il réussi à améliorer sa licence pour en faire un Assassin's Creed sous amphétamines ?
 
J'aurais tendance à dire que oui. Oui, prototype 2 est meilleur que Prototype premier du nom mais non, 10 fois non, il n'atteint pas l'intensité d'un jeu à monde ouvert comme GTA ou Assassin's Creed ont réussi à le faire.

La faute avant tout à son héros auquel il est très difficile de s'identifier et à un scénario principal désespérant de classicisme et de clichés. Dommage car le gameplay de Prototype 2 est maintenant vraiment excellent !

prototype 2,test,activision,radical games,monde ouvert

Changement de point de vue
 
Dans cet épisode, le grand méchant est le héros du premier Prototype : Alex Mercer.

Suite à une histoire complètement abracadabrante que je vais vous épargner ici, un virus s'est répandu dans New York transformant les infectés en espèce de zombies surpuissants. Et bien entendu, les militaires y voient une occasion de développer une nouvelle arme en étudiant la maladie et en développant les plus gros monstres possibles.

Vous incarnez Heller, un "simple" soldat dont la femme et la fille sont mortes infectées par le virus tandis que vous avez été "sauvé" in extremis mais subissez des effets secondaires inquiétants comme le fait de faire des bonds de 50 mètres, de marcher sur les murs, de flotter dans les airs, sans oublier qu'au fur et à mesure du jeu, vous développerez des mutations de plus en plus puissantes comme des griffes gigantesques ou des tentacules. Et vous avez bien l'intention de mettre à profit ces nouveaux pouvoirs pour venger la mort de votre famille.
 
Vous l'aurez compris, l'histoire est aussi cohérente et crédible que les aventures d'un alcolo après une cuite...

 prototype 2,test,activision,radical games,monde ouvert

Le scénario principal est même la grande faiblesse du jeu. On enchaîne les missions en tuant les scientifiques, les militaires, en progressant dans la chaîne du commandement du BlackWatch (les militaires fous) et de Gentech (les scientifiques fous) mais on ne s'intéresse pas vraiment à l'histoire, trop complexe, trop classique.

Pourtant, les très nombreuses cinématiques sont de grande qualité et pour une fois le doublage français est même réussi mais le peu de charisme du héros et de ses acolytes font qu'on a vite fait de repérer le point de destination sur la carte et de tout faire péter pour passer à la suite sans vraiment se passionner pour le jeu.
 
C'est d'autant plus dommage que le gameplay est vraiment excellent. Dès les premières minutes, une impression de surpuissance nous submerge et on passe pas mal de temps à grimper sur les plus hauts bâtiments pour flotter le plus loin possible et faire péter un maximum d'hélicoptères et de blindés.
 
Les missions secondaires sont d'ailleurs plus amusantes que le scénario principal puisque la recherche de boites noires (des enregistrements confidentiels), la destruction d'unités de recherches ou le nettoyage d'antres d'infectés vous permettent d'améliorer vos mutations beaucoup plus rapidement que via le scénario principal, augmentant encore votre impression de surpuissance, mais rendant également le jeu encore plus facile.

prototype 2,test,activision,radical games,monde ouvert  prototype 2,test,activision,radical games,monde ouvert

Prototype 2 n'est donc pas un jeu raté, loin de là mais il lui manque un vrai héros charismatique et un scénario réellement intéressant pour le rendre passionnant. Un nouveau moteur graphique ne serait pas du luxe également car techniquement, le jeu souffre beaucoup avec pas mal de ralentissements alors que ce qui est affiché à l'écran est très aliasé et les personnages franchement coupés à la hache.

Par contre, point positif, les temps de chargement sont presqu'inexistants.

prototype 2,test,activision,radical games,monde ouvert

Conclusion
 
Prototype 2 est l'exemple même du jeu bourré de bonnes idées mais qui n'a pas eu les moyens de les mettre en avant comme il se doit.
Le gameplay est original et franchement plaisant mais le scénario de la campagne est plat et peu intéressant alors que la technique est à la traîne.
 
Pourtant Radical Games (qu'Activision a quasiment fermé depuis la sortie de ce titre) a démontré un vrai savoir-faire et était à deux doigts de transformer ce titre en un magnifique open world.
Dommage, espérons quand même que la licence survivra à la fermeture du studio car elle mérite largement de se poursuivre.
 
Ma note : 7,5/10


Commentaires

Meilleur que le premier ?! Hmmm ça me met le doute, vais-je céder ? J'adore le concept, mais j'ai détesté le gameplay du premier opus ! Le gameplay est-il plus sympa, moins casse gueule et la caméra a t elle arrêté de se planter dans le décor ?
Merci pour l'article en tout cas !

Écrit par : Extrem_Gamer | 21/07/2012

Répondre à ce commentaire

Oui, il y a eu pas mal d’améliorations...
En tout cas, je n'ai pas rencontré de vrais gros bugs.
Le défaut principal du jeu, c'est sa répétitivité et son scénario pas très intéressant mais j'ai vraiment accroché au gameplay !

Écrit par : Quantic | 21/07/2012

Bon du coup on peut difficilement envisager un 3e épisode qui corrige vraiment toutes les lacunes...dommage

Écrit par : Alphajet | 22/07/2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour vos avis ! Je pense craquer ^^

Écrit par : Extrem_Gamer | 24/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire