Heavy Rain Move Edition : le test 
par Quantic

vendredi 11 février 2011 14:37 2 commentaires

heavy rain,quantic dream,sce,aventure

Avec quelques mois de retard, je me suis finalement décidé à jouer à Heavy Rain, produit hybride à mi-chemin entre le jeu d'aventure (un peu) et le cinéma interactif (beaucoup), ce qui n'a pas manqué de déchainer les passions à sa sortie.

heavy rain,quantic dream,sce,aventureEt comme j'ai craqué pour l'édition Move, quoi de mieux pour dépoussierer un peu l'accessoire phare de Sony.

N'ayant jamais joué à la version normale de Heavy Rain, je me suis lancé dans le jeu sans a priori et en ayant gardé plutôt un bon souvenir de Fahrenheit, la précédente production de Quantic Dream.

Alors, que propose cette édition Move ?
D'abord, et c'est l'essentiel des différences, un jeu complètement repensé pour être joué avec la boule lumineuse de Sony le Move. L'utilisation simultanée d'un NavCon étant plus que fortement conseillée pour vraiment en profiter. Au passage, Sony a rempli la galette de bonus varié et revu le prix à la baisse (autour des 40 euros). En dehors de cela, pas de changement au jeu en lui-même.
A noter également que les acheteurs de l'édition originale peuvent gratuitement télécharger le patch pour utiliser le move sur leur version et qu'une version Platinium à 25 euros est prévue début Avril.

heavy rain,quantic dream,sce,aventureJe ne reviendrai pas trop longuement sur le débat concernant l'intérêt du cinéma interactif si cher à David Cage. Personellement, j'ai joué à tous les titres de Quantic Dream (normal avec mon pseudo, vous me direz Langue tirée) et dans l'ensemble j'ai toujours beaucoup apprécié la profondeur scénaristique et le plaisir de suivre une histoire passionante… Le côté interactif m'a toujours moins convaincu, c'est encore une fois le cas ici.

Certes l'utilisation du Move améliore l'interaction même si les instructions affichées à l'écran manquent parfois de clarté et que contrairement au Pad PS3 que l'on connait par coeur, le Move nécessite encore une certaine adaptation de l'utilisateur. Déplacer un personnage où on le désire relève parfois également du miracle, ce qui a tendance à énerver, move ou pas move... Heureusement, la mauvaise maniabilité du titre est compensée par un scénario très noir, très "dépressif" proche d'une ambiance "Seven". Si vous aimez le genre, comme moi, vous prendrez beaucoup de plaisir à suivre les aventures de nos héros.

heavy rain,quantic dream,sce,aventureGraphiquement, le jeu tient la route même si j'ai été un peu déçu des performances de la PS3. Une sortie PC aurait sans doute permis au jeu de nous donner une vraie claque graphique... mais ne faisons pas notre difficile, le jeu reste splendide.

Donc, beaucoup de défauts pour un seul jeu mais qui sont finalement rapidement éclipsés par une histoire solide, une ambiance unique et un vrai plaisir de passer les scènes les unes après les autres.
Voilà  donc un jeu attachant, limite obsédant et qu'on a du mal à lâcher...
Alors oui, on est plus proche du cinéma que du jeu-vidéo mais une bonne histoire, celà ne se refuse jamais. Pour ma part, ce fut un bonheur du début à la fin mais si vous cherchez un vrai jeu avec de l'action à tout va pour montrer que vous Roxxxxez, passez votre chemin.

Note : 8/10

 

Le petit mot d'Aelya

heavy rain,quantic dream,sce,aventureJ'aime beaucoup Heavy Rain. L'ambiance et l'histoire sont prenantes, les personnages intéressants. J'ai envie de continuer à jouer pour savoir ce qu'il va se passer.
Mais voilà le problème, pour moi, Heavy Rain tient plus du film interactif que du jeu vidéo.
Ca me fait beaucoup penser à un Livre dont vous êtes le Héros.
Il y a aussi un petit côté test de reflexe : pourrons-nous réagir à temps ?
La jouabilité laisse  à désirer : il est parfois difficile de comprendre exactement quel mouvement il faut faire (en avant ou en haut ?) ou alors le système a parfois du mal à voir qu'on a fait le mouvement. Pire, le personnage n'arrive pas à faire le mouvement : on lui demande de tourner à droite, il fait demi-tour, faire face à un mur/objet est aussi un vrai calvaire. C'est assez rageant, en particulier quand on doit réagir vite.

Pour moi, Heavy Rain entre dans une catégorie à part : ce n'est pas un vrai jeu vidéo, ce n'est pas un film, c'est entre les deux. Cependant, malgré tout, il faut espérer que les futurs jeux du même type aient une bien meilleure jouabilité, autrement cela en découragera beaucoup.

Note: 6/10

heavy rain,quantic dream,sce,aventure  heavy rain,quantic dream,sce,aventure  heavy rain,quantic dream,sce,aventure

heavy rain,quantic dream,sce,aventure  heavy rain,quantic dream,sce,aventure

         2 commentaires

dans Gaming, PS3, Test
Tags : heavy rain, quantic dream, sce, aventure

Commentaires

C'est sans conteste l'un de mes jeux préféré, toutes consoles confondues :)

Écrit par : Aleks | 12/02/2011

Répondre à ce commentaire

Moi, j'ai craqué, j'y rejoue pour voir toutes les fins.
Dommage que la maniabilité n'ait pas été améliorée depuis Fahrenheit...

Écrit par : Quantic | 14/02/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire